La revue du Congrès : Session d’urgence (EP:11)

Congrès de l’UEE (396)

Transcription automatique de session

Certifiée et enregistrée – Archiviste Yates (#57573BDF)

2944-12-09_04:12 – La session commence.

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-système Magnus) : Mesdames et messieurs, merci à vous d’être venus de si bonne heure. Si voulez bien prendre place, que nous puissions procéder à l’appel pour cette session plénière d’urgence.

< pause >

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-système Magnus) : On me dit que le quorum est atteint et que nous pouvons délibérer. Pour le procès-verbal, nous accueillons Dennis Yun, chef d’état-major de l’Imperator Costigan et des représentants du Haut Commandement Naval. Amiral Colla, vous avez la parole.

AMIRAL RENA COLLA : Je vous remercie, Président. Mesdames et messieurs les membres du Sénat, il y a environ deux heures nous avons reçu par courrier rapide un message de l’un de nos commandants se trouvant dans le système Charon. Comme vous le savez tous, le conflit entre les provinces d’Acheron et de Dellin sur Charon III s’aggrave chaque mois un peu plus. Il semblerait que le point de non-retour ait été atteint. Bien que des données d’opérations sensibles aient été censurées dans ce comm, le document est encore classé confidentiel. Le Haut Commandement pensait préférable que vous l’entendiez directement.

VOIX : <<>> Contre-Amiral Geoff Ullen du vaisseau Hannibal de l’UEE. À environ 14:20 TTS, un petit transporteur tenta de fuir Charon III en partant d’une zone d’atterrissage de Dellin. La milice d’Acheron l’intercepta et ouvrit le feu peu après sa sortie de l’atmosphère. Le transport engagea le combat et parvint à mettre en déroute ou à détruire la milice, mais ses moteurs principaux furent endommagés durant la bataille. Notre groupe de combat stationnait à proximité afin de garder un œil sur le conflit. Nous tentâmes d’envoyer une équipe de sauvetage, mais les autorités d’Acheron nous menacèrent de représailles si nous entreprenions la moindre action pour venir au secours du transporteur, affirmant que le vaisseau demeurait sous la juridiction de la planète. Veuillez aviser.

AMIRAL RENA COLLA : Lorsqu’ils furent sollicités, les représentants d’Acheron affirmèrent que le vaisseau contenait des « criminels de guerre originaires de Dellin » recherchés pour tentative de génocide, qui fuyaient le système pour échapper à la justice.

C.E.M. DENNIS YUN : Ont-ils été en mesure d’identifier le transporteur ?

AMIRAL RENA COLLA : Oui, monsieur. Son matricule d’identification nous a permis de déterminer qu’il s’agissait de l’Uana Gale, un transporteur indépendant enregistré au nom de Marcus Williver, de Dellin.

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-système Magnus) : De qui s’agit-il ?

AMIRAL RENA COLLA : L’Advocacy a dit que son casier était vierge. D’après les archives des douanes, c’est un pilote de transporteur indépendant.

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-système Magnus) : Et concernant ces présumés criminels de guerre ? Est-ce qu’Acheron a fourni quoi que ce soit permettant d’identifier ceux qu’ils pensent être à bord ?

AMIRAL RENA COLLA : Non, monsieur.

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-système Magnus) : Et le Gouverneur de Dellin ou ses conseillers se sont sûrement montrés coopératifs.

AMIRAL RENA COLLA : Selon nos comptes-rendus ils n’ont pas contacté l’Amiral Ullen.

SÉNATRICE ALISA LEE (U-Keene-système Kilian) : Pourquoi ne pas donner l’ordre au Hannibal de reprendre l’opération de sauvetage ? Si le vaisseau a quitté l’atmosphère, il n’est plus sur la planète. Acheron ne peut pas revendiquer de juridiction.

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-système Magnus) : Archiviste, est-ce exact ?

ARCHIVISTE YATES : Charon III a été classée comme une zone de conflit. D’après la loi impériale, toutes les zones de conflit comprennent autour des planètes une bulle périphérique qui dépend de la taille de l’astre. Sans coordonnées précises, il est impossible de dire où se trouve l’Uana Gale.

SÉNATEUR FESSEL QUINN (T-Green-système Ellis) : Y a-t-il des éléments locaux que nous pourrions engager pour intervenir en lieu et place de la Marine ?

SÉNATRICE ALISA LEE (U-Keene-système Kilian) : Pardonnez-moi, mais suis-je la seule à me demander pourquoi cela fait si longtemps que nous laissons ces deux provinces s’entretuer, alors que notre armée est restée les bras croisés à admirer le spectacle ?

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-système Magnus) : À moins que les lois communes ne soient enfreintes ou que le conflit ne menace de s’étendre, nous nous devons de respecter les lois sur le Conflit Civil sur des planètes non reconnues par l’Empire.

SÉNATRICE ALISA LEE (U-Keene-système Kilian) : Mais nous devons faire quelque chose –

AMIRAL RENA COLLA : Excusez-moi, Sénatrice. Je viens juste de recevoir un autre comm. Le Contre-Amiral Ullen rapporte la destruction de l’Uana Gale par les forces d’Acheron. Il n’y a eu aucun survivant.

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-système Magnus) : Mesdames et messieurs…

< pause >

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-système Magnus) : La séance est levée.

INTERRUPTION DE LA TRANSCRIPTION

Traduction depuis l’Anglais par Hotaru, relecture par Kotrin – Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/spectrum-dispatch/14357-Congress-Now-Emergency-Session
Merci de contacter l’auteur de cet article pour toutes faute ou remarque éventuelles.
Traduction soumise à la licence CC By SA 3.0. Vous êtes libre de copier et réadapter ce texte en mentionnant les auteurs originaux, les traducteurs et la source. Merci !
REAGIR SUR LE FORUM