Les hangars.

Rejoignez l'équipage du mythique UEES Roddenberry !
Avatar du membre
Starbuck
Modérateur RP
Modérateur RP
Messages : 1140
Enregistré le : jeu. 18 oct. 2012 21:01

Les hangars.

Message par Starbuck » dim. 25 nov. 2012 22:18

Image

Vous voici dans les hangars d'un batiment de classe Bengal. De part sa mission de porte-astronef, la majorité de l'espace du batiment est bien sur dévolue à ses hangars qui s'étalent sur plusieurs étages. Au total, pas moins de cent sept appareils sont poster en permanence à bord.

On y croise donc énormement de techniciens et meccano s'occupant de la maintenance de ces engins. On peux également y voir les pilotes arrivant de mission, s'appretant à y partir ou même n'étant pas de quart mais venant profiter de leurs temps libres pour demander un réglage particulier de leur hornet, peindre sur leur coque le dernier bandit descendu ou même simplement accueillir leurs amis de retour de patrouille.
Image

Image

Avatar du membre
Starbuck
Modérateur RP
Modérateur RP
Messages : 1140
Enregistré le : jeu. 18 oct. 2012 21:01

Re : Les hangars.

Message par Starbuck » lun. 26 nov. 2012 00:49

Le hangar se trouvait toujours être l'un des endroits les plus animés du bord. En effet, de par le fait qu'une couverture aerienne était en permanence maintenue autours du Roddenberry, les Hornet avaient régulièrement besoin de révision ainsi que de ravitaillement, procurant une part de travail constante aux équipes de maintenance.

Part de travail d'autant plus charger lorsque l'on se trouvait être sur le même batiment que Kara Thrace, grande chipoteuse devant l'eternel et toujours en quête du plus parfait réglage pour son appareil.

- Non major ! Non ! Je ne peux PAS réduire le correcteur inertiel en dessous de 50% ! C'est un coup à vous tuez si vous allez trop loin.

Le chef meccanicien Savund ne cherchait pas à cacher son agacement. Pas plus que la pilote de chasse, d'ailleurs.

- Bon sang, Savund, on vous à jamais appris à simplement executer vos foutus ordres ? Puis que je vous dis que je peux faire viré ce coucou 0.4 secondes plus vite en baissant cet enfoiré de correcteur ! Autant lui tirer tout ce qu'il a dans le ventre, non ?

- Major ! Je ne suis pas tenu d'executer des ordres en contradiction avec les directives de l'amirauté. Si vous venez à perdre conscience et à vous tuez dans une manoeuvre trop folle, je serais le principal responsable !


Kara soupira largement, laissant ses épaules s'affaisser. Soudain l'intercom s'activa et tout deux se turent.

- A tout l'équipage. Ici votre commandant. Nous allons proceder à un changement de cap en vue de rallier le système Odin pour ravitaillement. Notre mission n'est pas encore terminée mais je tiens à tous vous félicitez pour votre professionnalisme. Depuis plusieurs mois que nous sommes en croisière, jamais vous n'avez fait défaut. Aucun commandant ne saurais être plus fier de son équipage que je ne le suis. Odin n'offre guère de distraction et ne sera pas pour vous l'ocassion de quitté un peu le bord pour vous détendre. J'en suis conscient mais ai foi en votre discipline et en votre sens du devoir. Force et Honneur.

Lorsque le Commandant eut fini sa tirade, la jeune femme eut un large sourire.

- Chouette ! Ca veut dire qu'on peux se faire plaisir au niveau du stock ! Ca vous direz de repeindre mon coucou ? Regardez, il est tellement plein de poussière spatial qu'on dirais un de ces foutus chasseurs fait de bric et de broc qu'utilise les pirates !


Ce fut au tour du meccanicien d'avoir un soupir. Si personne ne venait attirer l'attention du Major, il l'aurait surement sur le dos jusqu'à ce que le chasseur de Sabre 2 soit repeint et la moindre pièce un tant soit peu usé de l'engin remplacer par du neuf. Il y avait vraiment des fois ou tout devoir se trouvait être réellement un sacrifice pour le pauvre homme.
Image

Image

Avatar du membre
Super d
Administrateur
Administrateur
Messages : 4205
Enregistré le : ven. 12 oct. 2012 19:03

Re : Les hangars.

Message par Super d » lun. 26 nov. 2012 17:14

S'il est communément admis qu'il est bien dur pour un néophyte de se repérer dans un bâtiment de guerre de prés d'un kilomètre de long tel un classe Bengal, bien peux savent avant d'en faire l’expérience à quel point se mouvoir au travers d'un des hangars d'un tel bâtiment en pleine effervescence est une toute autre paire de manches.

