Victoire sur le front Vanduul

Victoire sur le front Vanduul

EmpireReportLogo

< Début de transmission >

Beck Russum : Bonsoir, je suis Beck Russum, en compagnie d’Alan Nuevo. Nous débutons l’émission d’aujourd’hui avec des nouvelles toutes fraîches du système Oberon où l’amiral Bishop vient de remporter sa première victoire majeure contre les Vanduul.

Alan Nuevo : C’est exact Beck. La bataille dans le système Oberon a impliqué le 65ème groupe de combat, et a été menée par l’amiral Bishop à bord de son nouveau vaisseau amiral, l’UEES Retribution< récemment mis en service. Bien que peu d’informations aient été rendues publiques concernant ce vaisseau, les rumeurs concernant son existence circulaient déjà depuis des mois.

La première action du UEES Retribution est survenue à la suite de la récente et dévastatrice attaque vanduul sur Uriel, qui laissa derrière elle des milliers de morts et disparus. Plus tôt aujourd’hui, l’amiral Cedric Cochran a tenu une conférence de presse dans Killian décrivant une victoire décisive contre les Vanduul et confirmant le rôle du Retribution’s dans la bataille.

[ L’amiral Cochran se tient debout devant un podium durant la conférence de presse. ]

Admiral Cedric Cochran : L’Opération Mandrake a commencé il y a à peu près deux jours, quand nous avons reçu des informations fiables rapportant qu’un clan vanduul était sur le point de lancer une seconde attaque contre le système Oberon. Inquiet d’une telle possibilité, l’amiral Bishop a détaché une petite force d’intervention pour engager le combat contre toutes forces ennemies se trouvant dans le système. Quand les Vanduul sont apparus, ces forces purent intercepter et aborder le clan avant qu’il ne puisse attaquer une autre colonie humaine. Pendant que les forces avancées occupaient les agresseurs, l’amiral Bishop ordonna au Retribution d’entrer dans le système et de couper toute retraite vers l’espace vanduul. Une fois que le Retribution fut en place, les Vanduul… et bien, se sont retrouvés entre le marteau et l’enclume, comme j’aime le dire.

Reporter #1 : Que pouvez-vous nous dire d’autre au sujet du Retribution ? Des rapports indiquent qu’il est le plus grand vaisseau capital jamais construit par l’UEE.

Admiral Cedric Cochran : Les détails concernant le Retribution sont classifiés. Pour le moment, tout ce que je suis autorisé à dire c’est que le personnel à bord du vaisseau était très satisfait de ses performances durant la bataille.

Reporter #2 : Pouvez-vous nous décrire l’étendue des forces vanduul ?

Admiral Cedric Cochran : Les détails exacts sont actuellement en cours d’analyse, mais d’après les rapports que j’ai vu, il est probablement plus judicieux de les décrire comme un clan de taille moyenne.

Reporter #2 : Cela veut-il dire qu’un Kingship était présent ?

Admiral Cedric Cochran : Non, bien qu’il y ait eu de nombreux vaisseaux capitaux recensés comme détruits.

Reporter #3 : Quelle fut l’étendue des pertes de l’ UEE durant la bataille ?

Admiral Cedric Cochran : Écoutez, pour moi la moindre vie perdue est toujours une perte de trop, mais la sécurité et la sûreté ne viennent pas sans sacrifice. C’est une réalité très simple que tout membre des forces armées de l’UEE comprend, donc oui, il y a eu des pertes reportées. Je me garderai d’être trop spécifique tant que les familles n’ont pas été averties.

Cela dit, je ne pourrais pas être plus fier des performances des hommes et des femmes de la Navy. Cette victoire n’a été possible que grâce aux efforts conjoints de tous les membres d’équipage à bord du Retribution, du reste de la 65ème et de nous-même au haut commandement. Le peuple de l’UEE peut être fier de ce que sa Navy a accompli aujourd’hui.

