Introduction du Starliner Genesis

Avec Meridian Transit, voyager va devenir une aventure classieuse

Crusader Industries est fière de présenter le LH307 Genesis, le premier Starliner à châssis étroit de la galaxie. Dans sa version standard, la gamme Genesis gère jusqu’à quarante passagers et huit membres d’équipage. Son intérieur entièrement modulable permet d’adapter ce vaisseau à tous vos besoins, et les options disponibles en sus le transformeront en palace flottant ou en cargo sans passagers !

Mais avant d’en apprendre plus sur ce nouveau vaisseau et ses systèmes, nous pensions qu’une petite aventure vous plairait. Il est temps d’entrer dans l’univers et d’aller faire un tour à bord de l’un des Starliners dédiés de Meridian Transit…

Je prends mon sac avec la main gauche et j’ai tout de suite des fourmis dans les doigts, une sensation entre douleur et soulagement. Je jette un coup d’oeil à cette impression de la texture de la sangle sur ma paume rougie. Je soupire. Pourquoi avoir emporté autant ?

Je ne savais pas où j’allais, voilà pourquoi. Depuis des mois j’économisais, mangeant du réhydraté et faisant le plus d’heures supplémentaires possible à l’usine. Je m’étais même forcé de n’aller chez Bresser qu’une fois par semaine. Tout ça pour ce voyage. Cette grande aventure avec Shelley.

Une quatrième personne me rentre dedans, essayant de me contourner. Je me rends compte que je bloque le passage. Tout le monde au terminal de Meridian doit penser que je ne suis qu’un péquenaud qui ne trouve pas son chemin. En vrai, c’est pas faux.

Une voix suave dans le haut-parleur s’adresse à moi, “Meridian Transit, où allez-vous ?” Il est finalement temps de décider. J’avais repoussé ce choix aussi longtemps que possible, je ne voulais admettre que c’était de mon ressort. Je savais que je partais, c’était une certitude, mais je me sentais coupable de décider sans elle.

Une autre personne pressée d’embarquer me bouscule.

Pour l’instant, je ferais mieux de m’écarter. Je me faufile à travers la marée de voyageurs et je me dirige vers un petit kiosque à souvenirs de Meridian.

“Puis-je vous aider ?”

“Je ne fais que regarder…”, fais-je à la caissière blasée. Elle hausse les épaules et retourne sur son Glas.

“…et avoir une toute petite crise personnelle.” me dis-je silencieusement.

C’est Shelley qui devait choisir notre destination, à l’origine. Ce voyage c’était son idée. Depuis qu’on était petits, ma soeur ne parlait que de quitter la Terre. Elle avait raccourci la liste, mais son choix préféré changeait toutes les semaines. Un endroit tropical ou froid ? Un coin posé ou plutôt l’aventure ? Au coeur de l’Empire ou en bordure ? Même quand les choses se sont dégradées, elle continuait à arguer sur telle ou telle région qui était mieux que l’autre. Maintenant c’était à moi de décider.

Choisis. C’est pas si compliqué. Ok, je vais où ? Laisser le géné aléatoire de mon Glas choisir ? Suivre la personne la plus attirante que je vois, peu importe où elle va ? Laisser tomber et rentrer – Attends. Des cartes postales comme Shell collectionnait. Parfait.

Je m’approche du présentoir et commence à faire défiler les noms de lieux, en espérant que l’un d’eux m’inspire.

Wow. Ça m’a vraiment aidé.

Je crois que je suis prêt à décider.

Tandis que les destinations changent sur le panneau d’affichage, je ne peux que constater le nombre de vaisseaux que Meridian possède en dehors de New York. Se trouver là, ça donne l’impression d’être au coeur de l’Empire. Je comprends pourquoi Shelley voulait voyager avec eux. Ils allaient partout. Et ça aidait aussi de savoir qu’ils étaient dans les premiers à utiliser les nouveaux Genesis. Si on doit se faire trimballer jusqu’à l’autre bout de l’univers, autant que ça soit confortable.

Voyons voir…

Je m’essuie le front avec ma manche, mais je transpire tellement qu’au bout de quelques secondes, je suis de nouveau trempé. Il fait chaud ici ou c’est juste moi ? Je jette un coup d’oeil au visage calme et serein du vieil homme assis à côté de moi. Force m’est de constater que c’est juste moi.

