Lettre du Président : 41 millions de dollars

ChrisRobertsDirectingSalutations citoyens,

Nous venons d’établir un nouveau record de financement participatif : 41 millions de dollars !

Je suis incroyablement heureux d’atteindre cet objectif, car il donne le feu vert à un projet de recherche très important visant à améliorer Star Citizen sur le long terme. Avec ce financement, nous allons nous pencher sur la génération procédurale pour pouvoir bâtir l’univers avec à la fois plus de détails et d’envergure, de toutes sortes de façons qui nous paraissaient impossibles lorsque nous avons commencé à développer le jeu ! Dans quelque temps, nous aurons des annonces excitantes à faire à propos de certains des talents avec lesquels nous avons pris contact pour nous aider à mettre en place le système procédural et la création de planètes.

  • Équipe de recherche et développement pour la génération procédurale – cet objectif étendu mobilisera des fonds pour que Cloud Imperium puisse développer la technologie de génération procédurale nécessaire aux futures évolutions de Star Citizen. Il faudra une génération procédurale particulièrement sophistiquée pour pouvoir créer des planètes entières à explorer et développer. Pour que cette technologie puisse prendre forme, nous allons assembler une équipe de choc composée de développeurs spécialisés dans la génération procédurale.

Oculus & Facebook

Orfacebook2

Comme bon nombre d’entre vous, j’ai été réellement surpris lorsque j’ai appris qu’Oculus avait été racheté par Facebook. Beaucoup de choses ont été écrites la semaine dernière à propos de cette acquisition, et certaines personnalités ont pris position pour ou contre. Je sais que beaucoup de donateurs et de joueurs ont l’impression d’avoir été trahis par ce « retournement de veste » d’Oculus.

Je ne suis pas de ceux-là.

Pourquoi ?

Depuis le début, j’avais bien conscience que le Kickstarter d’Oculus avait pour seule fonction de prouver qu’il existait une demande. Si vous voulez devenir un acteur dans le domaine de l’équipement électronique grand public, il vous faut BEAUCOUP d’argent. Et bien que nous prouvions tous les jours que le financement participatif peut générer plus de dollars pour soutenir un rêve que quiconque ne le croyait possible, ce n’est toujours pas suffisant dans le domaine auquel s’attaque Oculus. Même les 91 millions de dollars qu’ils ont levés auprès d’investisseurs privés n’y suffisaient pas.

Pour illustrer mon propos, considérons simplement la communauté de Star Citizen. Au cours d’une enquête que nous avons effectuée fin 2012, 30% des personnes interrogées ont dit avoir l’intention d’acheter le Rift pour jouer à Star Citizen. Nous avons actuellement plus de 400’000 comptes, et j’imagine que d’ici au lancement de la version grand public du Rift, on pourrait approcher les 600’000 ou 800’000. Donc dans le meilleur des cas (en partant du principe que les pourcentages resteront du même ordre au fil de notre croissance, ce qui, je le concède, est pure conjecture de ma part car je soupçonne que les premiers fans de Star Citizen sont les plus prédisposés à investir de leur argent pour s’offrir la meilleure expérience de jeu possible), cela représenterait 240’000 casques Rift. L’objectif de prix public du Rift était de 300$. Mettons qu’il coûte 200$ à produire et à expédier – ce qui n’est pas irréaliste, si on compare ça au prix des composants de certains smartphones, qui utilisent des pièces similaires (écran, accéléromètres), n’ont pas besoin de certains autres composants (optiques, casque, entrée / sortie) mais en utilisent certains dont le Rift n’a pas l’usage (mémoire, processeur). Et bien entendu, Oculus ne brassera pas les mêmes volumes que Samsung ou Apple, donc ils devront probablement payer plus cher pour les mêmes composants.

Comme vous ne pouvez pas vraiment construire de l’équipement à la demande, vous devez vous assurer d’en produire assez pour couvrir la demande initiale. Donc pour couvrir ne serait-ce que les besoins des premiers fans de Star Citizen, il leur faudrait investir 48 millions de dollars pour le stock initial. Mettons que leur objectif consiste à vendre un million de casques la première année (pas irréaliste si Star Citizen leur permet d’en vendre 200’000 ou plus). Un million de casques, cela reviendrait à 200 millions de dollars en coûts de production – et ce nombre n’inclut même pas les frais de marketing. Pour prendre un autre exemple, Microsoft a investi plus d’un milliard de dollars pour stocker des Xbox One avant les dernières fêtes de fin d’année (chaque Xbox One coûte 471$ et ils ont vendu plus de 3 millions d’unités au cours des fêtes).

L’équipement électronique grand public, c’est la cour des grands, et c’est pour cette raison qu’Oculus a accepté d’être racheté par Facebook. Sans cela, ils pourraient craindre de se retrouver en position d’avoir prouvé qu’il existait une demande pour la réalité virtuelle, mais de ne pas avoir assez de ressources pour s’agrandir et faire fructifier leur concept, tandis qu’une entreprise disposant d’une bien plus grosse force de frappe financière (comme Samsung ou Sony) s’engouffrerait dans la brèche en disant « hé, merci pour votre dur labeur, à nous maintenant d’en récolter les fruits ! » Au-delà des gros titres générés par le prix de cette acquisition et l’enrichissement que cela représente pour une si jeune entreprise aux ventes insignifiantes, ce qui a vraiment poussé Palmer, Brendan et les autres à accepter cette transaction était le fait de pouvoir proposer la réalité virtuelle à une échelle qui la rendrait vraiment grand public.

