Le Guide de l’Écrivain – Partie 3

Salutations, citoyens et civils. Bienvenue pour un nouvel épisode du Guide de l’Écrivain de Star Citizen. Si vous êtes nouveau, veuillez consulter nos mises en garde ici.

ERRATA

Tout d’abord, vous aviez raison, il y avait une incohérence au niveau scientifique à propos de la vitesse des moteurs dans la chronologie. J’ai commis une erreur.

2075 – Le premier moteur RSI pouvait voyager à 1/100ème de la vitesse de la lumière.

2214 – La vitesse était correcte (1/10ème de la vitesse de la lumière) pour qu’un vaisseau puisse en théorie voyager du soleil jusqu’à Pluton en 50 heures.

La grande discussion de l’épisode de la semaine dernière concernait les grades. A nouveau, je m’excuse pour ne pas avoir été clair mais la liste de la semaine dernière n’était qu’une liste préliminaire qui a été principalement utilisée comme référence pour désigner certains personnages de Squadron 42 et n’était pas destinée à représenter toute la structure hiérarchique des forces militaires. Merci pour vos suggestions. Voici une nouvelle liste (qui inclut les grades conférés aux membres du Haut-Commandement militaire).

UEE NAVY

Haut-Commandeur Legatus Navium (traduit approximativement par « Légat de la Navy »)
Grand-amiral / Grand marshal stellaire
Amiral
Vice-amiral
Contre-amiral
Capitaine de vaisseau
Capitaine de frégate
Capitaine de corvette
Lieutenant
Sous-lieutenant
Aspirant
Cadet
Premier maître
Maître
Stellaire de première classe
Stellaire


UEE ARMY

Haut-Commandeur Legatus Exercitus (traduit approximativement par « Légat de l’Armée »)
Général
Brigadier-général
Colonel
Lieutenant-colonel
Major
Capitaine
Lieutenant
Sous-lieutenant
Aspirant
Sergent-major
Sergent
Caporal
Soldat


UEE MARINES

Haut-Commandeur Legatus Marinuum (traduit approximativement par « Légat des Marines »)
Général
Lieutenant-général
Colonel
Lieutenant-colonel
Major
Capitaine
Lieutenant
Sous-lieutenant
Artilleur
Sergent-major
Sergent artilleur
Caporal
Caporal suppléant
Fantassin


LE GOUVERNEMENT LOCAL

La vie au sein de l’UEE est un large éventail d’expériences. Imaginez la variété que nous rencontrons actuellement sur Terre (les différentes ethnies, cultures et croyances) puis multipliez ça par cent (plus les potentielles expansions futures !) et nous abordons alors seulement les possibilités du paysage social et politique du territoire de l’UEE.

Les différentes ethnies que nous connaissons aujourd’hui ont fusionné ; il est maintenant question d’identité planétaire. Les différentes langues et l’origine des noms ont perduré mais sont souvent mélangés (« Ivan Suzuki »).

Bon, nous avons déjà établi que les planètes doivent effectuer certaines démarches afin d’être incluses/représentées au Sénat. Afin que les choses restent claires, nous avons divisé les structures du gouvernement local en deux catégories : ce qui est représenté et ce qui ne l’est pas.

CE QUI EST REPRÉSENTÉ

Cette catégorie peut tout inclure, de Terra aux centres de population plus petits comme Magnus.

LE CONSEIL DU GOUVERNEUR

Ce que nous désignerions comme nations sont maintenant appelées états, chacun étant dirigé par un gouverneur. Des mondes peu peuplés peuvent avoir des conseils de deux gouverneurs tandis que ceux à forte densité peuvent en avoir des dizaines. Ces réunions du conseil sont organisées pour résoudre les litiges et créer des lois applicables à l’ensemble du monde suite au vote du conseil.

LE GOUVERNEUR

Le gouverneur est élu pour un mandat de six ans (mandats limités à deux) et peut être occupé par un citoyen ou même un civil (il s’agit du plus haut rang politique qu’un civil peut atteindre). Certains gouverneurs essayent de devenir sénateurs après la fin de leur mandat.

En-dessous du gouverneur se trouvent cent représentants élus. Le nombre d’électeurs pour chaque représentant varie en fonction de la taille de la population d’un état mais il y en a toujours cent en exercice ; par exemple, un représentant sur Terra représente un million de personnes tandis qu’un représentant dans les états plus modestes de Davien n’en représente parfois pas plus d’un millier. Les représentants sont divisés et assignés à différents départements et commissions qui supervisent et régulent l’infrastructure.