Le vaisseau était presque plein, et toutes les personnes à côté de moi étaient surexcitées. Au comptoir de vente, j’avais hésité à débourser davantage pour une couchette deluxe avec un lit, mais j’avais opté pour un siège en cabine, et gardé les Crédits pour la suite. Le siège molletonné est probablement très confortable, mais je suis trop tendu pour l’apprécier.

Le vieil homme se penche vers moi et sourit, “Première fois que vous quittez la planète ?”

Je fais oui de la tête.

“Vous n’avez rien à craindre. Ces nouveaux Genesis c’est le top du top. On sent à peine les sauts.”

“Merci,” réussis-je à articuler.

Il fronce les yeux, “Prévenez-moi si vous devez vomir, hein ?”

Avant que j’ai le temps de répondre, une hôtesse arrive au bout de l’allée.

“Bienvenue, et merci d’avoir choisi Meridian Transit pour votre voyage stellaire ! Durant notre vol, notre service de restauration vous servira un repas chaud et une boisson environ deux heures après le décollage, mais vous trouverez en-cas et rafraîchissements à tout moment au Salon Observation. Nous allons décoller dans quelques instants, mais avant cela, veuillez prendre le temps de vous familiariser avec notre starliner Crusader Industries Genesis flambant neuf et de regarder nos protocoles de sécurité sur vos mobiGlas.”

En regardant à côté de mon mobi, je demande à mon voisin, “Ces trucs se font souvent attaquer par des pirates ?”

“Pas aussi souvent qu’avant, ça c’est sûr,” répond-il en faisant un clin d’oeil qui ne me rassure pas du tout.

Les haut-parleurs annoncent, “Décollage imminent, attention au départ.”

Une forte vibration fait s’hérisser les poils sur mon bras, alors que les moteurs se mettent en branle. C’est désormais une certitude, j’ai fait une bêtise. Je me fous de ce que j’ai promis à Shelley. Je commence à me dégager de mon siège, mais c’est trop tard. Une grosse accélération me plaque au dossier quand les propulseurs nous éjectent du hangar.

C’était en train d’arriver. Je quittais la Terre.

Non sans difficulté, je réussis à accuser le coup.

Les vacances, c’est supposé être relaxant, non ?

Derrière les fenêtres, le ciel bleu de midi s’assombrit vite, jusqu’à devenir noir.





À propos du starliner Genesis

Équipé de moteurs propriétaires NeoG, ce starliner permet de longs voyages à haut rendement. Une défense efficace est possible grâce à deux tourelles commandées à distance, et les différents ponts peuvent accueillir tant des salons première classe que de l’espace cargo supplémentaire. Qu’il soit la pièce maîtresse d’une petite compagnie ou l’unité de référence d’une large compagnie de transport, le Genesis peut assumer une grande variété de rôles. Que les propriétaires et utilisateurs potentiels se rassurent : ce starliner est un vaisseau destiné à la rentabilité !

À propos de Crusader Industries

Crusader Industries, qui possède ses locaux dans le système Stanton, est le principal fabricant de vaisseaux de transport de passagers de l’U.E.E. Les designs de Crusader sont créés dans le système Stanton, mais on les retrouve partout dans la galaxie, à la fois dans le secteur civil et militaire. Le LH307 Genesis entre dans la gamme moyen courrier du transport de personnes. Il a trouvé un certain succès dans une large variété d’applications, et ce dans toute la galaxie. Crusader produit plusieurs autres types de vaisseaux civils, allant du vol intra-système aux superliners à très haute capacité.

La philosophie du starliner

L’un de nos rêves, en imaginant Star Citizen, a été d’aller au-delà de ce que propose une simulation spatiale classique. Nous avons construit de nombreux vaisseaux traditionnels : chasseurs, bombardiers, cuirassés et porte-vaisseaux. Tous ont un rôle naturel (et fun !) dans un monde en guerre. Des vaisseaux tels que l’Orion, le Carrack et le Reclaimer viennent naturellement aussi : minage d’astéroïdes, exploration de nouveaux mondes et autres… sont des types de gameplay qu’on retrouve naturellement dans notre univers. Mais avec le Starliner, nous accueillons une nouveauté : un vaisseau qui n’a aucun gameplay dédié apparent.