Se faufilant au milieu de la cohorte d'uniforme de couleurs différentes, évitant tout à la fois ces pilotes trop pressés de monter ou de descendre d'un cockpit qui le gratifiait parfois d'un "Monsieur" dans un soupir et un hochement de tête, ces mécanos frivoles, virevoltant de machines à machines, ces objets, lancés d'un bout à l'autre du pont d'envol, clé de douze et autres boulons de transpacier filant en tous sens tandis que d'agiles mains se les passaient, et enfin ces trop peu nombreuses lestes silhouettes qui laissaient deviner par des uniformes trop bien ajustés des corps de jeune femmes trop bien dessinés. L'une de ces rares silhouettes qui parvenaient à attirer le coup d'oeil exercer du Lieutenant en service appartenait à Kara Thrace, et il compris bien rapidement que son second était manifestement entrain de se quereller avec un mécano, une fois de plus.

Arrivant d'un pas leste prés du chasseur concerné par la discussion, il fut accueilli avec comme seul salut un vague geste de savund, visiblement exaspéré, Tandis que Kara se contentait de l'inspecter de bas en haut, comme pour s'assurer qu'il s'agissait bien de son Leader.

- "Oh, coucou chef ! Vous avez entendu, on est bons pour aller au ravitaillement, on va enfin pouvoir installer ces compensateurs Mark IV dont on a parlé dites ?"

- "Major, Sheppard vous nommera commandant du Roddenberry avant que vous ayez vos compensateurs, je pensais que c'était clair !"

Devant la moue visiblement déçue de sa subordonnée, il ajouta :

"Et d'ailleurs, pourquoi vous traumatisez encore le chef ?"

Après un bref récapitulatif il reprit, après un bref sifflement caractéristique  :

"Major, si vous voulez voir repeint cet oiseau, ce sera avec votre propre brosse à dents, Le chef n'a certainement pas de temps à perdre avec ça vu qu'il doit encore remettre en fonction les 2 simulateurs que vous avez saccagés la dernière fois que je vous y ai collé !"
Modifié en dernier par Super d le lun. 26 nov. 2012 17:54, modifié 1 fois.
Image
Image

Avatar du membre
Starbuck
Modérateur RP
Modérateur RP
Messages : 1140
Enregistré le : jeu. 18 oct. 2012 21:01

Re : Les hangars.

Message par Starbuck » lun. 26 nov. 2012 22:48

La jeune femme fit un sourire espiègle à son leader.

- Je ne pouvais pas savoir que les simulateurs ne supporteraient pas mes petites modifications... Je ne dois pas être auss douée en reprogrammation que je le croyais ! On ne peux pas me repprocher d'avoir voulu montré aux autres que même une situation sensément inextricable peut toujours être retournée... Si ? Enfin soit... Chef Savund, je vous libère !

Le meccano poussa un soupir de soulagement, salua les deux pilotes et s'éloigna. Alors qu'il était à quelques mètres, Starbuck gueula.

- HA AU FAIT ! PENSEZ A PASSER MON ORDINATEUR DE VISEE EN MARK VI, LE V EST PAS COMPATIBLE AVEC LES MISSILES HAVOK II !

Le meccanicien fit un geste de la main pour faire comprendre qu'il avait entendu. Le major se tourna vers son leader.

- Décidément ces rampants. On peux rien leurs demander vous trouvez pas ?
Image

Image

Avatar du membre
Super d
Administrateur
Administrateur
Messages : 4205
Enregistré le : ven. 12 oct. 2012 19:03

Re : Les hangars.

Message par Super d » lun. 26 nov. 2012 23:07

Haussant à peine un sourcil dans un de ses rictus si caractéristique, il affichait une expression mélange tout à la fois de moquerie, de dédain et d'empathie.

- "C'est ça, pas sur que le vieux le prenne sur le même ton."

Inspectant les quelques silhouettes passant prés des deux pilotes, il en repéra une, dont la sympathique figure s'empressa de lui retourner un sourire à peine dissimulé. Suivant du regard les jolies courbes se déplaçant le long du hangar, il revint enfin à Starbuck, qu'il écoutait d'une oreille.

- "C'est comme tout major Thrace, il faut savoir comment le demander."
Image
Image

Avatar du membre
Starbuck
Modérateur RP
Modérateur RP
Messages : 1140
Enregistré le : jeu. 18 oct. 2012 21:01

Re : Les hangars.

Message par Starbuck » mar. 27 nov. 2012 00:24

Starbuck remarqua très vite que comme bien souvent, son supérieur était bien plus enclin à se concentrer sur les jolies femmes du hangar que sur les propos qu'elle tenait. D'ailleurs il n'avait sans doute strictement rien à faire dans le hangar à la base, Kara ayant déjà remarquée qu'il y trainait fort souvent lorsqu'il n'était pas de service. Elle décida donc de ne pas s'attardée dans l'endroit.

