Revue du Congrès : la crise de QuarterDeck

CONGRÈS DE L’U.E.E. (396)
30-06-2945 TTS
Transcription automatique de session
Certifiée et enregistrée – Archiviste Yates (#57573BDF)
30-06-2945_12h43 – Début de session

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (Sys. Magnus U-Borea) : Passons maintenant au débat et au vote à venir concernant le projet de loi du sénateur Harren quant à l’amélioration de QuarterDeck. Sénateur Harren, si vous voulez bien présenter votre projet avant que nous passions au vote.

SÉNATEUR CLAY HARREN (Sys. Ellis U-Kampos) : Merci monsieur le président. Arash Anello était un père de famille de Kampos. En plus de l’affection qu’il portait à sa compagne et leurs deux enfants, Arash était un féru amateur de la Coupe Murray et un amoureux de son travail, transporteur à bord de son Hull C. Il y a six mois, il transportait un chargement de matières premières en direction de la station Archange. Malheureusement, il n’arriva jamais à destination. Peu de temps après avoir pénétré dans le système Chronos, Arash fut victime d’une embuscade pirate menée par Colby Casper, un prisonnier évadé de QuaterDeck. À la suite de ce tragique incident, mon cabinet a été inondé de messages s’insurgeant que l’Empire ait pu laisser Colby Casper s’échapper. Après des mois de recherches et d’enquêtes, ce projet de loi est la réponse que mes électeurs d’Ellis et de tout l’Empire réclamaient.

Pour faire simple, il y a une faille de sécurité critique sur QuarterDeck et il est de notre devoir d’y pallier. C’est ce que propose ce projet de loi. Il consiste en une série d’améliorations des protocoles de sécurité déjà en place, ainsi que la création de nouveaux. Bon, je peux déjà entendre les murmures gênés de mes confrères sénateurs, inquiets que j’ose utiliser l’effroyable mot “dépenses”. Aussi, permettez-moi tout d’abord de répondre à leurs préoccupations. En tant que membre du Comité de l’Intérieur, j’ai mené une étude qui montre qu’une légère augmentation de la production d’antimatière permettrait de couvrir l’intégralité des coûts nécessaires à la mise en oeuvre de chacun des points de mon projet de loi ; l’embauche d’agents pour maintenir l’ordre sur la planète pénitentiaire, le financement d’aides supplémentaires pour le Satellite JusticeStar, et aussi l’augmentation du nombre de patrouilles à la périphérie du Système Kellog. En clair, cette loi réduira le nombre d’évasions. Elle permettra d’améliorer l’état de QuarterDeck. Et, plus important, elle rendra notre Empire plus sûr pour tous les honnêtes Citoyens et civils dont faisait parti Arash Anello. Merci.

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (Sys. Magnus U-Borea) : Le débat peut commencer. La parole est à l’honorable sénateur de Corel.

SÉNATEUR GHATA VERAS (Sys. Corel C-Lo) : Merci monsieur le président. Sénateur Harren, pourriez-vous nous éclairer quant à la méthode indiquée par votre projet de loi pour augmenter la production d’antimatière sur QuarterDeck ?

SÉNATEUR CLAY HARREN (Sys. Ellis U-Kampos) : À l’heure actuelle, l’établissement ne remplit pas ses quotas. Ce problème sera réglé en prenant des mesures adéquates, et ainsi permettre à la raffinerie de tourner à son rendement optimal.

SÉNATEUR GHATA VERAS (Sys. Corel C-Lo) : D’après les termes même de votre projet de loi, l’augmentation de la production proviendrait de l’obligation des prisonniers de travailler à la raffinerie. Cela s’oppose au système en place qui octroie une réduction de peine aux prévenus qui étaient volontaires d’y travailler.

SÉNATEUR CLAY HARREN (Sys. Ellis U-Kampos) : En effet. De moins en moins de prisonniers ont voulu profiter de l’offre gracieuse d’une remise de peine en échange d’un peu de travail.