L’APPLICATION DE LA LOI

Les forces de l’ordre sont réparties entre les forces de police locales et fédérales. La police locale est cantonnée à ses juridictions tandis que la police fédérale s’occupe des crimes qui dépassent le cadre d’un état et en réfère au conseil du gouverneur.

En fonction de l’emplacement et du statut de la planète, ils peuvent faire appel aux forces militaires de l’UEE pour leur protection/intervention ou leur soutien en cas de catastrophe naturelle.

CE QUI N’EST PAS REPRÉSENTÉ

La vie à l’écart des centres urbains peut être difficile. Dès que les inspecteurs de l’UEE certifient qu’une planète est habitable, les premiers colons sont généralement les membres des équipes de terraformation. De petites corporations de terraformation attireront souvent les travailleurs en leur promettant des terres. Des experts commencent ensuite à apparaitre, à la recherche de tout ce qui pourrait potentiellement faire de cette planète un centre de population (des minéraux rares, jonction de plusieurs points de saut, etc). Il s’agit à chaque fois d’un pari sur l’avenir de ce monde et ils espèrent qu’ils se trouvent sur le sol de la prochaine Terra. Ces experts prendront possession du terrain au cours de leurs recherches ; s’ils ne trouvent rien d’intéressant, ils le revendront puis iront voir ailleurs. Entre temps, les pauvres auront commencé à débarquer sur la planète à la recherche de la moindre opportunité, d’une chance de recommencer à zéro. Leur arrivée est souvent payée à l’aide d’un engagement contractuel d’une nature ou d’une autre.

Ces planètes sont également loin à l’écart de l’attention et de la protection des forces militaires de l’UEE. Bien que cela puisse être une proposition intéressante pour les commerçants qui veulent éviter les taxes fédérales, cela veut également dire que les pirates et les bandits peuvent frapper n’importe quand. Sans parler des éventuelles attaques Vanduul.

Les gouvernements des confins s’organisent ville par ville et sont généralement dirigés par un gouverneur ou un maire (en fonction de la préférence locale). Il n’est pas rare de voir des villes se déclarer mutuellement la guerre.

Ces colonies disposent en général d’une force de police ou d’une milice. Au mieux, un shérif ou un marshal y fera régner l’ordre. Au pire, les villageois se regrouperont pour se protéger en cas de danger.

Voilà à quoi ressemble la vie le long de la Bordure dans le futur.

Lorsque la population sur ces planètes non représentées commence à se développer, l’UEE envoie des conseillers politiques afin de guider les planètes dans la constitution de leur gouvernement planétaire, d’une façon similaire à la structure gouverneurs/représentants des mondes représentés. Lors des premières étapes du développement planétaire, il n’y a que très peu de différences entre les citoyens et les civils (tout le monde doit assumer sa part du travail). Au fur et à mesure que la population augmente, cette distinction commence à entrer en jeu. Les civils et les citoyens votent pour élire des politiciens locaux.

Le conseil du gouverneur soumet une demande de reconnaissance à l’UEE. Si elle est acceptée, seuls les citoyens pourront voter lors des élections sénatoriales.

LOI IMPÉRIALE & LOI LOCALE

Comme elles font partie de l’UEE, même les plus petites colonies ont en théorie accès et sont assujetties à l’ensemble des lois de l’UEE. L’application de ces lois est délicate, en particulier dans le cas des petites colonies. En bref, elles ne les respectent pas jusqu’à ce que quelqu’un décide de les appliquer.

Les gouvernements locaux ont l’autorisation d’établir leurs propres lois tant qu’elles ne rentrent pas en contradiction avec celles de l’UEE.

ÉCRIRE SUR LE GOUVERNEMENT LOCAL

A nouveau, comme pour la section « Le gouvernement en tant que personnage » dans la première partie, tout est question de diversité.

Les gouvernements locaux sont représentés par une multitude de personnalités. Les maires de certaines petites localités sont assoiffés de pouvoir et dirigent leur colonie comme des dictateurs, certains sont complètement corrompus, d’autres sont des militants alors que d’autres sont encore des puritains. Utilisez donc votre jugement personnel lorsque vous créez la structure politique d’une petite colonie mais gardez à l’esprit qu’il est fort peu probable que quelqu’un de particulièrement dément puisse s’en sortir sans problème. Même si la nature des communications signifie qu’il faut du temps pour que l’information se propage, il y a toujours des gens avec des vaisseaux spatiaux et il est donc peu probable qu’un maire local corrompu puisse s’en tirer en s’en prenant à ses concitoyens (par exemple) sans que les autorités n’en soient informées à un moment donné.

Comme cela a été mentionné précédemment, plus une planète se développe et est organisée et plus elle adhère à la structure gouverneurs/représentants. Si vous cherchez donc à créer un type de gouvernement ou un personnage politique non conventionnel pour une histoire, gardez à l’esprit qu’il ne peut exister que sur une petite planète.

