THE OBSERVIST : les lunes de CRUSADER, système STANTON

THE OBSERVIST : les lunes de CRUSADER, système STANTON

Salutations, voyageur ! Avec des millions de sites à voir dans l’univers, l’équipe de THE OBSERVIST est là pour vous garantir la meilleure expérience de voyage possible.

Le système Stanton

Découvert il y a à peine quarante-quatre ans, ce système est rapidement devenu un complexe industriel majeur après que ses quatres planètes aient été vendues à de très grandes corporations. La seconde planète du système, une géante gazeuse de faible masse, était initialement considérée par l’UEE de « vente difficile ». Les rumeurs de l’époque indiquaient que l’UEE avait même envisagé de la vendre dans le cadre d’une offre groupée (un lot) avec une autre planète. Cependant elle a été finalement achetée par Crusader Industries, car les plateformes flottantes emblématiques de la planète, construites initialement par la Marine, fournissaient une opportunité unique de construire à large échelle des navires de transport commerciaux sous atmosphère. Au moment de l’achat, le magazine Terra Gazette avait qualifié la vente de Stanton II d’opération immobilière la plus coûteuse jamais réalisée pour une vente n’impliquant aucun réel terrain.

Cette déclaration n’est pas parfaitement exacte car les trois lunes de la géante gazeuse, connue maintenant sous le nom de Crusader, étaient incluses dans la vente. Personne ne pensait beaucoup aux lunes quand la planète a été achetée, mais cela n’a pas empêché la PDG de Crusader, Kelly Caplan, d’élaborer un plan pour les exploiter. Encourageant les voyages sur les starliners de l’entreprise, elle voulait que les touristes affluent sur les plates-formes flottantes de Crusader pour vivre l’expérience unique de se retrouver dans la stratosphère d’une géante gazeuse, et elle espérait les convaincre d’effectuer un voyage sur les lunes de la planète.

Caplan a également fait savoir que Crusader accueillerait favorablement le développement d’avant-postes sur ces lunes. Comme l’espace sur les plates-formes flottantes était extrêmement limité, elle avait encouragé les entreprises à s’installer sur la surface de l’une des lunes et ainsi d’augmenter le trafic vers ces parties du système. Les entreprises devaient juste adhérer à des normes environnementales strictes destinées à préserver la beauté naturelle de chacune des lunes. Beaucoup de compagnies ont trouvé les conditions trop onéreuses et ont décidé de ne pas établir de base.

Afin d’attirer davantage les visiteurs et les entreprises vers les lunes de Crusader, Caplan leur a donné des noms que tout le monde reconnaîtrait : Cellin, Daymar et Yela. Les noms ont été empruntés aux personnages d’une célèbre histoire pour enfant du XXIVe siècle, « A Gift for Baba », un des livres préférés de la jeunesse de Caplan et qu’elle avait alors récemment commencé à lire à ses propres enfants. Les noms se sont avérés parfaits, car chaque lune avait un environnement distinct qui correspondait au tempérament de son homonyme dans l’histoire. De plus, le fait qu’il s’agisse d’une histoire de voyage dans l’espace collait bien à l’esprit de la société Crusader.

Bien que le plan de Caplan pour peupler les lunes n’ait pas fonctionné aussi bien qu’elle l’espérait, plusieurs avant-postes ont été construits et parsèment aujourd’hui encore la surface des lunes. Certains avant-postes sont abandonnés, mais beaucoup d’entre eux font encore des affaires et ont besoin de transporteurs pour livrer leurs produits et embarquer des cargaisons. Pourtant, l’équipe de THE OBSERVIST ne pense pas que les avant-postes soient la raison principale de visiter les lunes de Crusader. Non, ce sont les magnifiques panoramas immaculés de ces lunes, d’où l’on peut observer de superbes levers de la géante aux gaz tourbillonnants qui rendent les visites des lunes de Crusader mémorables.

Cellin (Stanton 2a)

Cellin est le satellite le plus proche de Crusader. Les visiteurs de la lune sont accueillis par la gigantesque géante gazeuse qui remplit le ciel. La vue seule vous coupera le souffle et offrira des opportunités de photos vraiment spectaculaires.

