Clean Shot : Les controverses de l’EAI

Clean Shot : Les controverses de l’EAI

Début de transmission

Salut les amis, ici Craig Burton. Aussi difficile à croire que cela puisse paraître, une nouvelle année vient de s’écouler. Évidemment, vous devez vous sentir de plus en plus vieux pour ces choses-là, mais il y a un côté positif : c’est le moment de commencer une nouvelle Exposition Aérospatiale Intergalactique.

Clean Shot, dans sa perpétuelle volonté de vous fournir à vous routiers seulement les plus récentes et pertinentes informations, nous a gracieusement envoyé Skinny et moi à Eri City pour un reportage directement depuis l’Expo. Je vais vous le dire simplement — c’est probablement ma semaine préférée parmi les 52 semaines que représentent une année. Apparemment Skinny a un penchant pour le Rallye Hyperion, mais il m’a promis que l’EAI occupe la deuxième place.

Et bien que nous n’y soyons que depuis quelques jours, le salon de 2946 se montre jusqu’ici unique en son genre. J’ai passé la majeure partie de mon dimanche dans le pavillon des composants, plongé au milieu d’une flopée de constructeurs en exposition. On pourrait presque dire que j’ai fait la fermeture. J’ai passé une grosse heure avec les grosses têtes d’ArcCorp à examiner leur nouveau moteur ArcTurbo 675, et il y a de l’idée. Ils semblent avoir complètement maîtrisé le design en ligne qu’ils ont introduit l’année dernière et ont franchi un tout autre niveau de finition. Avec Skinny, nous ferons une analyse complète de tous les équipements plus tard dans l’épisode, y compris un aperçu du simulateur de radar haute technologie que notre sponsor Chimera a installé sur son stand. Souvenez-vous, avec un radar Chimera à portée de main, vous gardez le contrôle de tout ce qui est autour de vous.

Pour le moment, avançons et jetons un oeil au problème du jour.

Cela arrive chaque année, mes amis. Les collectionneurs de vaisseaux de tout l’Empire chargent leur Cutlass première génération, ou leur M50 édition limitée dans des vaisseaux de transports afin de les faire voyager jusqu’au système Kiel sans abîmer la peinture. Et chaque année, des groupes de hors-la-loi ciblent ces vaisseaux de transports. Si vous avez contracté un transport de vaisseaux onéreux vers ou depuis l’EAI, cela vaut peut-être le coût de débourser un peu plus pour une sécurité supplémentaire durant le trajet.

Cette année, j’ai entendu beaucoup de rapports à propos d’un groupe particulièrement actif et agressif de hors-la-loi dans le système Magnus. Dès lors qu’ils ont un vaisseau en ligne de mire, ils l’encerclent avec des Dragonfly et des vaisseaux parasites pour empêcher le vaisseau de transport de faire un saut quantique grâce à une IEM pour désactiver le vaisseau. Nous ne savons pas grand chose sur qui ils sont, excepté le fait qu’ils sont assez intelligents pour ne pas camper leur position. La plupart des rapports ont montré qu’ils privilégiaient les secteurs autour des grands points de saut du système. Soyez donc très prudent lorsque vous passez près de ces zones, même si vous ne transportez pas de vaisseaux.

Bien sûr Kiel n’est pas exempt de son propre drama. Drake Interplanetary a attiré les critiques hier lorsqu’ils ont décidé d’avoir des hôtesses, appelons-les comme ça, sur leur stand. Pas étrangers aux polémiques, il semblerait que cette exhibition effrontée soit la goutte de trop au vu du nombre de personnes à travers l’Empire ayant émis haut et fort leur objection sur le spectrum. Évidemment, il y en a tout autant qui défendent les droits de Drake à montrer un peu d’extravagance. L’EAI a déjà tranché, mettant Drake à l’amende pour violation des règles de l’Expo, mais je voulais laisser la chance à Drake de s’exprimer directement sur cette polémique.

Je souhaite la bienvenue dans Clean Shot à Horatio Prizzler, responsable des relations publiques pour Drake Interplanetary.

