Questions et réponses sur le Reliant – 2ème partie

Reliant-Blueprint-2« Nous avons emmené le Reliant modèle 0 récemment dévoilé faire un vol d’essai, et ce que nous avons découvert fut une véritable surprise ! Derrière ses lignes épurées et son cockpit pivotant de haute technologie, le Reliant est un vaisseau robuste et fiable, capable d’effectuer toutes sortes d’opérations aériennes. Nous sommes tellement convaincus par ce que nous avons vu que nous lui décernons le titre prestigieux de « vaisseau à suivre », puisqu’il s’agit de l’un des meilleurs nouveaux vaisseaux spatiaux à sortir cette année… Croisons maintenant les doigts en espérant que MISC commence à faire les livraisons du modèle de série pour que l’on puisse en transformer un en vaisseau de course ! »

– « Un transporteur auquel vous pouvez vous fier », dans « Vaisseaux et pilotes », septembre 2945

« Nous avons rencontré de grandes difficultés à intégrer une partie de la technologie xi’an. Je ne suis pas autorisé à vous dire précisément ce que nous avons acheté, mais pour bien vous faire comprendre, nous avons demandé à notre contact sur Rihlah de nous fournir un de leurs suppresseurs de surtension… et ce que nous avons reçu ressemblait davantage à un estomac gluant en silicone qu’autre chose. Nous n’arrivions même pas à déterminer où il devait être branché sur le Khartu à partir duquel nous travaillions ! Pour tout dire, les p’tits gars de l’équipe de recherche et développement sont encore en train de chercher. Tout ça pour dire que le Reliant bénéficie d’une technologie vraiment sympa… mais il possède un condensateur humain classique. »
– Dar Hardwishe, concepteur junior de vaisseaux chez MISC

Salutations citoyens,

Le mois dernier, nous avons publié une suite de questions-réponses sur la série des Hull pendant sa vente conceptuelle. L’idée a été si bien accueillie que nous avons décidé d’en faire une tradition. Tous les futurs lancements de ventes conceptuelles seront suivis d’au moins un article de questions-réponses. Cette semaine, pour la vente conceptuelle du MISC Reliant, nous répondons aux questions que les donateurs ont posées sur ce fil. Un remerciement spécial au designer Matt Sherman pour avoir répondu aux questions sur le Reliant !

Questions et réponses

Qu’en est-il de sa vitesse ? Deux TR1 en propulseurs principaux… la vitesse de l’Aurora est de 150m/s avec un TR3 et le Mustang Alpha vole à 200m/s avec deux TR2.
Il est prévu que sa vitesse se trouve entre ces deux valeurs, mais gardez en tête que l’Aurora n’a qu’un propulseur là où le Reliant en a deux.

Pourquoi les deux canons de taille 1 sont-ils décrits comme étant fixes alors qu’ils semblent être montés sur des fixations pivotantes en bout d’aile ?
Nous voulions simplement montrer le grand angle que couvrirait une tourelle sur le saumon d’aile. Quand le vaisseau sera dans votre hangar, il y aura un rayon tracteur sur la tourelle avec des canons de taille 1 sur les ailes. En outre, nous avons d’ores et déjà prévu de rendre disponible à l’achat dans les boutiques Electronic Access et Voyager Direct la tourelle à double canons lorsque le Reliant sera pilotable.

En quoi la variante « scientifique » diffère-t-elle de vaisseaux spécialisés dans la recherche scientifique ? Quelle mission convient le mieux à ce concept ?
Sondage intra-système et recherches. Malheureusement, il n’y a pas beaucoup de détails disponibles pour l’instant puisque ces mécaniques de jeux sont également encore en chantier, mais nous voulions nous assurer qu’à l’échelle des vaisseaux de départ, il y ait une autre façon d’explorer/rechercher qui ne consiste pas simplement à trouver des points de saut.

Je ne comprends pas le concept de « vaisseau de départ de niveau 2 ». S’agit-il d’un vaisseau de départ si vous n’êtes pas vraiment débutant ? Ou est-ce un vaisseau de départ que les gens qui achèteront le jeu après sa sortie pourront choisir, moyennant un coût plus élevé ?
Nous réfléchissons toujours à ce que nous proposerons de faire après la sortie du jeu, mais l’idée actuelle est que le Reliant (et les autres vaisseaux de « niveau 2 » de même prix) feraient partie de packs de jeu légèrement plus chers. Il s’agit cependant d’un vaisseau entièrement conçu pour entrer dans le jeu ! Comme l’Aurora et le Mustang, le Reliant a été conçu pour permettre aux joueurs d’expérimenter autant de rôles que possible dans le monde de Star Citizen.

Le mode de vol vertical impliquera-t-il que les propulseurs principaux soient pivotants pour permettre davantage de manœuvrabilité ?
Ils ne pivotent pas à 360 degrés comme ceux du Cutlass, mais ils jouissent d’une bonne amplitude de mouvement. Nous allons également travailler sur de la technologie xi’an que nous détaillerons lorsque le vaisseau sera sur le point d’être pilotable.

