Clean-Shot : Retour des Cargolympics

Retour des Cargolympics

Debut de Transmission

Remplissez votre tasse et préparez-vous pour une autre dose de Clean Shot, la meilleure source pour vos dernières et croustillantes infos sur le transport de marchandises. A la tête de ce super convoi d’info-divertissement, nul autre que notre cher Craig Burton.

Premièrement, j’aimerais remercier tout le monde pour vos suggestions sur ma prochaine prise. La plupart d’entre vous sont peut-être au courant que, chaque année, j’essaye de trouver du temps pour me décoller de mon bureau et prendre le manche de mon vaisseau histoire d’exécuter un contrat moi-même. Je pense que c’est important de trimballer du fret à travers l’univers une fois de temps en temps. Donc, au lieu de distribuer des conseils pleins de sagesse, je vais plutôt les appliquer. En plus, c’est facile d’oublier pourquoi je me suis investi dans le transport à la base, et ce n’était certainement pas pour devenir le fameux et génial présentateur que je suis aujourd’hui. Ça a toujours été pour la passion du vol. Le calme. Le fait que parfois l’appel du vide est trop dur à ignorer. Mon père avait l’habitude de dire que sa semaine de permission était la semaine la plus désagréable de sa vie. Le plus drôle c’est que ma mère disait la même chose.

Enfin bref, revenons à nos moutons. Vous m’avez donné de super idées de routes à emprunter et de matos à tester. Je commence vraiment à me dire que je vais prendre un Reliant Kore pour faire un tour. Comme ça je pourrai avoir un aperçu de cette nouvelle technologie Xi’An/MISC et savoir si elle vaut quelque chose. Le ‘Lancer (Freelancer) est cool avec les quelques améliorations qu’ils ont faites par-ci par-là, mais le Reliant est un joujou bien différent. Ce truc est extraterrestre jusque dans les os. C’est presque comme un Xi’An portant un masque de visage humain. Bien sûr il peut s’infiltrer dans un mariage, mais à mon avis ça ne sera pas suffisant pour se faire passer pour le marié, si vous voyez ce que je veux dire. Restez à l’écoute pour avoir des infos sur le planning au fur et à mesure que l’échéance du voyage approche. Oh, et Skinny vient de me rappeler un truc, prévenez-moi si vous avez une idée de quel propulseur quantique je dois boulonner.

Je sais qu’il y a quelques semaines, beaucoup d’entre vous étaient consternés d’apprendre que les Cargolympics de cette année étaient annulés. Ne vous méprenez sur ce que je vais dire, mais avec la récente tragédie de Vega, je comprends tout à fait la décision de la «Cargo Handler Association» de prendre une année de congé, par respect. Après avoir vu tant des meilleurs, des plus brillants et des plus appréciés abattus en ce terrible jour, il est difficile de passer à autre chose. Cependant je crois fermement, tout comme vous d’après les nombreux messages reçus, que ceux que nous avons perdus auraient aimé que les Cargolympics continuent malgré tout. Au fond, les Cargolympics sont une ode à l’Humanité. Ils élèvent au rang d’art quelque chose de laborieux et de prosaïque. Et bénissez-nous si ça n’est pas quelque chose d’inspirant à propos de nous, les humains ; notre capacité à transformer quelque chose d’ordinaire en quelque chose d’extraordinaire. Derrière tous ces frets et ces transporteurs, c’est ce que les Cargolympics représentaient, et je suis fier de vous annoncer que ce sera toujours le cas.

Je viens juste d’apprendre que le CHA avait changé son fusil d’épaule et qu’il tiendrait la 16ème édition annuelle des Cargolympics le 25 mars. Grâce à une généreuse donation du sponsor Torreele FoodStuffs (agroalimentaire), un ancien centre d’expédition est en train d’être réhabilité en stade sur Titus en ce moment même. De façon plutôt appropriée, il comptera une statue en mémoire de Terri Santos un ancien champion ayant péri dans les attaques. Petite parenthèse, Torreele est aussi un sponsor de Clean Shot, mais même s’il ne l’était pas, je chanterais leurs louanges. Non seulement ils ont balancé les crédits pour un nouveau stade mais en plus ils ramènent l’argent et le tourisme dont on avait besoin dans le Système Vega. Ils ont juré que tous les bénéfices de cette année seraient reversés à Opération Solace pour aider à poursuivre l’effort de soulagement. Pas mal hein ? Les tickets seront en vente plus tard dans la semaine, et je m’attend à ce qu’ils soient tous vendus en quelques minutes.

Et si tout ça n’était pas déjà assez excitant, ils viennent d’annoncer une nouvelle épreuve pour les jeux de 2946. Une course relais de chargement/déchargement où les équipes s’affronteront pour savoir à quel point ils sont rapides pour charger un vaisseau, faire leur livraison, décharger leur marchandise et recommencer le tout trois fois au total. Ce qui est intéressant dans cette épreuve c’est qu’il n’y a pas que la rapidité qui compte ; l’équilibrage des masses compte beaucoup pour le comportement du vaisseau lors de la course. Pas mal d’équipes sont à la recherche de pilotes qualifiés, donc si vous êtes intéressés, allez sur le Spectrum du CHA pour plus d’infos. Est-ce que j’ai déjà dit à quel point j’étais excité ? Car je le suis sacrément ! Cargolympics les gars !

Bien, c’est l’heure de notre première interruption. A notre retour nous aurons notre segment «TroubleZone» histoire de déterminer de quelle manière les récentes attaques Vanduul ont affecté les routes d’Oberon. Et je jetterai un oeil au nouveau logiciel de gestion de cargo que Skinny a installé sur mon MobiGlass ce matin. Plutôt pressé de savoir combien de bananes je pourrais caler dans mon Hull E. Et enfin nous parlerons avec l’agent spécial Naron de la façon dont les vaisseaux cargos pourraient améliorer leur temps d’attente aux scans des checkpoints. Encore plus de Clean Shot dans quelques instants.

FIN DE TRANSMISSION


Source de cet article | Traduit par Roy, relu par Silkinael, Pimmie
REAGIR SUR LE FORUM