Technologie de pointe Xi’An: le Khartu-al

XiAnScout_final

Les archives Ark Visual vous présentent :

Un millénaire de souvenirs : photographies en vol

Les 500 images les plus emblématiques du voyage à travers les étoiles de ces 1000 dernières années.
N°027 : Connaître son ennemi
Date : 2896-01-15 TTS
Photographe : inconnu

Faisant partie des dossiers rendus public suite à la loi de l’Imperator Costigan de 2941 souhaitant la véracité historique et qui déclassifia des millions de pièces d’archives, ce cliché dévoile la première fois où les chercheurs de l’empire purent examiner l’un des tout nouveaux vaisseaux éclaireurs Xi’An n’ayant pu être intercepté par les patrouilles frontalières.

Ce mystérieux vaisseau, surnommé à l’époque le Quark mais maintenant connu sous le nom de Khartu-al, fut retrouvé par un escadron de reconnaissance sans pilote et laissé à l’abandon. Immédiatement rapatrié dans un bunker tenu secret pour être étudié, les chercheurs non-identifiés sur la photographie passèrent des années entières à étudier et comprendre cette technologie endommagée.

Khartu

Qu’est ce qui rend le Khartu-al si génial ?

Scout2
Dessin conceptuel : Khartu en vol

Le Khartu-al, vaisseau éclaireur Xi’An, représente notre première tentative pour qu’un vaisseau entièrement extra-terrestre soit pilotable par un humain. Le Khartu n’a pas juste un aspect différent du reste de l’armada de vaisseaux de Star Citizen, il se comporte également différemment ! Avec son cockpit intégral en forme de « bulle », son ensemble de propulseurs de manœuvres montés sur des supports articulés et une silhouette visible nul par ailleurs sur Terre, le Khartu est prévu d’être le vaisseau de référence pour nos concepteurs en charge de la technologie extra-terrestre. Tous les vaisseaux Xi’An à venir seront construits sur le style et la technologie utilisés pour ce vaisseau éclaireur… et les joueurs seront à même d’expérimenter dans Star Citizen un style de vol et de combat unique dans son genre. Le Khartu est aussi extrêmement rapide, nous sommes également en train d’imaginer une version modifiée qui serait l’une des montures idéales des futurs compétiteurs de la Coupe Murray !

Où en est le développement du Khartu-al ?

Xian_scout_ship_cockpit_workings
Concept : fonctionnement du cockpit du Khartu

Le Khartu fut conçu par Eddie del Rio qui a conçu le vaisseau lui-même et la manière dont le cockpit change de position entre les phases de vol et d’atterrissage. Nous avons commencé à faire des tests du Khartu dans l’environnement de Star Citizen, mais n’avons pas prévu de le rendre accessible pour la version 1.0 de l’Arena Commander. Parce que nous voulons créer un vaisseau vraiment différent… et pour cela, nous avons besoin de mettre en place l’incroyable système de propulsion ainsi que l’Affichage Tête Haute spécifique aux extra-terrestres.

De quoi s’inspire le Khartu-al ?

Early_concept_scout
Dessin conceptuel initial de l’éclaireur

Dans les grandes lignes, le Khartu-al est né d’un désir de vouloir concevoir un vaisseau totalement extra-terrestre. Et plus particulièrement, le design vertical (et la peinture rouge) furent inspirés par une maquette de « vaisseau provisoire » achetée par Chris Roberts pour la conception initiale de Star Citizen. Le vaisseau « Hippocampe » fut progressivement plébiscité par les fans, bien que nous n’ayons jamais prévu d’en faire un vaisseau dans le jeu final. La volonté d’avoir un vaisseau éclaireur vient de la nature xénophobe des Xi’An, il a été décidé qu’ils aient développé un système de vaisseaux patrouilleurs et des points de contrôle à la frontière afin d’empêcher les humains de pénétrer dans leur territoire.

Description originale

Xian_scout__ship_cockpit_03
Cockpit initial du Khartu-al

Le Khartu remplit le rôle de chasseur d’attaque léger dans l’armée Xi’An. Contrairement aux vaisseaux humains, le Khartu dispose en lieu et place du traditionnel propulseur principal d’un ensemble de propulseurs de manœuvres montés sur des supports articulés. Cette conception lui donne une agilité incroyable et en fait la bête noire des pilotes de l’UEE, qui l’ont surnommé le « Quark » car lorsque tous ses propulseurs se mettent en marche, le vaisseau ressemble à une étincelle qui fuse à travers l’espace. La corporation Xi’An Aopoa construit aussi un modèle d’exportation à l’intention des civils humains, le Khartu-al, spécialisé dans la reconnaissance et l’exploration. Le modèle d’export dispose d’un dispositif de manœuvres Xi’An similaire à l’orginal, mais de surfaces de contrôle modifiées pour pouvoir être utilisées par les humains et d’un armement plus limité (concepteur: Aopoa).


Ensemble des caractéristiques techniques

XiAnScout_tech-overview

Ai-je besoin d’acheter un Khartu-al ?

Non ! Rappelez-vous : nous proposons ces vaisseaux afin de financer le développement de Star Citizen et selon le souhait des joueurs. Tous ces vaisseaux seront disponibles à l’achat avec la monnaie du jeu dans l’univers final, et ils ne sont pas nécessaires pour commencer. Le but affiché est de créer d’autres vaisseaux qui apporteront une expérience de jeu différente, plutôt que donner un avantage particulier une fois l’Univers Persistant en place. Chaque vente permet de soutenir l’élargissement du développement général de Star Citizen, mais n’est pas nécessaire en soit pour profiter pleinement du jeu.



Traduction depuis l’Anglais par IronManu | relecture par Aelanna – Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/transmission/14329-XiAn-High-Tech-The-Khartu-Al
Merci de contacter l’auteur de cet article par MP pour toute faute ou remarque éventuelles.
Traduction soumise à la licence CC By SA 3.0. Vous êtes libre de copier et réadapter ce texte en mentionnant les auteurs originaux, les traducteurs et la source. Merci !
REAGIR SUR LE FORUM