Drake Kraken : Q&R

Drake Kraken : Q&R

Suite au lancement du Kraken de Drake Interplanetary, nous avons apporté vos questions votées par la communauté à nos concepteurs afin de vous donner plus d’informations sur le vaisseau capital dévoilé récemment.

Nous remercions tout particulièrement John Crewe et Todd Papy d’avoir répondu à ces questions.

Les boucliers du Kraken couvrent-ils les autres vaisseaux stationnés sur le pont ?

Les boucliers du Kraken couvrent la coque du bâtiment et ne couvrent pas les vaisseaux ou les personnes qui pourraient se trouver sur les aires d’atterrissage exposées. Les vaisseaux contenus dans les hangars sont couverts par les boucliers. Avec les améliorations apportées à la technologie de blindage par l’utilisation du champ de distance unique, les bulles projetées que l’on voit actuellement seront éliminées grâce à une projection de l’énergie de blindage plus enveloppante pour la coque.

Quelles sont les capacités de ravitaillement, de réapprovisionnement et de réparation du Kraken pour les vaisseaux à quai ?

Le Kraken est, à bien des égards, une base mobile. Cela signifie qu’il est capable de ravitailler en carburant, de réapprovisionner et de réparer les vaisseaux qui s’y sont posés, mais ces ressources doivent être prélevées dans les réserves du Kraken.

Peut-on faire un saut quantique pendant que les vaisseaux sont stationnés sur le pont ? Et avec les gens sur le pont ?

Oui, vous pourrez faire un saut quantique avec des vaisseaux stationnés sur le pont. Les déplacements quantiques dans notre univers créent une petite bulle autour du bâtiment pour le déplacer, le protéger des agressions extérieures et pour couvrir ce qui se trouve très près de la coque. Comme pour les autres vaisseaux dans notre jeu, être à l’extérieur lors d’un voyage quantique est un scénario extrêmement dangereux, donc ce n’est pas recommandé car la moindre erreur entraîne la mort ou l’abandon dans l’espace profond.

Comment prévoyez-vous l’atterrissage sur le Kraken pendant qu’il est en déplacement ?

Comme les Idris ou d’autres vaisseaux sur ou dans lesquels vous pouvez atterrir alors qu’ils sont en mouvement, nous fournirons des solutions d’atterrissage automatisées pour ceux qui ne souhaitent pas tenter un atterrissage manuel. Cela permettra un atterrissage sûr et sécurisé, au détriment du temps, comme c’est le cas actuellement pour les atterrissages automatiques dans les stations et les aires de repos.

Peut-on faire apparaître des vaisseaux depuis le Kraken ?

Lorsque vous ferez apparaître votre Kraken, vous pourrez y faire apparaître des vaisseaux si vous en êtes propriétaire, mais au-delà de ce point, aucun autre vaisseau ne pourra être généré de façon dynamique à son bord. C’est semblable à la façon dont le Constellation pourra avoir un véhicule terrestre à l’intérieur lorsqu’il sera récupéré, mais il sera incapable de récupérer un autre en cale, une fois en vol. Les joueurs qui débarquent sur le vaisseau pendant le jeu auront leur vaisseau en permanence sur la zone de poser.

Qu’arrive-t-il aux vaisseaux posés ou stockés en hangars si le pilote du Kraken se déconnecte ou est déconnecté ? Et que se passera-t-il lorsque les propriétaires des vaisseaux posés se déconnecteront ? Leurs vaisseaux persistent-ils jusqu’à ce que le Kraken disparaisse, ou est-ce que la zone de poser est libre pour qu’un autre puisse y atterrir ?

Le Kraken suivra les mêmes règles que le système de déconnexion persistante que nous avons actuellement dans le jeu, si le propriétaire du Kraken se déconnecte et qu’il n’y a pas d’autres joueurs à bord, alors il sera retiré. S’il y a encore des joueurs à bord, alors le Kraken et les vaisseaux à bord vont persister. Si un joueur atterrit sur un Kraken, puis se déconnecte, son navire restera avec le Kraken jusqu’à ce que le Kraken soit détruit ou retiré, auquel cas si le joueur rejoint le Kraken, il devra soit le récupérer à l’endroit où il se trouvait, soit le récupérer s’il est détruit.

Comment l’armure du Kraken se compare-t-elle à celle d’autres bâtiments de sa catégorie, comme l’Idris ?