INFORMATION, DIVERTISSEMENT & MÉDIAS

Le réseau d’information et de divertissement est connu sous le nom de Spectrum.

De nombreuses formes de divertissement actuelles existent toujours mais ont simplement changé, évolué. Par exemple, les films et émissions sont appelés « vids » et sont tous disponibles à la demande. Les livres sont exclusivement numériques, au même titre que la peinture et la musique. Il y a toujours des célébrités et les NewsOrgs proposent toujours les actualités du soir et produisent l’équivalent de journaux en ligne.

Voici les principaux NewsOrgs actuels :

NEW UNITED

Cela fait déjà des siècles que New United est une vénérable organisation médiatique. Originellement appelé United Times, il était l’un des derniers vestiges des conglomérats de la presse du 20ème siècle. Au cours de l’Ere Messer, le journal (maintenant connu sous le nom United/Tribune après une fusion avec le Sentinel Tribune en 2578) devint le moyen de propagande non officiel du gouvernement fasciste de l’UEE. En 2792, lorsque l’Ere Messer toucha à sa fin, le NewsOrg se relança sous le nom de New United dans l’espoir de prendre ses distances avec ses fautes passées et fit le serment de rester neutre et de ne jamais plus céder face aux pressions politiques.

LA GAZETTE DE TERRA

NewsOrg basé sur Terra. Il essaya de garder son indépendance au cours de l’Ere Messer mais fut finalement infiltré. Les journalistes contestataires furent exclus et le NewsOrg fut incorporé à la propagande.

La Gazette de Terra est maintenant perçue comme une source d’information opiniâtre, presque condescendante.

SSN/CAtv

NewsOrg principalement basé sur les vids. Il possède des canaux auxiliaires dans presque chaque système. Présente les actualités ainsi que de nombreuses émissions comme ShowDown! où des personnages importants prennent part à des débats.

COMMENT LA DISTANCE INFLUENCE LES ACTUALITÉS/INFORMATIONS ?

Nous nous intéresserons en détail au sujet des communications dans un futur article mais pour avoir une vue d’ensemble, l’information prend du temps pour se propager. Il n’y a pas de communication instantanée entre les systèmes. Pour cette raison, les nouvelles peuvent prendre un certain temps avant d’être diffusées à travers l’UEE. Les NewsOrgs relayent constamment les informations à travers les systèmes (sauf lorsque des relais de communication ou des drones sont détruits).

Même si le développement n’est pas assez avancé pour être capable de déterminer exactement le temps nécessaire à la propagation de l’information (c’est-à-dire le temps qui passe entre le moment où un événement a lieu et celui où il a atteint les différents systèmes), vous pouvez supposer que les nouvelles extra-système seront interceptées au minimum quelques heures voire quelques jours plus tard comme c’est le plus souvent le cas.

Si vous imaginez un bulletin d’informations, ils doivent probablement débuter par les actualités locales puis parler (avec l’horodatage adéquat) des nouvelles du reste de l’UEE. Les journaux disposent également d’éditions locales pour les marchés principaux.


QUESTIONS

De Selbie Le-Grille :
Q – C’est toujours un petit peu confus à propos de 2942. Est-ce que le temps commencera à s’écouler lorsque le jeu sera disponible ou alors est-il basé sur l’année 2012 lorsque l’annonce a été faite à la GDC ??? Sommes-nous actuellement en 2943 ?

A – Oui, nous reflétons la chronologie du jeu. Nous étions en 2942 lorsque le jeu a été annoncé et nous sommes maintenant en 2943 (avril 2013 TTS) pour être exact.


De Gundersun :
Q – Quel est le statut exact de l’esclavage au sein de l’UEE ? Qu’en est-il des autres races, utilisent-elles des esclaves ? (les Banu seraient bien du genre à le faire)

De plus, est-ce que les membres d’autres espèces intelligentes vivent sur le territoire de l’UEE ?

A – L’esclavage est illégal au sein de l’UEE mais cela arrive parfois. Certains peuvent soutenir que casser des cailloux sur un monde de la Bordure pour un salaire de misère, c’est bel et bien de l’esclavage. Mais le véritable esclavage peut exister en marge de la société parmi des corporations peu scrupuleuses et des entrepreneurs avides de pouvoir. Si l’UEE finit par le découvrir, il sévira sans le moindre doute.

Des mondes au sein du Protectorat Banu sont connus pour autoriser la possession d’esclaves. Quant aux Xi’An, ils insistent sur le fait que l’esclavage est illégal…

Pour répondre à ta seconde question, oui.

REAGIR SUR LE FORUM