Questions et réponses sur le Starfarer – 1ère partie

Starfarer-Blueprint-3« On dit généralement que la manœuvre la plus difficile à maîtriser est le ravitaillement en vol. Selon le vaisseau, effectivement ça peut être délicat. Mon frère vole sur un M50 et ouais, c’est assez compliqué de s’aligner avec la perche. Mais il n’y a aucun danger. Ce qu’il y a de plus dangereux avec un Starfarer, c’est de le remplir de carburant. Avez-vous déjà plongé dans l’ionosphère d’une géante gazeuse ? Vous perdez toute visibilité, vos détecteurs flanchent….et si vous n’avez pas de chance, votre verrière peut se fissurer à cause des particules glacées, ou pire. C’est la règle d’or à bord du Treat : les ravitaillements s’effectuent uniquement en étant équipé de sa combinaison spatiale, obligatoirement. « 

– Helena Malloy-Vasquez, Premier maître, Sunshine Treat

Le MISC Starfarer de 2945 est la plateforme de ravitaillement préférée de l’UEE et de neuf des plus grandes entreprises sur dix. Classé numéro 1 par la revue Ship and Pilot (ndt : « Vaisseau et Pilote »), le Starfarer est un chef d’œuvre de conception dédié au transport. Comprenant une tourelle capable d’être équipée d’une douzaine de façons possibles, le Starfarer peut être adapté à toutes les missions, de la récolte de carburant jusqu’au soutien radar longue portée. L’équipement de raffinage intégré, les tuyaux d’hydrogènes renforcés sur le contour de la coque montrent que le Starfarer n’est pas seulement un transporteur modifié : il a été initialement conçu pour être le transporteur de carburant le plus efficace possible. Avec le MISC Starfarer, vous ne tomberez plus jamais à court de carburant.

– Cortège de transports MISC ! Brochure, 2945

Salutations citoyens,

Le mois dernier, nous avons lancé une série d’articles questions/réponses concernant la gamme Hull proposée en vente conceptuelle. L’idée a été incroyablement bien accueillie et nous avons donc décidé d’en faire une coutume. Toutes les ventes conceptuelles à venir contiendront au moins un article de ce style pour leurs lancements. Cette semaine, pour les ventes du Starfarer et sa variante Gemini, nous répondons aux questions que les donateurs ont posées dans ce sujet. Nous ajouterons deux autres articles ce mercredi et vendredi, donc si votre question n’apparaît pas aujourd’hui, gardez l’œil ouvert!

QUESTIONS ET RÉPONSES

1. Pouvons-nous savoir si oui ou non les spécifications de la soute correspondent à la soute interne du vaisseau, et si oui ou non la taille de la soute du Starfarer Gemini est réduite à cause de sa masse supérieure de blindage ?
Les chiffres fournis pour le Starfarer et le Starfarer Gemini correspondent aux sommes des capacités de chargement interne et externe. La plus grande partie de la réduction de la soute du Starfarer Gemini est due aux changements apportés à la soute interne, où se trouvent des cloisons beaucoup plus renforcées et des équipements militaires plus imposants.

2. La zone de chargement du Starfarer pourra-t-elle contenir des nacelles pour vaisseaux d’appoint, et un rover (ndt : véhicule utilisé pour explorer la surface d’une planète) tient-il dans la zone de stockage interne ?

Pour l’instant, il n’est pas prévu que le rover d’exploration tienne dans la baie de stockage du Starfarer, bien que quelque chose de la taille d’un Greycat le puisse. Nous devons encore définir les tailles définitives des véhicules, et dans la version finale du jeu, seules les limites physiques compteront.

3. Est-ce que le modèle de base du Starfarer possède d’autres avantages par rapport au Gemini en dehors de sa plus grande manœuvrabilité et d’une place plus importante pour la cargaison ?
La plus grande manœuvrabilité et l’espace de chargement plus important sont les atouts principaux du Starfarer normal. Il y aura également des différences dans les aménagements internes des deux vaisseaux ainsi que dans leur apparence finale.

Le ravitaillement en vol se fera-t-il en mouvement, à l’arrêt, ou les deux ?
Le ravitaillement en vol peut se faire des deux manières; en mouvement (comme pour les avions dans la réalité) ce sera bien plus compliqué !

Les deux Starfarer peuvent-ils atterrir sur une planète ? Peuvent-ils tous les deux atterrir en étant pleins ?
Oui. Contrairement aux plus gros des vaisseaux de la série Hull, le Starfarer peut se poser avec une soute pleine.

Pourra-t-on obtenir le Gemini dans l’UP ? (ndt : l’Univers Persistant)
Oui, bien sûr ! Tout ce qui est vendu sur RSI pour financer le jeu sera disponible dans l’univers persistant.

Est-ce que les propriétaires de Starfarer de plus longue date accéderont également au hangar industriel VFG ?
Oui, tous les propriétaires de Starfarer auront accès au hangar industriel VFG (également appelé « hangar astéroïde »).

Le Starfarer pourra-t-il être amélioré afin d’utiliser des scanners longue portée, des moteurs de saut, etc, afin d’être utilisé comme un vaisseau d’exploration avec une grande soute ?
Oui ! Il y aura des vaisseaux dédiés à l’exploration dans l’univers, mais le Starfarer reste une plateforme modulable qui pourra être adaptée pour faire autre chose que du transport et du ravitaillement en carburant.

