Empire Report : Rallye Hypérion

Empire Report : Rallye Hypérion

ALAN NUEVO : Salutations. Je suis Alan Nuevo et bienvenue dans l’Empire Report, un regard en profondeur sur toute l’actualité qui importe. Comme toujours, je suis accompagné de la charmante Beck Russum.

BECK RUSSUM : Bon, Alan, je crois comprendre que vous avez quelque chose à célébrer ce soir.

ALAN NUEVO : Très bien. Qui a parlé ? Impossible de garder un secret quand on travaille avec des reporters d’investigation, j’imagine.

BECK RUSSUM : Permettez-moi d’être la première à vous féliciter officiellement, Alan, d’avoir achevé votre livre tant attendu.

ALAN NUEVO : Vous m’embarrassez, là.

BECK RUSSUM : Pour ceux d’entre vous qui ne seraient pas au courant, Alan travaille depuis quelques années sur une autobiographie et je suis, pour ma part, impatiente de la lire.

ALAN NUEVO : Merci. Vous êtes très gentille.

BECK RUSSUM : Nous avons une image de la couverture, il me semble. Where There’s Smoke: My Life in the News (NdT : Là Où Est la Fumée : Ma Vie dans les Actualités). Très bon titre. D’où vient-il ?

ALAN NUEVO : J’en parle dans le livre, mais ça vient de quelque chose que ma toute première directrice de production m’a dit quand je commençais tout juste. Elle m’a dit “Tout le monde connaît le proverbe ‘il n’y a pas de fumée sans feu’, mais la seule raison pour laquelle ils le connaissent est parce qu’un bon reporter est là où est le feu.”

BECK RUSSUM : Elle m’a l’air d’un sacré personnage.

ALAN NUEVO : Elle l’était. Bon, avant que je m’emballe, les gros titres du jour. Un homme arrêté pour avoir écouté illégalement un flux de données privé en utilisant un Herald de Drake Interplanetary prétend que les données étaient en fait propriété publique. Derek Tamras a déposé une réclamation contre l’Empire stipulant qu’aucune signature énergétique qu’un individu envoie à travers l’espace public ne peut prétendre à une quelconque intimité et que nul individu ne devrait pouvoir revendiquer la propriété d’une impulsion EM une fois transmise. Lorsqu’on lui a demandé de commenter, un représentant du Département de la Communication a déclaré que cette réclamation était sans fondement et que les gens avaient le droit de diffuser leurs données de manière sécurisée. Il est prévu que ce cas soit jugé dans le courant de l’année prochaine.

BECK RUSSUM : Une nouvelle décision du Conseil des Maires sur Cascom fera en sorte que les habitants du pôle sud de la planète profitent d’un repos bien mérité, que ça leur plaise ou non. Il est prévu qu’un nouveau couvre-feu prenne effet cette semaine pour coïncider avec le début de leur “Solstice Blanc”, une période qui verra de nombreuses villes baignées de soleil 24 heures sur 24. Des études ont montré que le changement du nombre d’heures de jour avait coûté des milliards de crédits à la planète en perte de productivité due aux insomnies et aux dépressions en résultant. Le Conseil des Maires a décidé de passer à l’action cette année et d’imposer un couvre-feu obligatoire pour les résidents des régions polaires. Des contestataires sont descendus dans les rues pour protester contre cette décision, affirmant que le Conseil a abusé de son autorité. Le Conseil estime qu’il est dans son droit d’agir pour ce qui concerne les problèmes de santé publique. Nous en saurons plus sur cette histoire au fur et à mesure de son développement.

ALAN NUEVO : J’aimerais avoir quelqu’un pour me forcer à me coucher à l’heure ! J’ai bien besoin d’un peu plus de sommeil.

BECK RUSSUM : Ne m’en parlez pas ! Vous vous dites que vous allez juste regarder un épisode de The Avenger, et soudainement votre alarme vous prévient qu’il est temps de vous réveiller.

ALAN NUEVO : J’adore cette série.

BECK RUSSUM : Super série.

ALAN NUEVO : À présent, la meilleure histoire de la soirée. Le Rallye Hypérion. Un événement populaire à travers tout l’Empire pour les amateurs de cockpits ouverts, mais tourmenté par la controverse. Alors que la 137ème saison de l’histoire du rallye s’achève demain, un nombre impressionnant d’arrestations liées à la drogue a été rapporté. Les habitants aussi bien que les autorités commencent à se demander si le rallye n’a pas fait son temps. Pour nous en dire plus, voici un reportage spécial de Victoria Hutchins.

VICTORIA HUTCHINS : Shoel, un hameau tranquille pendant 358 jours terriens standard par an, voit sa population augmenter par milliers lorsque des amateurs de tous les recoins de l’Univers se rassemblent ici pour célébrer les courses d’engins à cockpits ouverts. Durant cette dernière semaine, Shoel a été envahi de gens venus assister au 137ème Rallye Hypérion, mais les vaisseaux ne sont pas les seuls à s’afficher. Beaucoup viennent expérimenter le soi-disant mode de vie “free rider” qui est souvent associé avec le fait de piloter un engin à cockpit ouvert. Pour chaque course ou compétition de vol programmé, il y a des douzaines de fêtes où les participants boivent, dansent et, de plus en plus, consomment des stupéfiants illégaux.

