Genesis Starliner Q/R – Partie 2

Salutations Citoyens,

Notre engagement à vous apporter des informations durant les ventes conceptuelles passe toujours par des sessions de Q/R ! Toutes les ventes conceptuelles à venir seront suivies par au moins un sujet Q/R ‘post-lancement’. Cette semaine, pour la vente du Starliner Genesis, nous répondons aux questions que les acheteurs ont posées dans cette conversation. Un merci tout particulier au designer Randy Vasquez pour ses réponses !

Questions / Réponses
Existera-t-il des porteurs galactiques sur lesquels on pourra travailler, mais qui seront contrôlés par des PNJ ?

Oui ! C’est un moyen facile de générer des missions pour les pilotes qui ne peuvent pas se payer leur propre Starliner. Meridian Transport, introduit sur Around the Verse, est l’une de ces sociétés, et nous prévoyons qu’ils embauchent des pilotes ayant obtenu leur permis de transport commercial dans le jeu. Vous recevrez un salaire fixe (avec un multiplicateur en fonction de l’efficacité) plutôt que d’obtenir des crédits donnés pour chaque place vendue aux PNJ… Et bien évidemment si vous travaillez mal, vous ne serez pas rappelé.

Sera-t-il nécessaire d’observer les passagers à la première personne pour connaître leurs besoins ? Ou sera-t-il possible d’utiliser une vue à la troisième personne, via des caméras par exemple ?

Nous envisageons deux solutions : jouer un personnage qui se trouve physiquement avec les passagers (comme le personnel navigant), et qui peut voir leurs besoins, ou bien depuis une console holographique affichant des informations depuis le cockpit. La première solution est destinée à un équipage constitué de plusieurs joueurs, la seconde permet à des pilotes solo de tenir le manche et d’interagir avec des PNJ en même temps.

À quel point sera-t-il compliqué de re-configurer un Starliner entre deux vols ? Pourra-t-on effectuer un vol type Première Classe puis changer les sièges et accueillir plusieurs types de classes au vol suivant ?

Ça ne sera pas spécialement difficile ; vous modifierez l’intérieur à l’aide d’un Holoviewer de la même manière que nous le faites pour les points d’attaches extérieurs. Notez tout de même que vous ne voyagerez pas avec une quantité illimitée d’alternatives, votre soute étant limitée : vous devrez prévoir à l’avance les différents sièges, cabines et autres dont vous aurez besoin une fois à destination.

Y aura-t-il une réglementation de l’U.E.E. pour le transport de passagers ? Si oui, définira-t-elle quels vaisseaux permettent cette activité et le nombre de passagers autorisés pour chacun ?

Nous n’avons pas mis en place de telles restrictions ; ça sera plutôt défini par les individus PNJ : certains n’auront pas de souci à voyager à la place de copilote d’un Caterpillar, alors que la majorité des passagers préféreront ce qu’ils définissent comme étant un transport commercial. (veuillez noter que nous procéderons plus tard à une session Q/R approfondie sur la mécanique des passagers ; l’équipe en étant responsable a travaillé d’arrache-pied sur le système de science cette semaine.)

Quelles sont les mécaniques de sécurité à l’embarquement dans un transport civil ?

Le processus d’embarquement inclura le même type de “scan de sécurité” que développé récemment pour le contrôle de douanes. Une vidéo de cette étape montrant une grille de scan a été dévoilée il y a peu dans Around the Verse.

Le 890 Jump et le Phoenix ont un système de défense performant avec leurs tourelles de défense. Une variante luxueuse du Starliner possèdera-t-elle quelque chose de similaire, ou est-ce que ce sera juste une piñata remplie de VIP ?

Nous n’avons encore verrouillé les caractéristiques d’aucune variante, mais nous considérons fortement des configurations d’armements différentes du modèle de base. Ceci étant dit, le Starliner tel que disponible actuellement est déjà lourdement défendu grâce à ses générateurs et boucliers avancés. Il est capable de survivre à une attaque sans avoir besoin de riposter.

Piloterons-nous directement le Starliner ou devrons-nous nous tenir à un plan de vol ?

Les joueurs pourront combiner les deux. Ils prévoiront l’itinéraire le plus efficace incluant les haltes carburant, réapprovisionnement et descentes / montées de passagers. Certaines choses peuvent se faire automatiquement, alors que d’autres nécessiteront l’attention du joueur. Et bien entendu, vous garderez la possibilité de désengager le pilote automatique pour voler à votre guise.

Est-ce que le châssis du Genesis, à part les rôles déjà mentionnés, pourra être utilisé pour faire un vaisseau médicalisé plus grand que le Cutlass Red, mais plus petit que l’hôpital flottant de classe Hope ?