L’approche de Drake en matière de construction privilégie le pragmatisme et le rapport coût-efficacité. Par conséquent, le Kraken est beaucoup moins robuste que l’Idris et d’autres navires militaires spécialisés qui devraient faire face à une puissance de feu directe lourde ou d’envergure capitale.

Qu’entend-on par « Vers l’arrière du navire, on trouve des logements publics pour les visiteurs et les associés ? ». Le Kraken offre-t-il une fonction spéciale ou un gameplay pour les services publics comme les magasins, les bars, les services médicaux ou le commerce pour ceux qui attendent une réparation ou qui sont en visite ?

Il y a à bord des hébergements pour 1 à 2 joueurs par zone de poser. Ce sont des habitations de base comme celles que l’on trouve à GrimHex et qui permettent de se reposer, de se changer et de dormir. Il n’y a pas d’installations dédiées comme des bars ou des zones commerciales à bord pour le moment.

Le Kraken étant de la taille d’un vaisseau capital, aura-t-il des nacelles de sauvetage, contrairement aux autres vaisseaux Drake ?

Drake ne voit pas la nécessité de fournir des nacelles d’évacuation coûteuses lorsque le Kraken peut contenir de nombreux navires pour faciliter l’évacuation dans le cas « improbable » d’une urgence.

Combien de vaisseaux le Kraken peut-il accueillir et être encore en mesure d’effectuer un saut quantique ?

La conception actuelle de voyage quantique exige que toutes les portes soient fermées pour pouvoir lancer le Quantum Drive, sans autre exigence, comme la vérification des quantités maximales de vaisseaux. Le Kraken peut donc voyager avec le maximum de vaisseaux à bord, bien que, comme nous l’avons déjà mentionné, il soit risqué de se trouver sur le pont.

Le Kraken peut-il utiliser des équipements militaires ou uniquement des équipements civils et industriels ?

Le Kraken ne peut utiliser que des équipements civils et industriels et est livré avec des équipements civils de grade C par défaut.

La brochure du Kraken parle de la configuration des hangars arrière pour répondre à nos besoins. Cela signifie-t-il que le Kraken pourrait avoir des capacités modulaires pour équiper ces hangars en fonction d’autres fonctions telles que la médecine étendue, la recherche et le sauvetage ou le traitement de la récupération ?

Drake cherche toujours à maximiser l’utilisation de ses vaisseaux spatiaux, et bien que ces soutes arrières soient ostensiblement destinées au fret, il existe une quantité importante de ces espaces qui pourraient être réutilisés dans l’avenir pour des utilisations alternatives.

Comment ce vaisseau se défendra-t-il contre des abordages armés ou autres invités qui refusent de partir ?

L’aménagement intérieur du navire offre un certain nombre de points d’étranglement à partir des plates-formes d’atterrissage, ce qui permet une défense quelque peu organisée contre l’abordage. Il n’y a pas de mécanique intégrée dans le navire pour s’occuper des passagers qui refusent de partir. Cela dépendra des techniques de persuasion des propriétaires.

Pouvons-nous transférer des marchandises entre les vaisseaux amarrés ou posés ? Sinon, la cargaison peut-elle être transférée entre les navires amarrés ou posés et le Kraken ?

Chaque zone de poser extérieure a accès à la voie de tramway intérieure par une trappe de chargement située dans l’antichambre du sas. Le tramway interne est principalement conçu pour transporter la cargaison entre les zone de poser et la cale principale du vaisseau afin de faciliter le déplacement de la cargaison entre le vaisseau et le Kraken lui-même.

Quelques concepts montrent le Kraken posé dans un désert, ainsi qu’à Lorville . Pouvons-nous nous attendre à ce qu’il s’en sorte dans un vol atmosphérique ? Y aura-t-il des capacités ADAV?

Comme pour tous les navires de cette taille, les performances de vol atmosphérique peuvent être qualifiées de mauvaises au mieux, mais le Kraken possède de multiples propulseurs ADAV pour lui permettre de décoller et d’atterrir dans l’atmosphère. Il y en a deux situées sous les « oreilles » avant qui pivotent à 90 degrés vers le bas et d’autres sont intégrées dans le dessous de la coque arrière orientés en permanence vers le bas.

Traduit par Mael Strom, relu par Lubuwei
©2018 www.starcitizen-traduction.fr — (CC BY-SA 3.0)

REAGIR SUR LE FORUM