Comment les humains ont-ils acquis la technologie s’ils ne sont pas encore entrés en contact avec les Xi’An ?
MISC a acquis cette technologie grâce à des accords commerciaux établis avec les Xi’An, donc la création de vaisseau va au-delà d’un premier contact avec une autre espèce (au moment du lancement de Star Citizen, il y a déjà une histoire entre l’humanité et les Xi’An. Des mystères subsistent toujours à leur sujet, mais le contact est entretenu depuis un bon moment) .

 

La tourelle que nous voyons dans les concepts est un équipement optionnel (d’après Reverse the Verse) ; est-il prévu qu’elle soit prête quand le Reliant sera paré au hangar/au vol ?
Oui, bien qu’elle ne sera pas fournie avec le Reliant de base, nous prévoyons que les deux versions de taille 2 (équipée du rayon tracteur) et de taille 1 (deux canons) soient disponibles lorsque le vaisseau sera pilotable.

Quels rôles imaginez-vous pour la variante « utilitaire de reportage » ? Peut-elle être utilisée pour faire de la recherche d’informations en direct ?
Oui, pour la reconnaissance et les reportages. Le but c’est que les équipes de tournage puissent obtenir les meilleures images à une distance la plus sûre possible. Elle n’aura pas la même puissance que le Herald puisqu’elle ne pourra pas diffuser directement dans autant de systèmes, mais elle pourra assurément diffuser les informations.

Est-ce que le « modèle de base » pourra changer de modules de façon à changer de rôle ?
Il aura une certaine flexibilité dans les équipements, mais même au sein de ses propres variantes, il y aura des limites aux configurations que vous pourrez mettre en place. Le modèle de base et la variante de combat pourront davantage échanger entre eux qu’avec les autres modèles, et les variantes de recherche et d’information seront plus proches l’une de l’autre. Mais il ne s’agira cependant pas simplement d’équipements différents sur un même châssis.

Est-ce que l’une des variantes pourra se passer de l’un des deux sièges, déplacer le siège restant au centre du cockpit et utiliser l’espace dégagé pour y mettre quelque chose d’utile ?
Aucune variante monoplace du Reliant n’est pour l’instant prévue.

Étant donné que le Reliant est un « poids lourd miniature », pouvons-nous nous attendre à ce que les propulseurs principaux puissent le déplacer à pleine charge ?
Il est d’ores et déjà prévu que les propulseurs fonctionnent totalement lorsque le vaisseau est chargé. Gardez à l’esprit que le Reliant utilise de la technologie xi’an, et nous vous réservons quelques surprises, en ce qui concerne les mécaniques qui en découlent, pour le moment où le vaisseau sera pilotable.

Pour quelqu’un qui possède une flotte de vaisseaux plus gros (Cutlass, Constellation, etc), comment un Reliant pourrait-il la compléter ?
Cela dépend vraiment des rôles que vous prévoyez de jouer avec vos autres vaisseaux. Un Carrack d’exploration ? La variante scientifique du Reliant pourrait très bien le compléter grâce à sa manœuvrabilité accrue et son ensemble de sondes. Vous voulez filmer avec vos amis de folles histoires dans l’espace ? Amenez votre utilitaire de reportage avec vous pour capturer ces instants.

Pouvez-vous clarifier la taille maximum et le nombre d’accessoires que le point d’emport pour fixation pivotante peut supporter ?
La tourelle de saumon d’aile correspond au point d’emport de taille 3 indiqué dans la fiche technique du Reliant. Cela signifie que vous pouvez :
– utiliser un seul canon de taille 3 ;
– utiliser la tourelle de base de taille 2 – celle-ci est fournie avec un rayon tracteur mais peut être équipée de n’importe quelle arme de taille 2 ;
– utiliser une tourelle à double canons de taille 1 – il s’agit de la tourelle présentée dans le modèle conceptuel et elle sera également disponible dans les boutiques Electronic Access et Voyager Direct quand le Reliant sera pilotable.

Sur l’une des images, on peut voir une silhouette qui suggère que les ailes du Reliant peuvent se replier vers le haut lorsque le vaisseau est posé, probablement pour gagner de la place. Cela fait-il partie du concept et, si oui, le Reliant pourra-t-il atterrir dans la même zone transversale que l’Aurora et le Mustang ?
Les ailes pliées seront plutôt utilisées lorsque le vaisseau sera stocké pour les longs transports. Celui-ci devrait prendre autant de place qu’un Aurora ou un Mustang, mais nécessiterait plus de temps pour se préparer au combat comparé à un Reliant avec les ailes dépliées.

Fiche technique

Reliant

Traduction depuis l’anglais par Hotaru, relecture par arma – Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/transmission/14743-Reliant-Q-A
Merci de contacter l’auteur de cet article par MP pour toute faute ou remarque éventuelles.
Traduction soumise à la licence CC By SA 3.0. Vous êtes libre de copier et réadapter ce texte en mentionnant les auteurs originaux, les traducteurs et la source. Merci !
REAGIR SUR LE FORUM