Si vous arrivez à détacher vos yeux du ciel, vous remarquerez que la surface plane de Cellin est ponctuée de volcans endormis. C’est de cette caractéristique géologique que la lune tire son nom. Cellin, la plus jeune sœur de l’histoire « A Gift for Baba », est connue pour bouillir de colère à la moindre offense. Heureusement, les volcans de la lune ne s’agitent pas aussi facilement que son homonyme de l’histoire. Aucune éruption n’a été recensée depuis la première visite de la lune, mais les scientifiques continuent de surveiller attentivement son activité volcanique. Les visiteurs sont prévenus de faire très attention à la surface de la lune car la vapeur qui s’échappe des nombreuses fissures et des geysers est extrêmement chaude.

Les avant-postes hydroponiques constituent aujourd’hui l’industrie principale de Cellin. Terra Mills et Rayari ont tous deux établi des avant-postes afin de sonder le sol de la lune, dans l’espoir de découvrir de nouvelles façons de l’utiliser à leur avantage. L’exceptionnelle tarte aux baies pourpres qui a été introduite l’année dernière dans les points de vente Golden Bran a été créée exclusivement à l’avant-poste Terra Mills de Cellin !

Daymar (Stanton 2b)

La surface montagneuse de Daymar crée de larges et merveilleux canyons, idéaux pour l’exploration dans un véhicule à cockpit ouvert. Mais faites attention, car la plupart des canyons ne sont pas rectilignes et pourraient vous emmener dans une direction inattendue. C’est, là aussi, un trait approprié car la lune a été nommée d’après le frère cadet de l’histoire « A Gift for Baba », qui a une fâcheuse tendance à se perdre.

La seconde lune de Crusader est celle qui a le plus de ressources parmi les trois, ce qui a attiré l’attention des compagnies Shubin et ArcCorp, ainsi que celle de nombreux mineurs indépendants, qui ont déjà tous établi des bases sur la planète. Pourtant, grâce à la nature isolée du minerai précieux de la lune, ainsi qu’aux politiques très protectrices de Crusader, la majeure partie de Daymar reste épargnée par l’industrie. Les visiteurs sont encouragés à faire l’une des nombreuses excursions en rover qui sont offertes le long de Dunlow Ridge ou de Wolf Point afin d’observer les paysages spectaculaires montrant les particularités géographiques de la lune. Les visites haut de gamme comprendront souvent des pique-niques avec des produits frais, cultivés directement par la ferme hydroponique de Bountiful Harvest.

Malgré toute sa beauté, les visiteurs de Daymar devraient s’attendre à se salir. La lune est connue pour son sable fin, projeté par le vent, sifflant à travers les canyons. Soyez prêt à vous épousseter avant d’entrer dans votre vaisseau ou soyez bien conscient que vous retrouverez de ce sable partout, bien longtemps après votre départ.

Yela (Stanton 2c)

La troisième et dernière lune de Crusader est Yela. La croûte d’eau et de glace de la lune explique pourquoi elle a été baptisée du nom de la sœur aînée de l’histoire « A Gift for Baba », car cette dernière était connue pour ses manières froides et calculatrices. Vous pouvez clairement voir cette croûte de glace sur certaines parties de la lune, tandis que d’autres parties sont dominées par un mélange typique de sol et de neige. Les températures sont plutôt froides ici, alors prévoyez d’apporter un thermos de thé ou une goutte de quelque chose de plus fort pour vous aider à rester au chaud.

La surface de Yela possède de vastes chaînes de montagnes qui offrent des vues spectaculaires sur les régions environnantes. Ces montagnes canalisent les vents froids dans les plaines glacées de la lune et propulsent de la neige et des particules de glace dans le ciel. Une fois que vous aurez levé les yeux pour suivre ces nuages froids qui traversent le ciel, il sera difficile de détourner le regard.

De magnifiques anneaux composés de diverses particules et d’astéroïdes encerclent Yela. Sa couleur bleu-vert est particulièrement visible à la tombée de la nuit. Planifiez votre visite afin de profiter d’une vue inoubliable des anneaux, avec Crusader illuminée dans le ciel.

Enfin, les coureurs en véhicules à cockpit ouvert affluent vers les plaines de Yela en raison de son terrain accidenté. Certaines entreprises ont suivi la tendance consistant à organiser des courses autour de la lune pour que les coureurs puissent se mesurer les uns aux autres. Selon certains, les températures froides permettent aux pilotes de solliciter davantage leurs véhicules sans en faire surchauffer les composants, ce qui permet des performances accrues. Veuillez bien noter que ces courses sont organisées sans personnel ou installation sur site, vous courez donc à vos risques et périls.

Traduit par WRichter, relu par Silkinael, Arma

REAGIR SUR LE FORUM