HORATIO PRIZZLER: Merci beaucoup de me recevoir, Craig. Nous sommes tous des grands fans de Clean Shot chez Drake Interplanetary. Beaucoup d’informations intéressantes, beaucoup d’amusement aussi.

Très gentil de votre part. Il semble que ces derniers jours aient été chargés pour vous. Non seulement vous êtes présent au salon d’exposition, martelant le pavé pour parler du line-up 2947 de Drake, mais maintenant vous êtes confronté à une polémique concernant certains de vos stands, les accusant de violer les règles sur les hôtesses fixées par l’EAI.

HORATIO PRIZZLER: Laissez-moi déjà clarifier les choses. Les stands Drake Interplanetary n’ont en aucun cas violé les règles de l’EAI. Tout ceci n’est qu’un gigantesque malentendu qui a été grandement exagéré par certains intéressés qui, dirons-nous, préfèrent que des connotations négatives sans fondements collent à la réputation de Drake.

Expliquez à notre audience quel est ce “malentendu”, parce que les rapports officiels de l’EAIprécisent que Drake a reçu une amende pour avoir embauché des femmes pauvrement vêtues pour promouvoir leurs produits. Cela paraît clairement être une violation du code de l’EAI qui stipule privilégier un environnement confortable et accueillant qui se focalise sur les vaisseaux plutôt que sur le personnel des stands.

HORATIO PRIZZLER: Pour commencer, l’accusation comme quoi Drake aurait embauché des “potiches” pour ses stands est ridicule.

Je vous arrête tout de suite. Je suis passé devant pas mal de vos stands hier et j’ai vu des femmes habillées en tenues coquines, dansant et me faisant signe. Elles n’ont pas été autorisées à revenir à l’exposition aujourd’hui tant que les problèmes ne sont pas réglés. Du point de vue de Drake, en quoi ce n’est pas une violation des règles de l’EAI ?

HORATIO PRIZZLER: Ces charmantes personnes n’ont pas été embauchées par Drake pour promouvoir nos produits, ce qui serait le cas échéant bel et bien une violation claire des règles. Mais non, elles faisaient partie d’une promotion croisée avec Cynosure Entertainment pour promouvoir la nouvelle vidéo Shadow SirenCes hôtesses étaient vêtues comme les personnages de la série, qui retrace la vie d’un équipage de Caterpillar uniquement composé de femmes, et qui semblent être la dernière et meilleure chance de sauver le genre humain des Vanduuls.

La vidéo met en évidence un grand nombre de vaisseaux Drake en dehors du Caterpillar. Le premier épisode comprend cette fantastique partie avec le Herald qui … enfin, c’est probablement mieux de ne pas le spoiler à tous. Quoi qu’il en soit, si vous avez été intrigué par ce que vous avez vu sur nos stands, alors ne ratez pas Shadow Siren qui arrive sur vos écrans le 1er décembre TTS.

Ça semble être une pente très glissante, si vous voulez mon avis.

HORATIO PRIZZLER: Les pentes glissantes ne sont pas en opposition aux règles.

Bon, je ne suis pas là pour juger, mais soyons honnête l’un envers l’autre. Ce n’est pas la première fois que Drake contourne les règles pour promouvoir quelque chose.

HORATIO PRIZZLER: L’objectif principal de Drake a toujours été et restera de faire des vaisseaux abordables et efficaces. Parce que ça ne fait rien la manière dont les gens entendent parler de vos vaisseaux s’ils sont merdiques et que personne ne veut les piloter.

Clean Shot doit faire une courte pause. Une fois de retour, nous irons faire un tour du hangar abritant le Conseil des Constructeurs de Vaisseaux Originaux, afin que vous puissiez voir certaines des technologies de pointe présentées en provenance de constructeurs qui ne recherchent pas le même niveau d’attention que Drake. De plus, Skinny analysera certains équipements qu’il a pu avoir entre les mains pendant qu’il y était. Tout ça et plus encore quand Clean Shot revient à l’Exposition Aérospatiale Intergalactique 2946.

Source de cet article | Traduit par Ira Skyx, relu par Lutenar, Silkinael

REAGIR SUR LE FORUM