Revue du Congrès : auditions de l’affaire Goldfinch

NOTE DU TRADUCTEUR

Cet extrait d’une audience du Congrès représente le dernier épisode en date de l’affaire Goldfinch. Pour le lecteur qui n’en a jamais entendu parler, le texte ci-dessous ne sera pas très intéressant. En fait il s’agit de l’un des événements les plus importants de l’actualité de l’univers de Stat Citizen, dévoilé peu à peu par les scénaristes du jeu. Les prémices en remontent à l’une des nouvelles les plus anciennes, The First Run (La première course), en cours de traduction.

Pour une meilleure compréhension de ce qui suit, je vous conseille de lire au préalable les textes suivants, dans l’ordre :

Kaizen – Origin malmenée
[BP] Flet étoilé à franges noires

– Chirurgien argenté de Terra à vendre

Datacache – Scire_Facias

Archives de l’Advocacy – Attraper et relâcher

dernières nouvelles : l’UEE mêlée à l’affaire Goldfinch

Comme vous le constaterez ci-dessous, cette affaire prend de plus en plus d’ampleur.

Bonne lecture,

Arma 
==================================

CONGRÈS DE L’UEE (396)19-05-2945 TTS

Transcription automatique de session
Certifiée et enregistrée – Assistant archiviste Yates (#57573BDF)
19-05-2945_13h35 – Début de session

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-sys. Magnus) : Mesdames et messieurs les membres du Sénat, si vous voulez bien vous asseoir, nous allons poursuivre avec les auditions de l’affaire Goldfinch. Sénateur Albervar ?

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (U-Terra- sys. Terra) : Merci, Monsieur le Président. Pour faire suite aux auditions, nous, membres du comité, sollicitons l’exécution de la citation à comparaître adressée au directeur du BSE, Richard Luzea. Témoin Cavendash, le Directeur Luzea est-il présent et en mesure de prendre la parole ?

TÉMOIN JEDA CAVENDASH : (C-Terre sys. Solaire) : Il l’est.

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (U-Terra- sys. Terra) : En conséquence, le comité appelle à la tribune le directeur Luzea.

(Le directeur du BSE, Richard Luzea, entre dans la salle du Sénat et se présente à la tribune.)

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-sys. Magnus) : Directeur, êtes-vous conscient que vous êtes toujours tenu par votre serment professionnel lorsque vous êtes entendu par ce groupe d’enquête ?

DIRECTEUR DU BSE RICHARD LUZEA: Oui, j’en suis conscient.

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-sys. Magnus) : Sénateur Albervar, le témoin a dûment prêté serment. Vous pouvez procéder à l’interrogatoire.

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (U-Terra- sys. Terra) : Merci, Monsieur le Président. Directeur Luzea, des allégations d’irrégularités, de soustraction frauduleuse et d’abus de pouvoir législatif ont été prononcées contre le Bureau des Services Exécutifs dans le cadre de la fuite de documents confidentiels appartenant à Origin Jumpworks, dénommée « Goldfinch ». Que pouvez-vous répondre, au nom du BSE, à ces allégations ?

DIRECTEUR DU BSE RICHARD LUZEA: Je refuse de répondre à ces allégations.

(Discussions agitées dans la salle)

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-sys. Magnus) : Je vous demande de faire silence, ou la salle devra être évacuée.

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (U-Terra- sys. Terra) : Ce sont des accusations extrêmement sérieuses, Monsieur le Directeur. Vous ne pouvez pas vous contenter de refuser de répondre.

DIRECTEUR DU BSE RICHARD LUZEA: En fait, c’est parfaitement dans mes droits de citoyen de le faire. Donc, je le répète, je refuse de répondre.

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (U-Terra- sys. Terra) : Directeur, j’ai du mal à croire que vous puissiez vous tenir ici et estimer que…

DIRECTEUR DU BSE RICHARD LUZEA: Vous et le reste du Sénat avez clairement arrêté votre opinion sous l’influence de l’opinion publique. Ces travaux d’enquête ont été continuellement dévoyés et orientés par les rumeurs et les ouï-dire. Donc oui, je refuse de répondre à la question qui m’a été posée. Si cette parodie d’enquête Banu doit se poursuivre, elle peut le faire sans ma coopération.

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (U-Terra- sys. Terra) : Puis-je vous rappeler que les membres de cet honorable corps sénatorial ont entendu les témoignages de l’agent de l’Advocacy Mendal, du Directeur de l’Advocacy Carmody, et de la PDG d’Origin Jumpworks, Jennifer Frisker ? Chacun d’entre eux a porté toute une série d’accusations contre votre service qui, si elles sont avérées, auront de sévères répercussions non seulement sur vous et vos subordonnés, mais aussi sur l’Empire tout entier. En refusant de coopérer à cette audition, vous admettez implicitement la culpabilité du BSE dans cette affaire.

DIRECTEUR DU BSE RICHARD LUZEA : Culpabilité ? Des poursuites pénales viennent-elles d’être subitement engagées ? Et depuis quand l’Empire applique-t-il la présomption de culpabilité ? Si je me rappelle mes cours de droit, l’établissement des preuves est à la charge de votre honorable corps sénatorial.

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (U-Terra- sys. Terra) : Vous n’êtes pas devant un tribunal… pour l’instant… directeur Luzea. Nous essayons simplement d’établir la vérité. Ne voulez-vous pas poursuivre, pour défendre le BSE ?

DIRECTEUR DU BSE RICHARD LUZEA : Et comment mes réponses aideront-elles en cela ? Voyez les choses de mon point de vue. Je nie les accusations et tout le monde dit que je dissimule la vérité. Je reconnais les accusations, et les répercussions seront telles que l’Empire en ressentira les effets pendant des générations. Non, la conduite la plus prudente est pour moi de continuer à rester silencieux, car tout le reste desservirait les hommes et les femmes dévoués du BSE.

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (U-Terra- sys. Terra) : Si vous persistez dans ce silence, directeur, je n’aurai pas d’autre choix que de relever à votre encontre un outrage au Congrès.

DIRECTEUR DU BSE RICHARD LUZEA : Ce que je fais, tous mes actes, ont été, sont et seront à jamais accomplis pour le bien de l’Empire.

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (U-Terra- sys. Terra) : Dernier avertissement, directeur. Allez-vous répondre ?

DIRECTEUR DU BSE RICHARD LUZEA : Je ne répondrai pas.

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (U-Terra- sys. Terra) : Je constate que le directeur du BSE Richard Luzea vient de commettre un outrage au Congrès. Veuillez le retirer de la tribune et le placer en garde à vue.

(Le directeur Luzea quitte la pièce sous escorte).

SÉNATEUR KELOS ALBERVAR (U-Terra- sys. Terra) : Monsieur le Président, à la lumière de ce qui vient de se produire, le comité souhaiterait se regrouper un instant.

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-sys. Magnus) : Très bien, nous allons maintenant faire une courte pause.

FIN DE TRANSCRIPTION

Traduction depuis l’anglais par Arma, relecture par Hotaru – Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/spectrum-dispatch/14728-Congress-Now
Merci de contacter l’auteur de cet article par MP pour toute faute ou remarque éventuelles.
Traduction soumise à la licence CC By SA 3.0. Vous êtes libre de copier et réadapter ce texte en mentionnant les auteurs originaux, les traducteurs et la source. Merci !
REAGIR SUR LE FORUM