Nommer les animaux de l’Empire Xi’An

Nommer les animaux de l’Empire Xi’An

À la Citizencon 2947, nous avons atteint un des premiers objectifs de Star Citizen et avons initié le langage Xi’an. Nous n’aurions pu être plus heureux de l’accueil chaleureux qu’il a reçu. Notre xénolinguiste Britton Watkins a continué de développer le langage depuis ses débuts. De nombreux membres de la communauté ont déjà contribué à l’évolution du langage en suggérant des idées sur la culture Xi’an ainsi que des mots à ajouter au dictionnaire. Nous avons déjà ajouté 98 mots de plus !

Britton et l’équipe de l’histoire de l’univers voudraient vous inviter à nous aider à nommer ces trois animaux récemment imaginés par notre équipe artistique. Nous vous avons fourni les descriptions de ces animaux ci-dessous, pour vous aider dans le processus de nommage. Les gagnants du concours auront leurs noms des animaux cités dans la vidéo de leçon sur le langage Xi’an de cette semaine.

Vous trouverez les règles en dessous des descriptions. Commentez cette page avec vos suggestions s’il vous plaît. Les participations sont ouvertes le 16 novembre à 12h00 HNP PST / 20h00 GMT (Note de Hotaru : ça fait jusqu’à 21h00 en France métropolitaine). Joyeux nommage !

ANIMAL PORTEUR DE FOURRURE

Un animal domestique élevé pour sa fourrure, utilisée dans le textile. La laine qu’il produit est souple, douce, résistante, et tient bien la coloration. Comme un croisement entre la vicunña et la soie. Natif des hauteurs rocailleuses, ses sabots inhabituels sont bien adaptés à des déplacements en terrain escarpé. Les Xi’an ont efficacement propagé cette espèce dans tout leur empire.

PRÉDATEUR DE POINTE

Un prédateur de pointe. Originaire de Xi (Rihlah V), cette espèce est un animal arboricole qui peut se glisser d’arbre en arbre à la poursuite de sa proie. Il se nourrit généralement d’autres créatures arboricoles, mais on sait qu’il s’en prend à des créatures terrestres si elles sont de la bonne taille. Il se nourrit principalement d’animaux végétariens, mais il est connu pour défendre son territoire contre d’autres prédateurs lorsqu’il est menacé. Fortement menacé sur son monde natal, il a cependant une population stable sur le monde préservé Koli (Eealus III).

UN COMPAGNON POPULAIRE

Un animal de compagnie courant. Il s’est apprivoisé au fur et à mesure que les Xi’an ont développé l’agriculture, s’adonnant à la chasse aux ravageurs qui s’introduisaient dans les maisons de fermentation et s’alimentaient de nourriture précieuse. Il adore la baignade et l’eau, comme ses ancêtres vivaient dans les ruisseaux et les lacs qui alimentaient les premiers villages Xi’an. Par conséquent, les Xi’an trouvent que les castors et les loutres sont les animaux terrestres les plus adorables. Il existe de nombreux motifs de pelage différents, mais l’unkuth (une série de jaunes, représentée ici) est le plus répandu.

RÈGLES :

  1. Les noms doivent suivre la phonologie Xian appropriée. Toutes les combinaisons de sons non natifs seront rejetées. Voir le 2e chapitre de la série vidéo pour des rappels.
  2. Il est bon d’utiliser le « symbolisme sonore » qui est évocateur de la présence physique des créatures ou de les nommer en faisant référence à des sons que vous imaginez qu’ils produisent, etc. Mais les noms en résultant doivent être conformes aux règles phonologiques du langage.
  3. Si vous devez utiliser des « syllabes racine » qui ne sont pas actuellement listées dans le dictionnaire (nouveau tai), veuillez expliquer que vous voulez inventer le nouveau tai comme une partie du nom. Comme exemple théorique : si vous voulez un tai pour « cheveux ; fourrure » et que vous ne pouvez pas en trouver un dans le dictionnaire, vous pouvez proposer qu’il soit créé et ajouté parce que vous en avez besoin pour créer un nom descriptif. (Exemple, les ratons laveurs nord-américains sont appelés « ours laveurs » (アライグマ (洗熊) en japonais à cause de leur comportement lors de la prise des repas.
  4. Indice : le Xi’an aurait probablement des noms plus courts (une à deux syllabes) pour les animaux plus communs qui leur sont plus familiers dans leur vie quotidienne ou leur expérience culturelle.
  5. Vous nommez l’espèce (type d’animal) comme les Xi’an l’appellent communément. Vous ne lui donnez pas un nom personnel (animal de compagnie) pour cet exercice.

Les noms seront évalués en fonction de leur adéquation avec l’esthétique linguistique Xi’an et de la créativité avec laquelle ils évoquent les animaux en se basant sur l’apparence, la description et le comportement imaginé. Des points bonus seront accordés pour des informations supplémentaires sur la façon dont le nom a été conçu et comment il pourrait être utilisé dans les idiomes, etc. dans les contextes culturels Xi’an. Plus vos exemples seront concrets, mieux ce sera. Vous devriez également vous sentir libre d’inclure le nom humain de l’animal. Il pourrait s’agir d’une orthographe alternative des Xi’an filtrée par la phonologie humaine ou entièrement étrangère à la conceptualisation du nom de l’espèce par les Xi’an.

Source de cet article | Traduit par Shaonin, relu par Silkinael, R2B
©2017 www.starcitizen-traduction.fr — (CC BY-SA 3.0)

REAGIR SUR LE FORUM