Clean Shot : info-traffic #7

Entretien avec la DED

Salut à tous, ici Craig Burton, pour vous présenter un nouvel épisode de Clean Shot. Vous êtes sur la station des nouvelles les plus fiables et les plus récentes en matière de transport dans cet Empire fou et au-delà. Comme vous le savez, j’ai été quelque peu en congé  ; les ptits gars de Corvalex ont tenu un sommet industriel sur Terra durant la semaine dernière. Navré de ne pas avoir pu en faire la couverture moi même, mais Little Moe a fait du bon travail en me remplaçant.

Dans l’émission d’aujourd’hui, nous allons jeter un rapide coup d’œil à TroubleZone, en regardant quels systèmes pourraient apparaître sur nos scans comme d’éventuelles… zones à troubles pour les transporteurs. À une époque, quand j’étais sur Terra, un jeune homme vint vers moi et me dit : «Craig, je sais que tu es dans le domaine du transport depuis un bout de temps, mais pourquoi ne pas utiliser tes contacts afin de venir en aide à ceux d’entre nous qui essaient d’en faire partie  ?» Eh bien, vous savez, il avait raison. Être en contact avec vous chers amis c’est sympa et tout, mais c’est aussi préparer la jeune génération à maintenir les traditions et la connaissance que nous avons accumulées pendant tout ce temps passé dans l’espace. C’est pourquoi nous allons nous entretenir avec Amanda Teasly de la Division des Échanges et du Développement (DED), elle vous aidera vous, nouveaux venus, à savoir comment gérer vos marchandises.

Les informations diffusées dans cette émission sont émises par des utilisateurs et sont considérées comme valables au moment de l’enregistrement. Farnes Media Partners n’est pas responsable de l’exactitude de ces informations après enregistrement. Les auditeurs doivent prendre en compte le dépérissement de ces informations lors de la planification des itinéraires.

Ce TroubleZone vous est offert par Aciedo, le nom le plus réputé en manière de relais intersystèmes de Comms.

En premier lieu, le système Odin. À première vue, ça peut paraître redondant. Comme mon père disait toujours  : quiconque passe son temps à arpenter l’univers sait trois choses. Premièrement, voter pour un politicien c’est lui donner la permission de vous voler impunément. Deuxièmement, ne jamais partir du principe qu’il y a assez de carburant dans le réservoir. Et troisièmement, Odin a un problème de piraterie. Quoi qu’il en soit, il semble qu’un nouvel équipage ait jeté l’encre dans les vestiges d’Odin I, et que les plus petites proies soient à leur goût. Alors vous tous navigateurs solitaires, si vous ne pouvez pas le contourner, gardez un œil sur vos scans.

Ensuite, direction le système Ferron. Je ne suis pas à l’aise à l’idée de tacler un système lorsqu’il est mal en point, , mais Ferron est dans une mauvaise posture depuis un bon bout de temps et il semblerait que la jurisprudence locale ait abandonné tout espoir. Il nous est parvenu quelques rapports indiquant que la police et les intervenants médicaux prenaient encore plus de temps pour arriver suites aux appels, quand ils daignaient se déplacer. Nous avons mené notre enquête et il semblerait que la police sur Asura ait déserté son poste. Ouais, vous m’avez bien entendu. Ils ont déserté. Le Conseil des Gouverneurs galère à trouver des remplaçants et il est probable que l’UEE leur apporte une légère aide. Mais d’ici-là, comportez-vous dans Ferron comme si vous étiez livrés à vous même.

Nous continuerons plus tard avec quelques systèmes en plus, nous tentons justement de vérifier certaines informations avant de vous les retransmettre. Entre-temps, nous allons faire venir notre invitée. Amanda Teasly a travaillé pour la DED sur Prime en tant que coordinatrice de site pendant, combien, dix ans aujourd’hui ?

AMANDA TEASLY  : Ça fera dix ans le mois prochain, mais je préfère me référer aux fuseaux temporels terrans.

Ne commencez pas, Amanda …

AMANDA TEASLY  : Des changements s’annoncent, Craig.

Bon, une partie de votre travail consiste à maintenir le flux de marchandises sur et au-delà de la surface planétaire.

AMANDA TEASLY  : C’est exact. Si vous commercez dans une zone d’atterrissage, il y a des chances que vous passiez par nous.

Pas mal de gens sont dépassés lors de leur premiers passages. Imaginons que je suis un nouveau-venu dans le transport de fret déposant son premier contrat. À quoi devrais-je m’attendre  ?

AMANDA TEASLY  : Une fois acquitté des frais d’amarrages, puis autorisé à approcher la planète et enfin posé sur la planète, vous devez rechercher le bureau local de la DED. La plupart d’entre eux sont situés à proximité des bâtiments d’accostage. Ensuite, adressez-vous à l’un de vos représentants, à une borne sur place ou directement sur votre MobiGlas afin de consulter les prix locaux. Si vous trouvez le prix idéal, organisez la vente et transférez votre cargaison. Dès que celle-ci est enregistrée et vérifiée par la DED, le destinataire en sera tenu informé. La cargaison ne serra pas débarquée avant que le paiement ne soit transféré.

Ça semble assez simple.

AMANDA TEASLY  : Nous avons vraiment essayé de rendre ça aussi facile et équitable que possible.

Que se passe-t-il si les marchandises que je livre sont volées  ?

AMANDA TEASLY  : Dans ce cas-là, ça peut se compliquer.

C’est assez honnête. Nous allons faire une courte pause et vous remplir la tête de pub spatiale savant de nous replonger dans le sujet. Si vous êtes dans le secteur et que vous nous écoutez en ce moment, libre à vous de nous faire part des questions que vous avez pour Mlle Teasly.

C’est Clean Shot. On revient.

Traduit de l’anglais par Zeptow. Relecture et corrections par Hotaru.
Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/spectrum-dispatch/13841-CLEAN-SHOT-Sitdown-With-The-TDD

REAGIR SUR LE FORUM