Esperia Prowler Q/R – Partie 1

Salutations citoyens,

Nouvelle vente concept, nouvelles sessions de Question/Réponse. Depuis vendredi, nous avons collecté les questions sur le sujet dédié à ce Q/R se trouvant ici et aujourd’hui, nos concepteurs travaillant sur le vaisseau vont répondre à 10 questions de la communauté. Connectez-vous vendredi prochain pour lire les réponses aux 10 prochaines questions.

Nommé d’après la désignation militaire de l’UPE, le Prowler est une version modernisée du tristement célèbre transporteur de troupes Tevarin. Les astro-ingénieurs d’Esperia se sont vu donner un accès total pour étudier la version originale du vaisseau, récemment découverte dans le système Kabal, afin de reconstruire méticuleusement ce dernier. Actuellement, le Prowler est la parfaite fusion des deux cultures : l’élégance et l’efficacité de la machine de guerre Tevarin, combinée à la fiabilité de la technologie humaine moderne.

Remerciement spécial à Calix Reneau et Steven Kam d’avoir pris le temps de répondre à ces questions pour nous.

%image_alt%


Questions & Réponses

Est-ce que les “Grav Levs” du Prowler agiront de la même manière que ceux du Dragonfly, faisant de lui une sorte de véhicule “terrestre” ?

Comme c’est écrit dans la documentation qui accompagne le sujet de l’EAI sur le Prowler, “les plaques Grav-Lev du Prowler lui donnent un meilleur contrôle en vol lorsqu’il se déplace au-dessus de surfaces inégales. Cela s’avère utile lorsqu’on essaie de positionner le Prowler le long d’un grand vaisseau capital ou au sein d’une fortification planétaire”. Même si, comme le Dragonfly, le Prowler n’est pas un véhicule terrestre au sens strict, les plaques Grav-Lev lui offrent un mode similaire pour la traversée planétaire ou les très grandes surfaces. Elles améliorent aussi la maniabilité du Prowler lorsqu’il interagit avec la surface, en ajoutant leurs impulsions nettes aux propulseurs de manoeuvres standards du vaisseau. Dès lors, cela donne au vaisseau une “traction” légèrement meilleure que lorsqu’il est manoeuvré librement dans l’espace ou l’atmosphère.

Le Prowler, dans le lore, est décrit comme ayant des capacités de furtivité hallucinantes et inégalées. Pouvons-nous espérer que la reproduction faite par Esperia soit au moins aussi bonne ? Est-ce qu’elle se différencie au niveau des performances, d’une manière ou d’une autre ?

Esperia est dévoué à raviver les légendes, et la furtivité remarquable du Prowler était l’un de ses points forts durant les différents conflits entre les Tevarin et l’UPE. En général, Esperia a pour but de maintenir “l’expérience du vaisseau” lorsqu’ils décident d’appliquer une mise à jour technologique à un vaisseau (consultez la brochure, “En dehors des conventions”, pour des informations au sujet de la philosophie d’Esperia en terme de production générale).

Une partie du travail d’Esperia signifie nécessairement d’adapter des vaisseaux aliens à l’utilisation humaine à un certain degré, comme vous pouvez le constater en regardant la reproduction du Glaive d’Esperia. Pour le Glaive, l’ergonomie du cockpit a été ajustée, et des systèmes avioniques compatibles avec l’humain (bien qu’encore un peu alien) ont été installés. Le Prowler est similaire : les équipements et l’ergonomie ont été ajustés pour convenir à des opérateurs humains, et une bonne partie des systèmes avioniques ainsi que bon nombre de matériaux ont été mis à jour afin de correspondre avec les standards techniques actuels d’efficacité et de sécurité ; souvenez-vous qu’à l’époque des conflits Tevarin, ces derniers n’étaient pas aussi avancés technologiquement, sur de nombreux points, que l’UPE. Nous n’avons pas complètement déterminé s’il y aura littéralement zéro différences ou non entre “l’original” et l’Esperia Prowler en terme de performances, dues à ces adaptations et mises à jour ; il est clairement possible que les standards actuels d’équipements apportent de légères différences ou déviations en termes de signatures, durabilité, ou autres facteurs, pouvant être en votre faveur ou non, bien que tout ceci soit mineur.

Pourquoi achèterait-on un Prowler au lieu d’un Redeemer ou d’un Hoplite ?

Le Prowler est conçu pour des déploiements furtifs et des extractions d’urgence – que vous cherchiez à approcher discrètement ou à frapper un grand coup, le Prowler est un excellent choix. Mais tout comme il y a d’autres secteurs où il y a une variété de vaisseaux pouvant avoir un même rôle, chacun d’entre eux a ses points forts et ses faiblesses, et ce que vous allez favoriser va dépendre de votre style de jeu, vos compétences, et la stratégie globale avec vos comparses joueurs, s’il y en a. C’est un vaisseau cool, d’une part. Le Prowler ayant un style bien à lui. D’autre part, c’est un transporteur de troupes dédié qui emporte un bon paquet de personnes pour sa taille, comparé à un Redeemer ou un Hoplite. Pour approfondir, le Prowler, grâce à ses plaques Grav-Lev, possède une précision incomparable lors des derniers instants de la phase d’approche, incluant un positionnement et un atterrissage rapide, tout comme la capacité d’épouser le terrain pour couvrir les emplacements défensifs ennemis, pouvant être un avantage significatif durant les situations tendues. En revanche, le Redeemer ou le Hoplite sont conçus pour des situations plus dures, comme du combat en face à face, étant respectivement une canonnière et un chasseur. Et même si le Prowler emporte un armement plutôt correct, comme vous le diront beaucoup de pilotes, la puissance de feu est la seule variable en combat en face à face. Votre préférence va grandement dépendre de votre manière de jouer – tout comme de ce que vos opposants ont préparé contre vous.