SÉNATEUR GHATA VERAS (Sys. Corel C-Lo) : Êtes-vous conscient, Sénateur Harren, que les raffineries d’antimatières sont considérées comme l’un des environnement de travail les plus dangereux de l’univers ? En réalité, cette même étude du Comité de l’Intérieur dont vous parliez montre que – et je cite – “des dizaines de prisonniers meurent chaque jour” en travaillant à la raffinerie d’antimatière de QuarterDeck.

SÉNATEUR CLAY HARREN (Sys. Ellis U-Kampos) : Et bien plus de prisonniers mourront si QuarterDeck reste dans cet état. Permettez-moi de vous rappeler que les revenus générés par cette loi participeront également à l’amélioration des dramatiques conditions de sécurité en dehors de la raffinerie. Lors d’une récente commission d’enquête, j’ai pu être témoin de la violence qui fait rage entre détenus. J’ai constaté que les provisions médicales et alimentaires étaient en grave pénurie, tandis que la drogue et d’autres produits du marché noir étaient largement disponibles. C’est uniquement en exigeant que les prisonniers travaillent à la raffinerie d’antimatière que nous pourrons générer les fonds nécessaires à l’endiguement des problèmes de sécurité sur QuarterDeck. Donner l’opportunité aux prisonniers de travailler a échoué. Donc fini la carotte, c’est l’heure du bâton.

SÉNATEUR GHATA VERAS (Sys. Corel C-Lo) : Tout comme vous, Sénateur Harren, je me suis rendu sur QuarterDeck. Mais, contrairement à vous, j’y ai été plus d’une fois. Les conditions d’incarcération y sont honteuses et je suis enclin à trouver une solution autant que n’importe qui. Mais je refuse de soutenir un projet de loi dont la base réside sur ce que certains pourraient considérer comme de l’esclavage.

< murmures dans l’assemblée >

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (Sys. Magnus U-Borea) : Silence dans la salle !

SÉNATEUR GHATA VERAS (Sys. Corel C-Lo) : Une dernière question. D’après un récent article paru dans Terra Gazette, le plus grand donateur à la campagne du Sénateur Harren est Hurston Dynamics, qui achète de grandes quantités d’antimatière à l’U.E.E. pour permettre la fabrication de lasers à cascade quantique, de fusils à électrons, et même d’ogives militaires.

SÉNATEUR CLAY HARREN (Sys. Ellis U-Kampos) : Il m’est difficile de répondre, vous n’avez pas posé de question.

SÉNATEUR GHATA VERAS (Sys. Corel C-Lo) : Eh bien c’était une déclaration, Sénateur Harren. En voici une autre, tirée de l’évaluation de votre projet par la commission budgétaire : “L’augmentation de la production d’antimatière à travers l’U.E.E. devrait réduire son prix moyen dans tout l’Empire”. Donc, pour vous poser la question que vous attendez si ardemment, si ce projet de loi passait, est-il vrai que Hurston Dynamics, votre principal donateur, profiterait grandement d’une réduction du prix de l’antimatière ?

SÉNATEUR CLAY HARREN (Sys. Ellis U-Kampos) : L’Empire tout entier en profiterait, Sénateur Veras.

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (Sys. Magnus U-Borea) : Y a-t-il d’autres questions pour le Sénateur Harren ?

< pause >

PRÉSIDENT MARSHALL MADRIGAL (Sys. Magnus U-Borea) : Un grand nombre à ce que je vois. Nous avons une suspension d’audience prévue à 13:00. Je propose que nous la prenions maintenant. Le débat concernant le projet de loi du Sénateur Harren continuera à la reprise de cette session.

< coup de marteau >

INTERRUPTION DE LA TRANSMISSION
Traduit de l’anglais par Autumn Keats, relu par Lutenar – Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/spectrum-dispatch/14807-Congress-Now
Merci de contacter l’auteur de cet article par MP pour toute faute ou remarque éventuelles.
Traduction soumise à la licence CC By SA 3.0. Vous êtes libre de copier et réadapter ce texte en mentionnant les auteurs originaux, les traducteurs et la source. Merci !
REAGIR SUR LE FORUM