Revue du Congrès – Audience AD8-4329

CONGRES DE L’UEE (396)

25-08-2945 SET

Session AutoScript

Vérifié et Admis – Archiviste Yates (#57573BDF)

25-08-2945_18:13 – Début de la transcription

PRESIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-Magnus Sys): S’il vous plaît mesdames, messieurs. Rejoignez vos sièges pour que nous puissions reprendre. Une fois que tout le monde sera installé, nous pourrons commencer avec les témoignages.

PRESIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-Magnus Sys): Puisque nous avons atteint le quorum, nous pouvons poursuivre les discussions sur le projet de loi AD8-4329 proposé par le Sénateur Polo. Vous avez la parole, Sénateur.

SENATEUR KYLE POLO (U-Angeli-Croshaw Sys): Merci, Président. Amiral Colla, cette suspension d’audience vous a-t-elle laissé assez de temps ?

AMIRAL RENA COLLA: Je suis désolé, Sénateur. Il semblerait que le Lieutenant Torvashi soit toujours hors de portée de nos communications, je ne pense donc pas qu’il puisse présenter son analyse budgétaire.

PRESIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-Magnus Sys): Pour rappel, cette absence constitue une violation d’une assignation sénatoriale.

AMIRAL RENA COLLA: Je comprends, monsieur, et je vous présente mes excuses pour ce retard.

SENATEUR KYLE POLO (U-Angeli-Croshaw Sys): Oui, j’en suis certain. Passons à autre chose dans ce cas. J’aimerais appeler à la barre le Colonel Arthur Linus pour aborder certains points précis du budget de l’Armée, et partager d’éventuelles modifications de leur répartition actuelle des dépenses.

SENATEUR KYLE POLO (U-Angeli-Croshaw Sys): Colonel Linus?

PRESIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-Magnus Sys): Colonel Linus. Veuillez vous avancer et répondre.

SENATEUR KYLE POLO (U-Angeli-Croshaw Sys): Président…

PRESIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-Magnus Sys): Qui est le représentant pour le Légat Cobol ? Veuillez vous identifier.

CAPITAINE ELI HESCARA: Ici, monsieur. Capitaine Eli Hescara, monsieur.

PRESIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-Magnus Sys): Capitaine Hescara, l’Empereur et le Sénat ont ordonné à vos services de témoigner à ces audiences.

CAPITAINE ELI HESCARA: Toutes mes excuses monsieur. On m’avait assuré que le Colonel serait présent.

PRESIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-Magnus Sys): Un mot, Capitaine.

PRESIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-Magnus Sys): Sénateur Polo, y a-t-il un autre témoin que vous désireriez appeler pendant que nous arrangeons cela ?

SENATOR KYLE POLO (U-Angeli-Croshaw Sys): Avec tout le respect que je vous dois, Président, je ne pense pas que cela en vaille la peine. Je suis certain que tous les témoins de ma liste étaient mystérieusement indisposés pour une raison ou une autre. Ma déception est que ces sessions devaient constituer une opportunité d’inviter les membres du Haut Commandement à discuter d’éventuelles solutions pour que ce projet de loi n’ait pas besoin d’aboutir. L’établissement d’un dialogue aurait permis de dévier l’Empire de sa trajectoire actuelle, qui nous mène droit au gouffre financier. Ce projet de loi a été conçu comme dernier recours, un moyen de faire respecter les mêmes restrictions budgétaires dans l’Armée que dans le reste de l’Empire. J’avais eu l’espoir que cette proposition inciterait le Haut Commandement à réagir, mais il semblerait qu’ils croient que ce projet de loi disparaîtra simplement s’il est ignoré assez longtemps. Mesdames et Messieurs, membres du Sénat, les deux semaines précédentes ont été un enseignement lumineux pour moi. J’ai compris ô combien le gouvernement s’était figé dans la bureaucratie. Nous avons eu droit à la volatilisation de personnel militaire, l’intervention d’intérêts privés dans les procédures grâce aux donations faites lors des campagnes électorales, des lobbyistes tentant de contraindre des gestionnaires indépendants à fausser les comptes de leurs clients, et bien d’autres. Tout ceci m’amène à conclure que….

SENATEUR KYLE POLO (U-Angeli-Croshaw Sys): Par la présente, je retire la motion AD8-4329 de l’ordre du jour du Sénat.

SENATEUR TARYN GLASI (C-Vosca-Elysium Sys): Je suis heureux que vous réalisiez finalement les dangers auxquels ce projet de loi aurait pu nous confronter, Sénateur.

SENATEUR KYLE POLO (U-Angeli-Croshaw Sys): Et votre cécité concernant le fait que nous nous dirigeons droit vers un effondrement financier me laisse perplexe.

SENATEUR TARYN GLASI (C-Vosca-Elysium Sys): Je ne suis pas aveugle, Sénateur Polo. Je sais simplement ce que c’est, de vivre sur la bordure avec une espèce alien ne cherchant qu’à vous tuer. Alors excusez-moi si je ne suis pas follement enthousiasmé par une restriction du nombre de vaisseaux nous protègent et gardent ces aliens à distance.

SENATEUR KYLE POLO (U-Angeli-Croshaw Sys): Vous avez raison. Je ne sais pas ce que c’est de vivre sous ce nuage de peur… mais vous m’avez mal compris, Sénateur. Je retire simplement ce projet de loi du Sénat. Je vais laisser le peuple de l’UEE décider. Président, je demande par la présente l’arrêt de ces audiences pour réintroduire AD8-4329 sous la forme d’une initiative pour les Citoyens de l’Empire.

SENATEUR TARYN GLASI (C-Vosca-Elysium Sys): Mais…

SENATEUR KYLE POLO (U-Angeli-Croshaw Sys): J’ai commencé à recueillir les approbations nécessaires il y a une semaine, lorsque j’ai réalisé que ces audiences étaient minées par des intérêts privés. Fait intéressant, Sénateur, ce projet de loi avait la côte dans les sondages sur Elysium. Et si je me base sur la mascarade d’aujourd’hui, je suis certain que le Président sera d’accord pour dire que le point de vue du Sénat sur cette affaire a été compromis à un point tel que nous sommes désormais dans un état d’Inaction Législative.

PRESIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-Magnus Sys): Ce litige est d’une importance vitale pour le futur de l’Empire et je ne pense pas qu’il soit, pour l’instant, traité comme tel. La présidence reconnaît par la présente votre motion d’Inaction Législative.

SENATEUR KYLE POLO (U-Angeli-Croshaw Sys): Merci, monsieur le Président.

PRESIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-Magnus Sys): L’archiviste devra vérifier que vous possédez le nombre de soutiens nécessaire avant que nous puissions poursuivre.

SENATEUR KYLE POLO (U-Angeli-Croshaw Sys): Entendu.

PRESIDENT MARSHALL MADRIGAL (U-Borea-Magnus Sys): Ensuite je recevrai votre proposition et je recommanderai la formation d’un sous-comité pour organiser le vote public. J’accepte la demande du Sénateur Polo d’arrêt de cette audience. La session est terminée.

TRANSCRIPTION INTERROMPUE


Traduction : Hysteria | Relecture : Silkinael | Source
Merci de contacter l’auteur de cet article par MP pour toute faute ou remarque éventuelles.
Traduction soumise à la licence CC By SA 3.0. Vous êtes libre de copier et réadapter ce texte en mentionnant les auteurs originaux, les traducteurs et la source. Merci !
REAGIR SUR LE FORUM