À un jour de la fin du rallye, cette semaine a vu une augmentation record du nombre d’arrestations et de décès liés à la drogue. Jusqu’à présent cette année, trente-sept personnes sont mortes d’une overdose, de violence liée à la drogue ou d’accidents résultant de pilotes ivres. Cinq de plus que l’année dernière. Pour tenter d’augmenter la sécurité de l’événement, l’Agent Spécial Responsable Felicity Sorgan a organisé la présence de l’Advocacy au rallye cette année.

ASR FELICITY SORGAN : Le problème rampant de la drogue fait partie d’une tendance en augmentation lors de cet événement que nous avons remarquée durant les dernières années. Alors que la plupart des gens sont là pour s’amuser sainement, il semble qu’il y ait de plus en plus de participants qui voient ce rallye comme une chance de prendre des “vacances hors-la-loi.”

VICTORIA HUTCHINS : Beaucoup d’habitants du village de Shoel en ont assez des drogues et des crimes que l’événement amène avec lui et ont lancé une pétition pour faire annuler définitivement le Rallye Hypérion. Néanmoins, le conseil d’administration local et de nombreux propriétaire de commerces locaux sont en désaccord, invoquant le montant important de crédits que le rallye rapporte au village.

Je me trouve devant un point de restauration local, le Purgatoire, où des centaines de free riders viennent essayer les fameux anticuchos du bar et goûter un peu de la vie de pionnier qu’ils voient embellie dans les histoires de hors-la-loi sur le spectrum comme No Way Home. Quinze des arrestations liées à la drogue cette semaine ont été effectuées lors de fêtes qui se tenaient ici. Alors qu’en temps normal le Purgatoire sert les quelques résidents locaux, son propriétaire affirme que presque la moitié de son bénéfice annuel peut provenir de cette seule semaine.

Et les habitants ne sont pas les seuls à voir un intérêt à la continuation du Rallye Hypérion. D’année en année, de nombreuses grandes sociétés comme Drake Interplanetary, Origin Jumpworks, ou le fabricant Xi’an AopoA, ont sponsorisé l’événement, tous désireux de séduire des clients potentiels. Bien que ces trois compagnies aient publié un communiqué condamnant l’usage de drogue fait ici, toutes ont annoncé leur intention de soutenir le 138ème Rallye Hypérion

Qu’en pensent les soi-disant free riders eux-mêmes ? John Huxley participe au Rallye Hypérion depuis dix ans.

JOHN HUXLEY : Oui, bien sûr, les choses ont un peu dérapé, mais parler d’annuler le rallye c’est juste dingue. C’est une institution. C’est le cas classique des quelques mauvais filtres qui empoisonnent l’air. Il n’y a pas de raison de saborder tout l’événement. Les gens pensent que piloter un Dragonfly ou un Nox est synonyme de faire la fête, mais ils ont tort. C’est être vous même, vous voyez ? Certains de mes meilleurs amis, je les tiens d’ici. J’y ai même rencontré deux de mes femmes. Le problème c’est qu’il y a trop de crédits en circulation, maintenant. Avant, on était là pour la course. Maintenant, c’est tout ce qu’il y a autour.

VICTORIA HUTCHINS : Le bénéfice du Rallye Hypérion de cette année est estimé équivalent aux bénéfices des cinq dernières éditions combinées. Avec autant de crédits générés, il paraît peu probable que l’événement disparaisse dans un avenir proche. Les coordinateurs ont refusé de commenter spécifiquement, mais ont dit que le Rallye Hypérion est l’occasion pour les amateurs de véhicules à cockpit ouvert de tout l’Empire de se rencontrer et de s’amuser avec un divertissement et de la nourriture de classe mondiale. Les records d’arrestations et l’augmentation des décès racontent une autre histoire. À vous, Alan.

ALAN NUEVO : Merci, Victoria. Ces free riders sont un groupe de gens intéressant. Vous avez déjà pensé à acquérir un véhicule à cockpit ouvert ?

BECK RUSSUM : Je veux mes vaisseaux avec tous les murs et plafonds possibles, merci.

ALAN NUEVO : Je vous comprends. Il est temps de faire une courte pause, mais à notre retour, votre mobiGlas pourrait-il enfreindre votre assurance ? Cinq clauses communes que les gens ignorent.

BECK RUSSUM : Et les dernières nouvelles sur le grand univers du sport. Colt Legrande est toujours en congé paternité, donc pour le remplacer cette semaine nous n’aurons nul autre que le triple champion de Sataball Marco Tistler, qui examinera les récentes répercussions après les troubles inattendus liés au tournoi Electronic Access Invitational de cette année.

ALAN NUEVO : Tout ceci et plus encore, au retour d’Empire Report.

Traduit par Lomelinde, relu par Lutenar

REAGIR SUR LE FORUM