Comm-Link du 14/08/2013 – Rencontre avec Blake Yates

Aujourd’hui, nous aimerions vous présenter le dernier concepteur recruté pour Star Citizen, Blake Yates ! En matière de conception, Blake est un touche-à-tout, comme le montre son profil. Vous pourrez en apprendre un peu plus sur lui et sur ce qu’il réalise pour le jeu dès vendredi, dans le prochain épisode de Wingman’s Hangar.

Comment avez-vous débuté dans l’industrie du jeu vidéo ?

J’ai commencé dès la maternelle, où je dessinais des batailles de petits bonshommes. Je pense que c’est le cas de beaucoup de gens qui travaillent dans cette industrie. Je me souviens que je n’avais pas accès à des livres de D&D mais que j’en comprenais le concept, et je me suis mis à inventer mes propres règles. Au collège, je m’amusais avec des jeux que j’avais créés sur papier millimétré au lieu de suivre les cours de lecture. Au lycée, j’ai créé quelques jeux (dans le genre des jeux de plateau) que mes amis ont appréciés. J’ai fait de mon mieux pour rester sérieux à l’université et je me suis vraiment tenu éloigné des jeux pendant quelque temps, mais j’ai fini par m’inscrire à la Guildhall (formation universitaire liée aux technologies interactives à Dallas) et j’ai débuté dans l’industrie comme concepteur de niveau.

Sur quels projets avez-vous travaillé ? Avez-vous déjà travaillé avec Chris Roberts ?

J’ai travaillé sur plusieurs projets au sein d’un petit studio à Dallas, mais jusqu’ici je n’avais jamais travaillé avec Chris Roberts. J’ai joué à certains de ses jeux dès que ma famille a acheté son premier ordinateur. J’ai planté plusieurs ordinateurs en essayant d’avoir assez d’EMS pour faire tourner Wing Commander à fond, ou en utilisant mem-maker et ram-doubler.

Que ferez-vous au sein de Cloud Imperium ?

A l’heure actuelle je touche un peu à tout. Qu’il s’agisse de la conception générale du jeu, du placement de decals dans les niveaux, ou encore de travail sur les scripts. En outre, il me semble lorsque je regarde ce qui se passe dans ces bureaux que nous ne travaillons plus pour Cloud Imperium. Il paraît évident que nous avons été rachetés par la « Triangle Shirtwaist Company ».

Qu’avez-vous le plus hâte de voir dans Star Citizen / Squadron 42 ?

Je pense que nous avons enfin l’occasion de concrétiser certaines des choses imaginées à l’époque où l’on a commencé à envisager de jouer dans un monde peuplé par d’autres joueurs, avant même que l’on invente le mot « MMO ». Personne à l’époque ne songeait à jouer dans des mondes statiques où tout se remet à zéro en permanence, et où vos actions n’ont aucune conséquence sur le jeu.

J’apprécie aussi le fait que notre monde soit conçu pour être riche d’opportunités, tout en étant très instable. La chute de l’Empire Romain d’Occident fut vécue comme une tragédie par autant de gens qu’il y en eut pour y voir une source d’opportunités. Bien d’autres jeux ont fait de leur mieux pour contrôler au maximum leur univers et l’histoire du jeu. Je crois que notre jeu pourra être affecté par les joueurs, qui y trouveront à la fois de l’ordre et des opportunités dans un monde en pleine mutation.

A quoi jouez-vous en ce moment ?

Pas à grand-chose. Sur les conseils de Pete, je joue un peu à Card Hunter. Il a un rythme très rapide, mais ressemble toujours à un combat de figurines de D&D. La difficulté n’a pas encore atteint le niveau que j’espère, mais on m’a dit que ça devenait beaucoup plus dur par la suite.

Je joue aussi à un hybride de Civilization et de Go appelé « Bronze », créé par un ami à moi du nom d’Alex Kutsenok et je l’aide à tester son nouveau jeu, pas encore sorti, qui s’appelle « Red Thief ». J’aime beaucoup ses jeux parce qu’ils m’obligent toujours à bien réfléchir pour terminer un niveau. Je ne peux pas les traverser en mode « pilote automatique ».

J’attends aussi avec impatience la sortie du nouveau Total War, afin de pouvoir le télécharger et de ne jamais avoir le temps d’y jouer.

REAGIR SUR LE FORUM