À ce stade, je ne pense pas que Facebook agisse autrement que comme un vieux type particulièrement friqué qui entretient une jeune maîtresse – la stratégie centrale de Facebook consiste à attirer un maximum d’utilisateurs grâce à un accès facile via de multiples plate-formes très répandues. Le Rift n’est pas très répandu, ni facile d’accès à l’heure actuelle ! Je suppose donc que Mark Zuckerberg a agi de la sorte parce qu’il a voulu parier sur une future plate-forme potentiellement intéressante, encouragé dans ce sens par son excitation de geek à l’idée de tout ce que la réalité virtuelle pourrait apporter. Les déclarations publiques des membres les plus importants de l’équipe d’Oculus vont dans le même sens que les affirmations de Facebook, à savoir que la transaction avait avant tout pour but de donner à Oculus les ressources nécessaires pour concrétiser sa vision à une échelle globale, et non d’en faire une autre plate-forme où consulter des infos sur vos amis.

Je veux qu’Oculus et la réalité virtuelle soient un succès.

Dès le premier instant où j’ai vu le Rift, j’ai su que c’était un truc à part. Je peux vous dire, de par mon contact direct avec eux, que l’équipe à l’origine de ce casque est passionnée à l’idée de faire de la réalité virtuelle le futur standard. J’espère de tout cœur que le rachat par Facebook aura pour conséquence un meilleur financement, pour un meilleur produit fini, plutôt que de signifier la perte de l’incroyable vision qui m’a convaincu de soutenir le projet. Je n’ai rien entendu ou vu qui m’incite à croire le contraire, donc tant qu’il en ira de la sorte nous continuerons à soutenir le Rift avec détermination.

Maintenant, pour répondre aux innombrables discussions qui ont été lancées sur le forum pour s’inquiéter du risque de voir Cloud Imperium s’offrir en pâture à une entreprise beaucoup plus grosse – n’ayez crainte ! Nous n’envisageons pas de nous vendre au plus offrant, et n’en voyons d’ailleurs pas l’intérêt !

Grâce à l’incroyable soutien de cette communauté, nous n’avons pas besoin de nous associer à plus riche que nous pour que NOTRE rêve devienne réalité. Comme le produit que nous allons livrer sera sous forme numérique, nous n’avons pas de coûts liés au stock, mais uniquement des coûts de développement et de serveurs qui sont actuellement entièrement couverts par les contributions de la communauté.

Dernier point et non des moindres, je m’amuse beaucoup trop à construire l’univers de mes rêves, dans lequel tout le monde pourra s’aventurer ! J’ai déjà eu par deux fois l’occasion de vivre un rachat par une grosse boîte, et ce n’est pas pour rien que je suis en train de créer Star Citizen de façon complètement indépendante !

PEW

Résultats du sondage

La dernière fois, nous vous avions demandé de voter pour la récompense du prochain objectif supplémentaire… et l’armure de combat des Marines de l’UEE l’a emporté haut la main ! Voici à présent quelques informations complémentaires au sujet de l’armure, qui sera débloquée lorsque nous atteindrons 43 millions de dollars :

  • Armure de combat omnirôle (ORC) mk9

Constructeur : CDS (Clark Defense Systems)

Armure standard des Marines vingt années durant, l’ORC a un coût prohibitif par rapport à l’armure corporelle d’infanterie standardisée qu’utilisent les forces terrestres de l’armée, mais les Marines sont beaucoup moins nombreux et savent généralement trouver des arguments percutants pour obtenir ce qu’ils veulent. L’armure ORC de Clark Defense Systems se compose de mailles composites en fibre renforcées de plaques ablatives, et offre une protection modeste contre les armes cinétiques et les armes à énergie. Bien qu’elle n’offre pas le même niveau de protection que l’armure « clou » exclusive aux Marines, ou que ses variantes pour opérations spéciales, l’armure ORCmk9 est la solution de base pour toutes sortes de situations que le Marine ordinaire pourrait avoir à affronter à tout moment. Et puis, pour citer le lieutenant-colonel Armin Trask, « vous voulez savoir quelle est la meilleure des armures ? Ne pas se faire toucher. »

Nous avons éliminé la récompense la moins populaire (les crédits UEC bonus) et lançons un deuxième sondage; n’oubliez pas de voter ci-dessous pour l’objectif que vous préféreriez pour les 44 millions de dollars !


Quelle récompense voulez-vous pour le prochain objectif ?


A. Un nouveau canon de vaisseau

B. Une pièce supplémentaire dans le hangar

C. Une mise à jour du logiciel de scan

D. Une nouvelle combinaison dédiée à un rôle particulier

E. Une décoration pour tableau de bord

F. Un kit de tuning pour moteur

G. Une apparence pour vaisseau

H. Une plante de l’espace

I. Un objet mystère

REAGIR SUR LE FORUM