KAIZEN : Le Chaos des matières premières

DÉBUT DE LA TRANSMISSION :

Bienvenue pour un nouvel épisode de Kaizen. Je m’appelle Aaron Schere et mon objectif est de vous guider vers solvabilité financière.

Dans l’émission d’aujourd’hui, nous serons rejoints par Sash Bart du New United pour discuter du paysage économique actuel, instable depuis l’adoption de l’Initiative Commerciale Humain-Xi’an le mois dernier. Restez là pour connaître son opinion sur la situation.

Mais, avant tout, faisons une petite revue du marché.

Les performances passées ne sont pas une indication des résultats futurs. Schere, Kaizen et Farnes Media Partners ne garantissent aucun résultat ou profit spécifique. Avant de prendre des décisions basées sur les informations fournies par ce programme, vous devriez sérieusement prendre en considération l’avis de votre propre conseiller financier.

Commençons avec le groupe DevCo. Le PDG Terrence Naban continue d’attirer les regards avec son acquisition agressive de titres en difficulté. Cette semaine le groupe d’investissement a fait des vagues en acquérant une majorité des parts de Titus Tools, le fabricant d’équipements de construction en faillite. Naban a apaisé les inquiétudes à propos du fait que des licenciements massifs étaient imminents dans les usines de production basées sur Sélène en promettant que la compagnie fonctionnerait normalement jusqu’à ce que DevCo fasse une évaluation complète de l’entreprise. Néanmoins, il n’a fait aucune promesse sur ce qu’il se passerait après l’évaluation.

Titus Tools rejoint une liste croissante de compagnies en difficulté que le groupe DevCo a acquis au cours des dernières années. Naban semble particulièrement convoiter les compagnies dont le nom est connu dans tout l’Empire, les considérant comme moins coûteuses à relancer avec une stratégie marketing rationalisée. Cela est devenu évident lorsque le groupe DevCo s’est associé à de nombreux investisseurs indépendants pour acheter la marque Tumbril qui était en sommeil depuis 2862. À présent, avec Titus Tools, il semble que Naban souhaite continuer à tester cette théorie.

Continuons avec Storm Securities qui est à nouveau dans la tourmente. L’Advocacy a fait une descente à leur siège social de New Junction avec un mandat concernant Maurice Vano, l’assassin raté qui a tenté de tuer l’Imperator Costigan en mai. Peu après leur passage, un article de la Terra Gazette a prétendu que Storm Securities avait effectué plusieurs paiements à une société écran possédée par Vano au cours des derniers mois.

Storm Securities a publié un communiqué alléguant que les paiements étaient uniquement pour des « services de sécurité contractuels rendus ». La compagnie a également affirmé qu’il n’était pas convenable d’évoquer ce sujet étant donné l’enquête en cours autant que par respect pour la vie privée de ses clients. Le communiqué condamnait également fermement les actions de Vano et niait avec véhémence toute connaissance préalable des dites actions.

À présent, il est temps de changer de sujet. Notre vieille amie Sasha Bart est ici pour discuter de l’état actuel de l’économie de l’UEE. Elle est correspondante économique pour le New United depuis des années et c’est une invitée régulière de cette émission.

Comme toujours, c’est un plaisir de vous avoir avec nous.

Sasha Bart : Merci de m’accueillir à nouveau.

Beaucoup de choses se sont passées depuis la dernière fois que vous êtes venue dans l’émission. À part la tentative absolument choquante d’assassinat de l’Imperator Costigan, l’autre gros événement a été le vote serré du Sénat en faveur de l’Initiative Commerciale Humain-Xi’an. Comment HuXa, comme on appelle couramment ce traité, a-t-il affecté le paysage économique actuel ?

Sasha Bart : Il a fait bouger les choses, c’est certain. Il s’agit de l’accord commercial le plus ambitieux de mon existence et le voir passer de sujet de débat entre économistes et intellectuels à la réalité a été fascinant.

À quoi ressemble cette réalité ?

Sasha Bart : Il y a eu une augmentation notable du trafic au sein des systèmes de l’UEE reliés à l’Empire Xi’an. La plupart des systèmes étaient préparés à l’afflux mais de longues files d’attente affligent encore le système Baker. Certaines sociétés de transport recommandent à leurs pilotes d’éviter Baker si possible, jusqu’à ce que la situation s’améliore.

