Questions et réponses sur le Reliant – 1ère partie

«Le truc avec le Reliant, c’est que les gens ne réalisent pas à quel point son nom lui va comme un gant (NdT : Reliant signifie « fiable »). C’est un vaisseau qui peut encaisser sévèrement, et qui peut continuer à voler. Lors d’un vol avec le CTX-3 (le premier prototype du Reliant piloté par un humain), j’ai réussi à briser la moitié d’une aile lors d’une collision. Les alarmes sonnaient, les voyants rouges clignotaient… Mes lecteurs de navigation se sont mis en croix pendant une demi-seconde, jusqu’à ce que les systèmes de secours prennent le relais. C’était peine perdue de vouloir voler aux commandes électriques, mais à petits coups prudents de propulseurs de manœuvre, j’ai réussi à le ramener entier (moins une aile). C’est un vaisseau qui vous protégera les fesses. »

– Yark « Badger » Malloy, pilote d’essai II chez MISC

« NOUVEAU en 2946 : le MISC Reliant est le dernier grand vaisseau spatial de la galaxie capable d’effectuer des sauts. Doté d’une silhouette d’avant-garde et des dernières adaptations xénotechnologiques, le Reliant ne se contente pas d’avoir une allure supérieure à celle de tout ce qui vole… Il vole bien mieux, également. Le Reliant d’entrée de gamme, livré au quatrième trimestre 2945, est une solution dédiée au transport spatial à courte portée, doté d’une large capacité d’adaptation à une douzaine de rôles différents, voire davantage. Que vous transportiez le Hartwell (NdT : marque de piano) de votre grand-mère ou le titane raffiné de votre compagnie, le Reliant vous amènera à destination. Le Reliant, exclusivement par MISC. »

– Brochure La cavalcade des transports ! éditée par MISC, 2945

Salutations citoyens,

Le mois dernier, nous avons publié une suite de questions-réponses sur la série des Hull pendant sa vente conceptuelle. L’idée a été si bien accueillie que nous avons décidé d’en faire une tradition. Tous les futurs lancements de ventes conceptuelles seront suivis d’au moins un article de questions-réponses. Cette semaine, pour la vente conceptuelle du MISC Reliant, nous répondons aux questions que les donateurs ont posées sur ce fil. Un autre article de Q&R sera posté vendredi. Un remerciement spécial au designer Matt Sherman pour avoir répondu aux questions sur le Reliant !

QUESTIONS ET RÉPONSES

Pouvez-vous décrire en quelques mots la fonction de base du Reliant, comparée aux autres vaisseaux de départ disponibles ?

C’est un véhicule utilitaire ; bien qu’il ne puisse pas tenir plusieurs rôles en même temps, le Reliant est un vaisseau de départ qui a été conçu spécifiquement pour satisfaire ceux qui sont particulièrement intéressés par le style de jeu lié à l’univers persistant comme la recherche et le journalisme.

Quel sera le travail du second joueur, à part gérer l’armement ? En quoi sera-t-il préférable de piloter ce vaisseau avec deux joueurs plutôt qu’en solo ?
Le contrôle de la tourelle : si toutes les armes sont asservies au pilote, vous diminuerez largement l’arc de tir que la tourelle de saumon d’aile Omni-Orb offre au vaisseau. Donc, que ce soit au combat, pour la mise en œuvre des scanners, ou en travaillant comme reporter, chaque variante a été développée dès le départ pour définir un rôle spécifique au deuxième poste.

En pratique, le passage de l’orientation horizontale à l’orientation verticale doit-il apporter un bénéfice ? Quel en est l’avantage par rapport au fait de rester simplement dans la même orientation tout le temps ?
L’idée actuellement est que la configuration verticale soit le mode de vol idéal pour le combat et la manœuvrabilité grâce à une meilleure répartition des propulseurs. La configuration horizontale ne manœuvrera pas aussi bien, mais elle aura une vitesse maximale plus importante que le mode vertical.

À quoi doit-on s’attendre concernant l’espace de déplacement au sein du Reliant? La soute semble suffisamment grande et profonde pour que l’on puisse s’y déplacer un peu (presque autant que celle du Cutlass ?), mais on dirait aussi que l’espace de la soute diminue verticalement quand elle se ferme, ne laissant pas suffisamment de place pour s’y tenir debout.
Il n’y a pas assez de hauteur pour se tenir complètement debout quand le vaisseau est en vol. Quand vous serez au sol, vous aurez suffisamment de place, mais vous devrez vous accroupir pour vous déplacer une fois de retour dans l’espace.

Le Reliant de base a-t-il un ou plusieurs lits et/ou un module de saut ?
a. Le lit : il n’y a rien de sûr pour l’instant, mais nous envisageons un petit lit pliable dans le plancher pour quelques-unes des variantes ; quelque chose dans le genre d’un lit de camp.
b. Le module de saut : ce n’est pas sûr pour toutes les variantes mais, comme la plupart de nos vaisseaux, même s’il n’est pas fourni dans le modèle de base, tous les modèles du Reliant pourront en recevoir un.