Nous n’avons pas travaillé sur une variante médicale du Genesis. Mais avec l’équipement modulaire disponible, entre autre pour le Cutlass, nous nous attendons à ce que des joueurs le fasse eux-mêmes. Nous nous sommes penchés sur une version de transport de prisonniers, qui serait une bonne base pour un tel vaisseau ! (et une bonne situation de départ pour Les Ailes de l’Enfer… dans l’Espace !)

Nous avons beaucoup lu, et entendu, à propos de la possibilité de déplacer les parties internes, mais qu’en est-il des parties externes ? L’histoire du jeu voit ce vaisseau transformé en SDCS (NdT : Système de détection et de commandement spatial), en chasseur lourd, et même l’équivalent de Air Force One.

Certaines de ces variantes impliqueront des modifications extérieures. Ces propositions sont en cours d’approbation pour le moment. Nous voulons être sûrs qu’elles collent à notre vision de l’Univers Persistant. Une fois les stats (et l’apparence) verrouillées, nous en ferons part à la communauté.

Je comprends que l’univers ait besoin de ce vaisseau pour l’immersion, mais quel bénéfice peut en tirer un joueur ?

Le principal bénéfice est économique – un moyen (somme toute relativement prudent) de commencer à gagner des crédits rapidement. Changer le prix de la place, modifier la configuration pour s’adapter aux différents itinéraires… en faire une affaire. L’équipe UP veut être certaine que les joueurs aient le maximum de façons de faire de l’argent. Capitaine de vaisseau de ligne est l’une d’entre elles. Les Starliner peuvent aussi servir des desseins moins ordinaires. Vous souhaitez un Quartier Général flottant, ou un transport de guilde blindé ? Le châssis du Starliner est fait pour vous !

Pourquoi y a-t-il des sièges et des capsules de sommeil ? Ne serait-ce pas mieux d’intégrer modules de survie, système de harnais et zone de repos dans un même élément ? (je pense notamment au système de capsule éjectable du Constellation)

Les sièges sont là pour le décollage. Nous l’avons conçu ainsi pour être logiquement et esthétiquement en accord avec la norme des voyages actuels et la façon dont nous la gérons dans d’autres vaisseaux. Nous pouvons dans tous les cas avoir une version sans fauteuils. La technologie est là. Et j’adorerais voir d’autres variantes qui utilisent la modularité de l’intérieur. Je pense que c’est un beau challenge pour la communauté de concevoir des agencements intérieurs et de leur définir des rôles.

J’aimerais lancer à la communauté le défi de créer le Starliner ultime. Il faut pouvoir expliquer son rôle et son but, et nous donnons une disposition de l’intérieur. Une fois le vainqueur choisi, nous pourrions construire sa version en utilisant nos outils actuels. Le Starliner est un véritable caméléon. Pas de point d’accroche supplémentaire, juste utiliser le modèle d’origine comme base.

Pourquoi le Genesis est-il équipé d’une tourelle pilotée ? Ne serait-ce pas plus judicieux pour un vaisseau de nature purement défensive de l’équiper de systèmes d’armements automatiques et de contre-mesures (leurres, paillettes) ?

Le point d’attache actuel est de taille 5, qui peut accueillir une tourelle de taille 4 commandée à distance par un artilleur. Le Starliner incorpore également un système de contre-mesures pour la fuite. La tourelle est plus dissuasive qu’autre chose. Le pilote / propriétaire peut embaucher un équipage, ou avoir des amis aux différents postes à bord. Le modèle de base est conçu pour être défensif.

D’autres variantes ayant été mentionnées, cette version est-elle la seule chance d’avoir une assurance à vie (AAV) ?

Considérez que les variantes militaires sont officiellement annoncées ; si elles sont achetées en tant que soutien, elles n’inclueront pas d’AAV. Toute variante qui n’apparaît pas dans l’annonce (notamment le transport de prisonniers) pourrait intégrer une AAV à l’avenir. Notez que même si les versions militaires sont en développement pour le jeu, elles ne sont pour le moment pas prévues à la vente ; n’achetez pas plusieurs Starliners durant la période de financement en espérant les voir toutes finies.

Traduit de l’anglais par Lutenar, relu par Silkinael – Source : https://robertsspaceindustries.com/comm-link/transmission/14812-Starliner-Q-A
Merci de contacter l’auteur de cet article par MP pour toute faute ou remarque éventuelles.
Traduction soumise à la licence CC By SA 3.0. Vous êtes libre de copier et réadapter ce texte en mentionnant les auteurs originaux, les traducteurs et la source. Merci !
REAGIR SUR LE FORUM