Revue du Congrès : le sénateur Polo dévoile son projet de loi

REVUE DU CONGRÈS : LE PROJET DE LOI KYLE POLO

Congrès de l’UEE (396)

Transcription automatique de session

Certifiée et enregistrée – Assistant archiviste Yates (#57573BDF)

2945-02-24_14:07 – Début de session

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-système Magnus) : Mesdames et messieurs les membres du Sénat, si vous voulez bien vous asseoir, nous allons poursuivre.

<pause>

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-système Magnus) : Nous avons le quorum, nous pouvons donc nous réunir. Sénatrice Nayar, vous avez la parole.

SÉNATRICE RASHMI NAYAR (C-Noble-système Ellis) : Merci, Monsieur le Président. Je devrais ménager ce qu’il me reste de temps de parole, mais, pour faire court, je sais que des critiques à propos de cette motion ont laissé entendre que la réouverture du Système de Financement Impérial de l’Équivalence Éducative dédié à la lutte contre les «cas de mauvais traitements» n’était pas nécessaire et que les violences pouvaient être découvertes grâce à une procédure d’enquête plus rigoureuse. Dès lors, je pourrais continuer en rappelant à quel point le budget de l’éducation est déjà trop limité pour permettre la quantité d’enquêtes et de surveillances proposées pour détecter ces «cas», je pourrais même avancer des solutions potentielles et définir précisément sur quels postes elles s’appuieraient, mais je veux surtout dire que le SFIEE a été créé pour soutenir l’éducation de nos enfants. Faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour nous assurer que ces subventions vont au bon endroit, pour aider les établissements qui en ont réellement besoin. Merci.

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-système Magnus) : Merci, sénatrice Nayar. Nous programmerons un débat et un vote pour votre motion dans huit jours. J’aimerais désormais ouvrir un débat. Si quelqu’un souhaite soumettre une autre proposition de loi, je l’invite à se lever et à prendre la parole.

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-système Magnus) : La parole est accordée l’honorable sénateur d’Angeli.

SÉNATEUR KYLE POLO (U-Angeli-système Croshaw) : Merci, Monsieur le Président. Mesdames et messieurs les sénateurs. Pour poursuivre sur le thème qu’a lancé mon illustre prédécesseure, notre Empire repose sur des fondations instables. Notre futur s’annonce précaire alors que les préoccupations économiques régissent chacune des décisions que nous prenons. La vie est faite de choix difficiles. Les gens utilisent des expressions comme «dans un monde parfait…» ou «ça finira par payer tôt ou tard». Des bien beaux idéaux, à n’en point douter… Mais ce monde n’est pas parfait et les choses ne finissent pas toujours par payer, alors nous devons faire des choix, des sacrifices. Nous devons poser les questions embarassantes et faire face aux conséquences. Notre gouvernement s’est comporté comme si nous vivions dans ce monde parfait. Comme si les problèmes financiers finiront par s’éluder d’eux-mêmes si nous continuons sur la voie que nous avons empruntée. Mais cela n’arrivera pas. Estimés collègues, nous nous dirigeons vers un effondrement de nos infrastructures si nous corrigeons pas le tir aujourd’hui. Pas demain. Ni dans un mois. Maintenant. Il y a bien eu des tentatives : l’article 416 et la loi Von Bello ont essayé de soulager la pression, mais au final, ils furent insuffisants, car il y a un secteur qui n’a jamais été pris en compte dans cet examen approfondi des dépenses. Les forces militaires de l’UEE ont géré son budget en toute impunité alors que le reste de l’Empire se saignait aux quatre veines.

SÉNATEUR TARYN GLASI (C-Vosca-système Elysium) : Monsieur le Président…

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-système Magnus) : Vous n’avez pas la parole, sénateur.

SÉNATEUR TARYN GLASI (C-Vosca-système Elysium) : Nous ne sommes pas obligés d’écouter cela, si ?

SÉNATEUR KYLE POLO (U-Angeli-système Croshaw) : Les départements de recherche et de développement militaires ont bénéficié d’une augmentation constante de leurs financements publics, alors que les travaux publics sur Ferron atteignent à peine leur niveau d’il y a un siècle. Il est temps que l’armée assume la responsabilité de ces réductions budgétaires. Le Haut Commandement a justifié ces dépenses perpétuelles par les menaces extérieures. Mais nous ne vivons pas dans un monde parfait. L’Empire sera toujours menacé. Nous revenons donc à la question du choix, du sacrifice. J’ai esquissé un projet de loi qui contraindra le Haut Commandement à se poser ces questions, des questions que le reste d’entre nous a été forcé de se poser pendant des années. Si ce projet de loi venait à être approuvé, le Haut Commandement devra réduire son budget global de dix pourcent –

SÉNATEUR TARYN GLASI (C-Vosca-système Elysium) : Dix pourcent ?!

SÉNATEUR KYLE POLO (U-Angeli-système Croshaw) : Dix pourcent de leur budget global pour que leurs dépenses rentrent dans le rang.

SÉNATEUR TARYN GLASI (C-Vosca-système Elysium) : D’où viendront ces dix pourcent, sénateur ? Je présume que cette économie ne pèsera pas sur les comptes des patrouilles protégeant votre planète, donc je présume que le couperet s’abattra sur mon système.

SÉNATEUR KYLE POLO (U-Angeli-système Croshaw) : Cette somme sera prélevée là où elle n’est pas la plus utile. Je ne prend aucun plaisir à faire cette proposition, sénateur. Je tiens simplement la promesse que j’ai faite ici-même il y a plus d’un an, celle de faire une analyse pragmatique et objective des moyens qui permettraient de maintenir le progrès dans notre Empire, et c’est là l’unique solution rationnelle à laquelle une personne honnête peut s’en remettre.

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-système Magnus) : Sénateur Polo, j’aurais une question.

SÉNATEUR KYLE POLO (U-Angeli-système Croshaw) : Bien sûr, Monsieur le Président.

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-système Magnus) : Vous avez dit que le Haut Commandement sera obligé de procéder à ces coupes budgétaires.

SÉNATEUR KYLE POLO (U-Angeli-système Croshaw) : C’est exact, monsieur le Président.

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-système Magnus) : Et s’ils ne peuvent pas ?

SÉNATEUR KYLE POLO (U-Angeli-système Croshaw) : Alors le loi prévoit que nous établissions un sous-comité restreint de stratèges en économie, de conseillers militaires et de sénateurs pour décider de ces coupes à leur place.

< cris confus >

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-système Magnus) : Je vous demande de vous asseoir ! Asseyez-vous ou bien je serai obligé –

< cris confus >

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-système Magnus) : Cette session est suspendue jusqu’à ce que le sénat fasse à nouveau preuve de bienséance.

< coup de marteau >

INTERRUPTION DE LA TRANSMISSION

Traduit de l’anglais par Hotaru, relecture par Hornpipe. Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/spectrum-dispatch/14529-Congress-Now-Senator-Polo-Unveils-Bill
Merci de contacter l’auteur de cet article par MP pour toute faute ou remarque éventuelles.
Traduction soumise à la licence CC By SA 3.0. Vous êtes libre de copier et réadapter ce texte en mentionnant les auteurs originaux, les traducteurs et la source. Merci !
REAGIR SUR LE FORUM