La page de vente du Prowler indique qu’il est rapide. À quel point le sera-t-il face à des vaisseaux comme le Vanguard, le Redeemer ou le Cutlass ?

Le Prowler possède un style de vol unique si on le compare à ses confrères transporteurs de troupes, disposant d’un taux d’accélération faible afin de minimiser sa signature en vitesse de manœuvres en combat, le tout afin de rester discret, et utilise ses booster une accélération exceptionnelle lorsque la discrétion n’est plus de rigueur. Il est donc à la fois plus rapide et plus lent que les autres vaisseaux mentionnés, cela dépend de quel type de vitesse vous parlez. Soyez cependant judicieux dans l’usage de ce boost – le Prowler possède une quantité conséquente de carburant, mais la puissance de son boost consomme ce dernier plus rapidement qu’il ne se régénère.

Le Prowler possède-t-il assez de modularité pour convenir à d’autres rôles, ou est-il essentiellement fait pour le déploiement/abordage ?

Comme tous les vaisseaux de Star Citizen, le Prowler est prévu pour offrir de nombreuses options de personnalisation grâce à des points d’attaches et des options pour les différents types d’équipements, incluant l’avionique, les propulseurs, les générateurs, et les armes. Cela dit, les Tevarin l’ont conçu avant toutes choses comme un vaisseau blindé de transport et largage de troupe, et en tant que tel, bon nombre de ses caractéristiques, depuis ses portails de déploiement airshields jusqu’à ses plaques Grav-Lev, sont conçues pour l’aider à exceller dans ce rôle. Certains vaisseaux sont vraiment modulables, alors que d’autres sont bien plus spécialisés, et vous pouvez déjà le voir grâce à la gamme de vaisseaux présentée précédemment. Cependant, les joueurs sont créatifs et nous espérons et nous attendons à ce que vous trouviez des usages créatifs pour vos vaisseaux. Des usages qui défieront les conventions, et parfois même le bon sens.

Quelle sera la portée opérationnelle du Prowler ?

Le Prowler est un vaisseau de courte portée, plus semblable à un vaisseau d’atterrissage qu’à un transport de longue portée (en terme contemporains, pensez à un débarquement de plage). Il est fait pour les assauts et l’abordage, pas les patrouilles de longue distance ou de longue durée. Comme beaucoup de vaisseaux, il peut être équipé avec un moteur de saut et est donc capable de voyages quantiques, ayant donc de plus de portée qu’un chasseur parasite ou un Argo. Cependant vous devriez voir le Prowler comme un vaisseau de courte portée, originellement développé par les Tevarin pour opérer en soutien de flotte militaire, comme beaucoup de petits vaisseaux le feraient (notamment les chasseurs).

Est-ce que le Prowler possèdera des pièces/rateliers pour stocker davantage d’armes, de munitions ou d’explosifs pour les assaillants ?

Absolument, le Prowler est un transporteur de troupes dédié et un vaisseau d’abordage. Cela implique que dans la plupart des cas, les troupes peuvent avoir besoin d’un arsenal qui variera en fonction de l’objectif, et le Prowler peut embarquer un bon paquet de troupes, donc il y a de l’espace pour le matériel à bord, afin d’étendre vos options, ou votre ravitaillement de munitions.

Quelle est la puissance des scanners/senseurs du Prowler ? Est-ce que la tourelle dorsale peut être remplacée par une baie de scan similaire à celle des Vanguard Sentinel, Cutlass Red ou Hornet Tracket ?

La tourelle dorsale est faite pour la puissance et les armes, mais pas pour les scanners sophistiqués ou les datalines. Souvenez-vous que la conception du Prowler date d’une période de l’histoire où l’UPE et les Tevarin étaient en conflit, et à cette époque, l’UPE était technologiquement supérieure aux Tevarin dans de nombreux domaines. Alors que les Tevarin avaient quelques technologies de boucliers intéressantes voir uniques, ils étaient en retard face à l’UPE dans les autres domaines. Et la puissance brute de l’avionique en fait partie. Qui plus est, l’utilisation que les Tevarin avaient des Prowler se concentrait sur la prise d’objets identifiés par d’autres vaisseaux et opérateurs de la flotte, et l’idée de baies de scans puissantes (et potentiellement « bruyantes ») pouvant interférer avec sa furtivité a été rejeté au profit de plus d’espace pour les troupes et leur équipement, des capacités de furtivité améliorées et des plaques Grav-Lev efficaces.

Est-ce que les joueurs peuvent utiliser des armes, comme des fusils snipers, lorsque les portes sont ouvertes ?

Ils le peuvent, en effet. Le Prowler est anormalement efficace pour un vaisseau de largage de troupes et de transports de combat, pour de nombreuses raisons. Et c’est l’une d’entre elles.

En utilisant la rampe arrière, est-il possible de mettre un Dragonfly à l’intérieur du Prowler ?

Ce n’est pas clairement déterminé pour l’instant, mais nous pensons qu’il ne faut pas s’y attendre. L’intérieur du Prowler est sujet à de futures implémentations, et sa conception première priorise le transport de troupes. Ce n’est pas un vaisseau de fret, il n’a donc pas de plaques de verrouillage de marchandises, et le pont d’équipage n’est pas un hangar, donc même si un Dragonfly peut physiquement rentrer dans la baie d’un Prowler, cela ne serait ni pratique ni sécuritaire d’en transporter un.

VENTE CONCEPTUELLE

Source de cet article | Traduit par Kiro S. Terashii, relu par Silkinael, Pimmie

REAGIR SUR LE FORUM