[ Retour à Alan et Beck ]

Beck Russum : L’expert militaire Jack Heyden nous rejoint sur le plateau. Il est consultant au centre pour la sécurité universelle et auteur de La Brutalité des Clans, qui examine le peu que nous connaissons des clans vanduul que nous rencontrons en combat.

Basé sur ce que vous avez entendu de vos sources, que pouvez-vous nous dire d’autre au sujet de la victoire de l’amiral Bishop dans le système Oberon ?

Jack Hayden : Ce fut une opération réussie à de ne nombreux égards. Pour l’essentiel, l’amiral Bishop a envoyé le Retribution sur le théâtre d’opération et l’a testé contre des adversaires supérieurs en nombre. Je suppose que cette victoire aura renforcé la confiance de son équipage et leur aura permis de roder le vaisseau avant de l’engager contre un ennemi réellement dangereux.

Beck Russum : Donc, vous ne considérez pas les Vanduul impliqués dans cette bataille comme étant une menace sérieuse ?

Jack Hayden : Et bien, comme l’amiral Cochran y a fait allusion, ils ne semblait pas s’agir d’un clan vanduul particulièrement développé – mais plutôt d’un clan n’ayant même pas eu les ressources nécessaires pour construire le châssis d’un Kingship. Cela me laisse croire qu’il s’agissait en réalité d’un clan “charognard”. Ils ne sont pas encore assez développés pour s’engager dans des attaques à grande échelle, donc ils se nourrissent dans les zones déjà affaiblies par des assauts précédents ou nettoient les restes que les clans plus puissants laissent derrière eux.

Beck Russum : Il semblerait que vous soyez plus enclin à classifier cette victoire de symbolique plutôt que de stratégique ?

Jack Hayden : Pas tout à fait. Cette bataille a offert une nette victoire de l’UEE sur les Vanduul après les horribles évènements de Vega et l’incursion inattendue dans Oberon. Je suis certain qu’il y a de nombreuses personnes parmi le cabinet de l’Imperator Costigan et dans les halls du Sénat qui sont ravis de l’issue du combat. Mais je tiens à ajouter que malgré le fait que cette victoire ait été bénéfique pour le moral de tous à l’UEE, ce n’était pas la seule motivation de Bishop pour prendre cette décision d’engager la bataille.

Beck Russum : Alors qu’était-ce ? Oberon est un système non-revendiqué et donc n’est pas officiellement sous la protection de la Navy.

Jack Hayden : Oberon n’est peut-être pas un système officiel de l’UEE, mais il reste clairement un système humain. Si Oberon était tombé sous le contrôle des Vanduul, cela aurait été un véritable échec. En établissant une présence dans Oberon, le système peut être utilisé comme base pour une incursion dans le territoire vanduul. Le système possède des points de saut vers Virgil, Tiber et Caliban, tous les systèmes qui jadis comprenaient des colonies humaines. Si l’amiral veut reprendre ces systèmes, Oberon peut maintenant faire partie de ce plan.

Bien entendu, je suis loin d’appartenir au cercle privé de l’amiral et il m’a déjà surpris à de nombreuses reprises par le passé. De plus, avec si peu d’informations fiables sur le Retribution, il est difficile de prédire de quelle manière ce nouveau vaisseau et ses capacités influenceront le cours de cette guerre.

Beck Russum : Merci de nous avoir consacré un peu de votre temps

Jack Hayden : Je vous en prie, c’est toujours un plaisir.

Alan Nuevo : À venir, les résidents de Lago demandent à l’UEE d’augmenter sa présence dans le système Nexus, suite à une série de destructions de relais de communications par les pirates. Nous nous poserons la question de savoir si l’UEE a les ressources nécessaires pour apporter son aide à ce système en difficulté. Tout cela et bien plus encore quand Empire Report reviendra.

< Fin de Transmission >


Source de cet article | Traduit par Hawk, relu par Pimmie, Rubixor
REAGIR SUR LE FORUM