Le vaisseau est-il un bon vaisseau pour un seul joueur ? Le nombre de membres d’équipage a pas mal augmenté.
Un très bon vaisseau, même ! Le Starfarer s’est vu rajouter plusieurs sièges pour le rôle qu’il aura à jouer dans Squadron 42, mais son utilisation ne change pas beaucoup. Gardez en tête que « l’équipage max » se rapporte au nombre de personnes qui peuvent occuper un poste en même temps, pas au nombre de personnes nécessaires pour piloter le vaisseau.

La variante Gemini est-elle estampillée MISC ou AEGIS ?
Bonne question ! Dans notre fiction, MISC fabrique les châssis de base de tous les Starfarer. Si un châssis est destiné à devenir un Starfarer standard, il est achevé dans une usine MISC. S’il doit être adapté par l’armée, il est envoyé à Aegis afin d’être terminé. (Comme dans la réalité où des avions civils sont souvent achevés par un entrepreneur militaire afin d’être utilisés comme chasseur de sous-marin, comme SCDA (ndt : ou AWACS, si ça vous parle plus), etc.) Même si les papiers du Gemini indiquent Aegis Dynamics, vous pouvez être sûr qu’une grande partie du travail a été réalisée par MISC !

Les conteneurs de carburant sous caisse du Starfarer peuvent-ils être remplacés par des soutes externes ?

Oui ! Les conteneurs standardisés Stor-All peuvent être utilisés à la place des réservoirs de carburant (mais si vous ne vous intéressez qu’au transport de marchandises, un vaisseau de la série Hull devrait vous convenir davantage; moins d’espace gâché par les tuyaux de ravitaillement !)

Pouvez-vous nous en dire plus sur les mécaniques de ravitaillement ? À quel point la quantité de carburant sera-t-elle cruciale dans le jeu ? Devrai-je me ravitailler régulièrement au cours de longs voyages ? Quelle importance est accordée à la taille de mon réservoir de carburant ? Est-ce pratique d’avoir un Starfarer pour une longue mission d’exploration ?
Les mécaniques de ravitaillement sont encore en développement et risquent de beaucoup changer après les phases d’équilibrage en jeu. Ceci étant dit, ce qui est globalement prévu pour le carburant c’est qu’il soit important sans être quelque chose dont vous deviez vous soucier après chaque action. Pensez aux anciens Wing Commander et Privateer où vous pouviez tomber à court de carburant de post-combustion ou de saut et vous retrouver à faire lentement, très lentement le chemin du retour… mais ça n’était pas le principal danger (le fait de manquer de carburant de saut était la situation la plus dangereuse, puisqu’en vous organisant mal vous risquiez de vous retrouver « coincé » dans un système dépourvu de station de carburant.)
Nous espérons que le carburant aura un rôle de « soutien » dans Star Citizen. Il y aura des joueurs et des PNJs avec des Starfarer qui satisferont la demande générale… et l’importance du carburant variera selon la nature de la mission. Par exemple, une campagne militaire contre les Vanduul pourrait avoir un certain avantage à compter sur le soutien de Starfarer, puisque les vaisseaux qui prendront part aux combats encaisseront des dégâts et nécessiteront un réapprovisionnement rapide. Un convoi de transporteurs se déplaçant à travers un espace sécurisé ne devrait cependant jamais avoir besoin de se ravitailler en vol, puisqu’ils voyageront toujours près d’une planète.

Pourrons-nous faire la course sur Old Vanderval et sur d’autres gros circuits ?
À terme ! Pour le moment, le Starfarer risquerait de se coincer au niveau des « portes » (un Starfarer de course est déjà apparu dans la fiction de Star Citizen.)

Si le Starfarer G est une variante militaire, peut-il transporter un Hornet à l’aide d’un support d’amarrage ou pourra-t-on acheter ce dernier dans l’UP pour ce faire ?
Le Starfarer Gemini n’est pas fait pour transporter des chasseurs. Les prototypes actuels laissent penser que l’accessoire des Hull pour transporter des petits chasseurs ne « tiendrait » pas vraiment sur le Starfarer (puisqu’il serait coincé par les parois latérales de la coque)

Qu’est-ce que le Starfarer offre de plus que le Hull C de taille similaire ? Pourquoi voudrait-on spécifiquement acheter un Starfarer plutôt qu’un camion de l’espace ?
Tout est une question de carburant. Alors que le Hull C peut stocker des conteneurs de carburant (et que le Starfarer peut stocker des conteneurs de marchandises), le Starfarer est bien plus adapté au transport de carburant. La superstructure de sa coque abrite la « tuyauterie » pour utiliser le carburant contenu dans les réservoirs, plutôt que de simplement stocker ces derniers.

Le Starfarer peut-il être réorganisé pour servir de canonnière lourde (mais vulnérable) comme un AC-130 ?

Nous ne sommes pas encore en mesure de faire l’essai, mais c’est fort possible. Le Starfarer (a fortiori la version Gemini) possède un certain nombre de points d’emport et de zones modulables. Nous avons d’ores et déjà développé une potentielle « nacelle de missiles » qui peut être placée sur le nez, à la place de l’équipement de ravitaillement.

SF standalone  Gemini standalone  Gemini upgrade

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

SF specs

Traduction de l’anglais et relecture par Aelanna et Hotaru. Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/transmission/14710-Starfarer-Q-A-Part-1
REAGIR SUR LE FORUM