Clean Shot : le piège des communications de Nexus

Présenté par Kel-To

Début de transmission

Lâchez les manettes et ouvrez grand vos oreilles, c’est l’heure du nouvel épisode de Clean Shot. Comme toujours, ici Craig Burton pour vous distiller toutes les nouvelles que vous devez connaître. On a beaucoup de sujets à couvrir aujourd’hui, mais cela ne veux pas dire que nous devons en parler tout de suite. Il faut savoir apprécier les détours d’une ballade.

Dans l’émission d’aujourd’hui, nous allons détailler un des trucs présentés plus tôt dans la semaine lors de la rubrique TroubleZone. Nous avons beaucoup de chance car il est très complexe d’avoir nos invités au bout du fil. Remercions tous Skinny d’avoir tout orchestré. Je ne sais pas comment tu fais, et honnêtement je ne sais pas comment je m’y prendrais pour réaliser cette émission sans toi, mon pote. Vous ne pouvez pas le voir mais actuellement Skinny ne pourrait pas être plus rouge même s’il était sous le soleil de Haven. Ne t’en fais pas, je ne vais pas te faire passer à l’antenne une fois de plus. Je voulais juste que nos auditeurs sachent qui fait tout le gros boulot ici.

En tout cas…

Nous savons tous que rien n’est plus confortable que notre chez-soi. Alors retrouvez tout le confort de votre chez-vous partout dans l’univers grâce aux supérettes Kel-To, fournisseur du classique HydroFroz, ici et au-delà des étoiles. Supérettes Kel-To : le chemin est long, nous le rendons un peu plus court.

Vous savez quoi? Cette publicité tombe bien, compte tenu des circonstances. Il n’y a pas si longtemps, ma moitié et moi avons célébré le second anniversaire de Mia May. Je ne vais pas vous mentir en disant que voir ma petite grandir m’a fait tourner la tête. Tous ces longs trajets parcourus ne sont rien comparé à ce que je ressens lorsque je la regarde. À ce stade de ma vie, rentrer chez moi et retrouver mes deux nanas est la chose la plus importante qui puisse m’arriver. Je suis sûr que beaucoup parmi vous dérivant dans le vide en ce moment même savent précisément de quoi je parle.

Allez, commençons.

Aujourd’hui on va aller dans le système Nexus. Bon, j’ai déjà dit clairement ce que j’en pensais: évitez d’y aller. Point à la ligne. Ma maman aurait dit : « inutile de faire des affaires là où il n’y a pas d’affaires à faire », à cause de tous ces pirates embusqués là-bas mais l’UEE essaye toujours d’y établir un semblant d’ordre et de loi.

Les efforts pour nettoyer le système amènent les gens à proposer des contrats de transport à hauts risques et largement rémunérés pour faire venir ce dont ils ont besoin. Je suis sûr que vous, les nombreux jeunes transporteurs qui cherchez à vous faire un nom, pourriez être tentés, mais avant d’aller risquer votre peau pour quelques crédits, vous devez être informés du nouveau problème qui plombe ce système.

Grâce à l’aide de Skinny, nous avons pu établir une communication sécurisée avec l’Amiral Yeseda Finch. Elle est officier de la marine à la retraite sur Reis. Espérons qu’elle va pouvoir nous renseigner sur ce qui se passe.

Yeseda Finch : Merci de m’avoir invitée.

Juste pour être clair, vous n’êtes plus dans les rangs de la Navy de l’UEE, mais depuis votre retraite, vous vous intéressez activement à la protection du système Nexus.

Yeseda Finch : Affirmatif. Cela fait maintenant vingt ans que je vis ici. Il ne m’a pas fallu longtemps pour m’apercevoir que les hors-la-loi ne quitteraient pas le système tant que les gens n’exigeraient pas leur départ. Ce sera long mais nous arriverons à faire de ce système un endroit sûr et sécurisé pour tous.

Cause très honorable de votre part, Madame Finch. Mais, récemment, des transporteurs ont eu de gros problèmes dans le système Nexus. J’ai reçu des rapports de personnes qui ont risqué leur vie pour apporter des marchandises et du matériel de valeur dans le système, tout ça pour atterrir et se rendre compte que la Division des Échanges et du Développement ne tenait pas ses offres, promises à l’extérieur du système. Bon sang qu’est-ce qui se passe ?

Yeseda Finch : Eh bien, il y a quelques jours, notre DED locale a remarqué que de nombreux transporteurs livraient de la marchandise à des prix complètement déraisonnables. Au début, nous avons pensé qu’ils étaient juste victimes d’une erreur informatique.

Certains d’entre eux n’ont pas été très contents de la façon dont ils ont été traités.

Yeseda Finch : Oui, c’est regrettable. Actuellement, le bureau de la DED de Reis est en sous-effectif et en même temps, de plus en plus de transporteurs livrent les mêmes produits dans le système, ce qui ne fait qu’amplifier le problème.

Donc, revenons à ma question initiale : bon sang qu’est-ce qui se passe ?

Yeseda Finch : La DED a commencé à vérifier ses offres de prix des précédents mois, en partant du principe que le problème venait d’une erreur de calcul interne. Les chiffres de la DED de Reis étaient justes, mais les agences hors du système recevaient des valeurs erronées. J’ai demandé à certains amis d’une milice locale de jeter un œil aux relais de communication du système Nexus pour voir s’il y avait un lien.

Et alors ?

 

Yeseda Finch : Nous avons découvert que les relais avaient été trafiqués. Un travail incroyablement sophistiqué. Il semblerait que certains malfaiteurs du coin aient installé un module opéré à distance afin de scanner les séquences d’encryptage des données de la DED, au moment où elles sont transférées aux drones. Ce dispositif isolait et modifiait les prix avant de renvoyer les données.

Pour résumer, quelqu’un a délibérément augmenté les prix d’achat pour attirer plus de monde dans le système.

 

Yeseda Finch : Plus de transporteurs amenant plus de marchandises, cela veut dire…

…Des cibles plus juteuses pour les salopards. Si je n’avais pas autant envie de leur en coller une, j’aurais presque envie d’admirer leur plan.

Yeseda Finch : J’ai prévenu les autorités locales de l’UEE, mais après avoir passé des années dans la Navy, il y a une chose que je peux assurer à vos auditeurs : la bureaucratie est une machine lente.

Un conseil pour les transporteurs, jusqu’ à ce que le problème soit réglé ? Difficile de prévoir un transport quand vous n’avez aucune certitude sur les prix.

Yeseda Finch : La Division des Échanges et du Développement de Reis a gelé tout les prix jusqu’à ce que le problème des relais soit résolu. Avant d’amener des biens dans le système, les transporteurs doivent s’assurer que les évaluations de prix sont datées du 21 04 2945. Cependant, soyez prudents quand vous entrez dans le système. Si une affaire semble trop alléchante, c’est certainement un piège.

Vous avez entendu ça ici, et uniquement ici, les gars. Nous vous tiendrons au courant si la situation évolue. Merci à l’Amiral Yeseda Finch de nous avoir rejoints aujourd’hui.

Nous devons à présent faire une courte pause. Ensuite nous reviendrons avec plus d’informations dans Clean Shot.

Interruption de la transmission

Traduction depuis l’Anglais par Aelanna, relecture par Arma- Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/spectrum-dispatch/14669-Clean-Shot-Nexus-Comm-Trap
REAGIR SUR LE FORUM