Terra Gazette : l’UEE mêlée à l’affaire Goldfinch

TERRA GAZETTE

L’UEE MÊLÉE À L’AFFAIRE GOLDFINCH

par Bernadette Ziegler
Correspondante du Sénat

TERRA, PRIME : Un peu plus de six mois se sont écoulés depuis que l’univers a eu vent de l’ignoble attaque perpétrée contre le fabricant de vaisseaux Origin Jumpworks, lorsque les documents de recherche et développement du « projet Goldfinch » (ndt : « Chardonneret » en français) d’Origin, dont la valeur s’élève à plusieurs milliards de crédits, furent publiquement révélées. Depuis lors, l’Advocacy, en collaboration avec les autorités locales, a mené des recherches approfondies pour trouver les responsables de ce crime odieux. À ce jour, l’enquête n’a abouti à aucun chef d’accusation. Nombreux sont ceux qui blâmeraient les agents en charge de cette affaire pour son piétinement, ou qui l’attribueraient à l’ingéniosité des criminels concernés, mais récemment de nouveaux éléments nous mènent vers une vérité plus sombre et bien plus crédible : le gouvernement lui-même pourrait être à l’origine de cet espionnage industriel.

Des documents fournis au Terra Gazette par une source anonyme, et vérifiés par notre équipe de recherche, ont révélé un réseau complexe menant à une seule et unique source : le Bureau des Services Exécutifs (BSE) du Sénat de l’UEE. Le BSE est menant un département bureaucratique peu connu dont le rôle officiel est de collecter des données pour les membres du Sénat sur divers sujets. Par exemple, si un sénateur veut se renseigner sur les précipitations moyennes ou le nombre de fois dont on en a parlé dans la saison actuelle de Showdown, il va se tourner vers les services exécutifs, qui rassembleront ensuite les données pour les présenter dans un rapport digeste. Il est important de noter que le BSE n’admet pas conduire de recherches pour son propre compte, mais gère plutôt  » la collecte, le tri et la compilation d’informations existantes ». Cette description, publiée dans les détails budgétaires de 2788 de l’UEE relatifs à la construction du bâtiment, est restée inchangée depuis lors.

Le 4 novembre 2944 TTS, Rigs Bakas, un ancien employé de la FTL et soldat de la Navy, fut temporairement retenu par l’Advocacy afin d’être interrogé au sujet des fuites sur le projet Goldfinch. Relâché sans chef d’inculpation, M. Bakas fut retrouvé mort trois semaines plus tard. La cause officielle de la mort, indiquée par le bureau du légiste, était la noyade accidentelle. Les documents fournis par notre source montrent non seulement que M. Bakas a eu accès aux fichiers du projet Goldfinch pendant qu’il travaillait à FTL, mais également qu’il recevait des paiements réguliers pour des activités factices sur un compte en banque offshore, de la part d’une compagnie appelée Terran Aquatics. Une compagnie qui, d’après nos renseignements, n’existait que dans deux buts précis : envoyer des fonds à M. Bakas et recevoir des fonds d’une certaine Elanore Calgory. Mme Calgory est une ancienne employée de banque décédée en 2923 et qui, d’après notre enquête, a continué de percevoir une petite fortune en salaires hebdomadaires versés jusqu’à aujourd’hui par le BSE.

Tout cela nous amène à nous demander pourquoi M. Bakas n’a-t-il jamais été formellement arrêté ? Pourquoi M. Bakas recevait-il des paiements indirectement du BSE ? Si la tâche du BSE est de rassembler des données, quelles données M. Bakas rassemblait-il pour ce bureau ? La mort de M. Bakas était-elle plus qu’un simple accident ? Malheureusement, à ce stade de notre enquête, il y a plus de questions que de réponses, mais le fait est que le BSE a entretenu des liens avec ce suspect, et ceci est préoccupant.

Après l’avoir contacté, le BSE a refusé tout commentaire. Aucune coordonnée n’a été trouvée pour prendre contact avec Terran Aquatics.

Le journal Terra Gazette poste cette information, non pas pour faire dans le sensationnel, mais parce qu’en apportant ces questions au public nous croyons qu’elles ont une chance de trouver des réponses. Le Sénat et l’Advocacy ont pour obligation d’aborder ce sujet rapidement.

Traduction depuis l’anglais par Hotaru, relecture par Nikos87 – Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/spectrum-dispatch/14557-TERRA-GAZETTE-UEE-TIED-TO-GOLDFINCH
Merci de contacter l’auteur de cet article pour toute faute ou remarque éventuelles.
Traduction soumise à la licence CC By SA 3.0. Vous êtes libre de copier et réadapter ce texte en mentionnant les auteurs originaux, les traducteurs et la source. Merci !
REAGIR SUR LE FORUM