Nous l’avons répété durant ces deux dernières années : nous voulons que Star Citizen soit un monde vivant et en effervescence. Cela implique de passer du temps à imaginer (et développer) des vaisseaux qui existeraient dans la vraie vie, même s’ils ne sont pas faits pour le combat ou l’aventure. Notre travail sur le Starliner a été de déterminer comment le transport de passagers, dans l’univers, pouvait être à la fois drôle et indispensable… et ensuite de construire un vaisseau digne de ce système. Les designers ont passé beaucoup de temps à travailler sur le réalisme : des mesures de sécurité (voir détails ci-dessous) aux moyens de rendre le voyage fun, intéressant et enrichissant pour ceux qui choisissent de voler sur le Genesis ! Pour plus d’informations sur le gameplay spécifique au transport de passagers (et plus), assurez-vous de lire l’article sur le Design.

Vous avez des questions ? Il y aura une session de Questions / Réponses sur le Starliner mercredi et vendredi prochains. Participez sur le forum !

Les variantes potentielles

Les compagnies de transport utilisent différentes configurations du Starliner Genesis, en général appelées Luxe, Moyen Courrier et Essentiel (structure brute). Et parce que chaque Starliner est relativement modulable, chacune de ces configurations a des déclinaisons. Des modèles plus complexes réduisent le nombre de places mais offrent d’autres services (salons, restauration, cabines individuelles). Le modèle Essentiel, lui, se concentre sur un grand volume de soute et moins sur le confort de l’équipage ou des passagers. Le modèle à la vente conceptuelle aujourd’hui est la configuration Moyen Courrier avec quarante places à bord.

Les particuliers ont aussi déjà acheté des starliners pour leur utilisation personnelle, généralement des yachts équipés de cabines individuelles. La structure brute est fréquemment utilisée par des écuries, qui modifient l’intérieur pour permettre l’accueil de petits vaisseaux de course comme le M50 et l’installation de leur équipement d’entretien.

L’armée de l’U.E.E. utilise également la structure standard du Genesis à différentes fins, que ce soit comme transport de troupes, vaisseau d’attaque, plate-forme SDCS/C&C (ndt : Système de détection et de commandement spatial / Centre de Commandement) (dont les noms informels sont Starlifter, Starhunter et Starseeker) et même en tant que prototype de test avancé ! Imperator One, un Genesis profondément personnalisé possédant une sécurité renforcée et des services de luxe, est utilisé pour le transport personnel spatial de l’Imperator.

Détails concernant la vente

Le Genesis est disponible pour la première fois en tant que vente conceptuelle. Cela veut dire que le design du vaisseau correspond à nos spécifications, mais qu’il n’est pas encore prêt pour votre hangar ou pour Arena Commander. La vente inclut une assurance à vie sur la coque du vaisseau ainsi qu’un lot d’objets de décoration pour le hangar. Une mise à jour prochaine ajoutera un poster et, une fois le modèle de jeu terminé, une réplique miniature ! Chaque vaisseau aura ainsi son propre poster et sa propre maquette. À l’avenir, le prix augmentera et l’offre n’incluera plus d’assurance à vie ni d’accessoires.

Si vous souhaitez ajouter le Starliner à votre flotte, il est disponible dans la boutique jusqu’au lundi 6 juillet. Vous pouvez également voir le vaisseau en détails sur la page de revue technique !

Rappel : nous proposons ce vaisseau en précommande pour aider au financement et au développement de Star Citizen. La totalité de ces vaisseaux sera disponible à l’achat, en crédits de jeu. Leur achat n’est AUCUNEMENT nécessaire pour démarrer le jeu. Tous les objets décoratifs seront également en vente dans l’univers du jeu. Le but est de multiplier les types de vaisseaux afin d’offrir à tous une expérience de jeu unique, plutôt que de procurer un avantage particulier lors de la sortie de l’univers persistant.

Traduit de l’anglais par Lutenar, relecture par Silkinael – Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/transmission/14801-Introducing-The-Genesis-Starliner
Merci de contacter l’auteur de cet article par MP pour toute faute ou remarque éventuelles.
Traduction soumise à la licence CC By SA 3.0. Vous êtes libre de copier et réadapter ce texte en mentionnant les auteurs originaux, les traducteurs et la source. Merci !
REAGIR SUR LE FORUM