Est-il probable que les choses s’améliorent rapidement à Baker ? Certains aspects d’HuXa ne sont même pas encore en place et de nombreuses dispositions s’appliqueront progressivement au cours des prochains mois. J’ai le sentiment que le trafic à travers ce système ne fera alors qu’augmenter.

Sasha Bart : Il y a eu des murmures au Sénat concernant l’attribution de financements supplémentaires pour le bureau des douanes de Baker, mais il semble peu probable que cela arrive prochainement. De nombreux sénateurs qui se sont opposés à HuXa refusent de ne serait-ce qu’évoquer le sujet, estimant qu’il est illogique de discuter de financements supplémentaires pour un traité qui n’est pas encore totalement appliqué.
Pour compliquer les choses, le budget est déjà réparti au plus juste en raison de la guerre avec les Vanduul, la construction du Synthémonde et les nombreuses autres responsabilités financières de l’Empire. J’ai le sentiment que pour le moment il sera difficile d’obtenir des financement supplémentaires pour tout ce qui est lié à HuXa jusqu’à ce qu’il prouve qu’il peut générer des revenus suffisants pour compenser son coût.

Alors, le système Baker et les transporteurs coincés dans les embouteillages aux douanes ont des difficultés avec HuXa. Qui en bénéficie ?

Sasha Bart : En voilà un intéressant : le groupe Belvic.

Le conglomérat de nourriture et boisson ?

Sasha Bart : C’est cela. C’est l’une des choses auxquelles je ne me serais pas attendue, mais c’est très logique. Avec l’afflux de transporteurs humains en espace Xi’an, il y a également une augmentation de la demande de nourriture… eh bien qui ne soit pas totalement étrangère aux papilles humaines.
J’ai discuté avec un représentant du groupe Belvic l’autre jour, et il avait l’air tout aussi surpris que moi par la tournure des événements. Leur relation commerciale avec l’entreprise xi’an Jysho Corporation a payé, puisqu’ils fournissent à présent des distributeurs de nourriture et de boisson pour les stations CTR à travers tout l’Empire Xi’an. La Jysho Corporation veut apparemment fournir une diversité d‘aliments humains dans toutes leurs stations CTR pour attirer le marché des transporteurs humains de leur côté de la frontière.

Il est logique pour CTR de fournir des services et des commodités similaires quel que soit l’empire dans lequel ils se trouvent.

Sasha Bart : Absolument.

À présent, passons à votre dernier sujet pour le New United, qui était intitulé « Le chaos des matières premières ». Toute personne ayant observé le marché des matières premières sait que leurs prix sont instables. Vous avez enquêté à ce propos. Que se passe-t-il ?

Sasha Bart : Deux mots : spéculation effrénée. HuXa a requis la création d’une commission TDD spéciale sur les matières premières dirigée à la fois par des économistes humains et xi’an. Son objectif est d’assurer, entre autres choses, que le dumping de matières premières ne se produise pas. La dernière chose que souhaite l’UEE est, par exemple, que les métaux xi’an peu chers concurrencent et paralysent complètement l’industrie ici, et vice-versa.

Selon votre article, l’incertitude sur quand cela arrivera et comment cela affectera les prix des matières premières est ce qui alimente ces spéculations.

Sasha Bart : Précisément. Personne ne sait exactement ce qu’il va se passer, mais tout le monde espère exploiter ces opportunités d’arbitrage. Par exemple, je l’ai souligné dans mon article en établissant le profil de deux investisseurs possédant d’importantes parts dans le praseodymium. L’un de ces investisseurs est totalement convaincu, après avoir conduit des recherches extensives, que le cours du praseodymium va s’effondrer lorsque HuXa sera totalement mis en place. En revanche Yussef, l’autre investisseur, croit fermement que le cours va s’envoler. Tous deux sont convaincus qu’ils ont raison et ont des arguments solides pour étayer leur avis. Ce sont des convictions comme celles-là qui alimentent la spéculation pour de nombreuses matières premières.

Nous devons faire une rapide pause commerciale, mais ne partez pas. Sasha Bart pour le New United sera de retour avec nous pour discuter de la façon dont l’industrie minière se prépare à l’augmentation de la compétition de la part des marchés Xi’an. Tout cela et plus au retour de Kaizen.

Traduit par Lomelinde, relu par Silkinael, Vince

REAGIR SUR LE FORUM