Verrons-nous davantage de vaisseaux résultant d’une collaboration extra-terrestres/humains, ou le Reliant est-il de conception unique ?
Cela dépendra des marchés commerciaux que les autres constructeurs humains concluront avec les autres races. MISC a passé suffisamment d’accords avec les Xi’An pour construire le Reliant, donc seul le temps nous dira si quelqu’un d’autre conclura des marchés similaires.

À quelle vitesse la transformation du mode horizontal au mode vertical se fait-elle ? Passer d’un mode de vol à l’autre se fait-il facilement et rapidement ?
La durée exacte est toujours à l’étude, mais le temps de transition sera très probablement de quelques secondes. Il devrait être suffisamment rapide pour changer de mode dans des situations hors combat, mais ce ne sera pas très sûr de passer de l’un à l’autre pendant un échange de tirs.

Les joueurs peuvent-ils sortir / changer de siège lorsque le Reliant est en mode de vol vertical ?
Non, pour l’instant il n’est prévu de s’assoir et quitter les sièges que lorsque le vaisseau est en mode horizontal. Le siège supérieur sera celui du pilote, et le siège inférieur sera celui de l’opérateur des armes et de la tourelle.

Il y a une passerelle, peut-on garer un rover dedans ?
Non, les montants de support du Greycat seraient écrasés à la fermeture de la soute pour le vol.

Le point d’attache pivotant « rayon tracteur » est-il prévu pour passer d’un rayon tracteur à des armes, ou est-ce un point pivotant muni d’un rayon tracteur monté en série qui peut aussi recevoir des armes ?
Le point d’attache pour rayon tracteur correspond à la tourelle de saumon d’aile. Lorsque le Reliant sera prêt au vol pour Arena Commander, cette tourelle sera munie par défaut d’un rayon tracteur, mais ce dernier peut être enlevé et remplacé par une arme de taille 2. Le fait d’avoir d’autres options pour la tourelle (par exemple deux armes de taille 1 ou une arme de taille 2), ou d’autres configurations, dépendra des itérations sur le système du point d’emport, et de la création d’objets d’ici là.

Est-il possible de faire pivoter simplement les sièges et de voler comme cela ?
Ce n’est pas prévu pour l’instant, mais c’est quelque chose qu’on pourrait étudier quand le vaisseau sera prêt au vol.

Problème de visibilité : pouvez-vous rendre le plancher rétractable ? Sinon il n’y a aucune visibilité du côté droit quand on est en vertical.
Oui, nous étudions déjà ce plancher. Lorsque les spécifications détaillées du Reliant ont commencé à prendre forme, un champ de vision ÉNORME et de première classe pour les deux sièges était l’un des aspects majeurs de cette étude. Le meilleur de la verrerie d’inspiration xi’an.

Les matériaux et les technologies xi’an utilisés dans la construction du Reliant permettent-ils au vaisseau de mieux résister aux effets de la chaleur, des radiations et des effets gravimétriques, comparé à ses concurrents ?
Oui mais jusqu’à un point qui ne sera clair que lorsque ce genre de dangers environnementaux seront mis en place. Cette résistance ne vous permettra pas de les traverser insouciamment, mais vous n’aurez pas non plus à les traverser sur la pointe des pieds.

Sera-t-il bon pour l’exploration ? La traversée de points de sauts ? Comment peut-il être comparé au 315p, le seul explorateur dans cette gamme de prix ?
En gros, attendez-vous à ce qu’un 315p soit meilleur pour trouver des points de saut. Le Reliant va plutôt faire du sondage, de la recherche et de l’exploration interplanétaire/interrégionale. Il pourrait toujours cartographier sans problème un nouveau point de saut si vous en trouvez un, mais sa silhouette plus grosse que celle d’un 315p pourrait vous amener à tomber sur un point trop petit pour vous.

Une question au sujet de l’agencement des armes, les spécifications indiquent deux points fixes sur les ailes, et un point rotatif sur le nez, mais je vois sur les illustrations que les deux M3A sont montés sur une tourelle automatique en forme de boule, qu’en sera-t-il ?
Les deux M3A sur les illustrations conceptuelles sont montés à la place du rayon tracteur (les canons sont toujours plus sexy). Lorsque le Reliant arrivera dans votre hangar, vous aurez deux canons de taille 1 aux ailes, et l’emplacement de taille 3 sur le saumon d’aile, là où la tourelle se trouve.

Reliant2

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Reliant
Traduction de l’anglais par Arma, relecture par IronManu et Hotaru. Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/transmission/14742-Reliant-Q-A
Merci de contacter l’auteur de cet article par MP pour toute faute ou remarque éventuelles.
Traduction soumise à la licence CC By SA 3.0. Vous êtes libre de copier et réadapter ce texte en mentionnant les auteurs originaux, les traducteurs et la source. Merci !
REAGIR SUR LE FORUM