- Bon Lead' c'est pas tout mais c'est l'heure du gouter. A ma montre il est 16h sur Terre. Je vais aller au mess voir ce que je pourrais piquer de consistant. A demain, on est de patrouille ensemble ! Peut être que vous pourrez me dire comment on demande certaines choses, au passage...

Et sur un salut pas franchemement militaire et plutôt nonchaland, elle se dirigea vers les coursives les plus proches, ignorants délibérement le monte charge qui aurait pu l'emmenée à destination bien plus vite.
Image

Image

Avatar du membre
Drakus
Citoyen
Messages : 91
Enregistré le : lun. 22 oct. 2012 01:06
Localisation : Nîmes

Re : Les hangars.

Message par Drakus » mar. 27 nov. 2012 00:52

Alors que la jeune pilote commençait a partir, un MISC FreeLancer entrait dans le hangar principal. Il était d'ailleurs rare de trouver ce genre de vaisseau à bord.
Venant tout juste de se poser, deux silhouettes apparurent par le sas.
Les hommes descendirent alors, l'un d'eux, la trentaine, n'avait pas une coupe de cheveux très réglementaire.
Plusieurs mécaniciens se retournèrent pour observer qui étaient ces pilotes qui venaient d'arriver.

"Mais qui sont ces types?" dit un jeune qui s'occupait d'un Hornet posé sur le dock voisin.

- Tu ne reconnait pas l'uniforme? Ce sont des officiers du SRI ! Lui rétorquait alors le chef mécanicien. Aller, retourne travailler, ce missile Havok ne va pas se monter tout seul !
Image
Image

Avatar du membre
Drakus
Citoyen
Messages : 91
Enregistré le : lun. 22 oct. 2012 01:06
Localisation : Nîmes

Re : Les hangars.

Message par Drakus » dim. 13 janv. 2013 00:45

Quelques semaines plus tard...
Alors que les bleubites faisaient le "grand tours", trois Hornet noir arrivèrent sur le tarmac.
Il n'y avait pas de doute, le blindage léger en fibre, les caméras Spy et la couleur les trahissaient.
Une petite partie de l'Escadron Shadow rentrait de mission.

Débriefing dans une heure en salle B-52, soyez à l'heure ! S'écria Drakus.

Alors que les deux pilotes s'éloignaient, le Lieutenant attendait son mug de café brulant; c'était une sorte de rituel entre lui et le chef mécanicien.
Le voyant arriver, il s'écria:

Ahhhh j'ai faillis attendre ! Ce nouveau réglage des senseurs est parfait, par contre les nouveaux panneaux en fibre d'UltraCarbon créent parfois des interférences, faut trouver quelque chose pour ça...

Une chose après l'autre, d'abord le café et après seulement, on discutera boulot !
Image
Image

Avatar du membre
Stockilleur
Citoyen
Citoyen
Messages : 143
Enregistré le : dim. 18 nov. 2012 20:05

Re : Les hangars.

Message par Stockilleur » dim. 13 janv. 2013 01:10

Le pilote Stockilleur, au grade encore non définis, s'approcha des deux prenant leur pause.

-En parlant de ça, sachez que les rations de cafés seront bientôt limitées : des pirates s'étant installés pas loin de la planète nous fournissant tout cela, et causant aussi d'autres problèmes. Connaissez vous d'autres pilotes prêts à partir les renvoyer d'où ils viennent, pour profiter de votre pause ?
Image

Avatar du membre
Drakus
Citoyen
Messages : 91
Enregistré le : lun. 22 oct. 2012 01:06
Localisation : Nîmes

Re : Les hangars.

Message par Drakus » dim. 13 janv. 2013 17:12

T'inquiète pas ptit gars, j'ai mon stock perso directement importé de la terre ! Répliquait le chef mecanicien.

- En effet, ça coute un bras, mais ça vaux le coup. Le plus inquiétant c'est de penser au moment ou on sera obliger de boire le café de l'armée..
Image
Image

Avatar du membre
privateer36
Citoyen
Messages : 110
Enregistré le : ven. 26 oct. 2012 09:15
Localisation : SECTEUR GEMINI

Re : Les hangars.

Message par privateer36 » dim. 13 janv. 2013 20:50

Les radars du Constellation 780 laissaient apparaitre une grande trace. Cela correspondait à la signature du Roddenburry. Sentant une modification dans les patrouilles défensives , le STIG en avait oublié de décliner son identité et sa cargaison. " 55 tonnes de matériel pour les hornet et 1 caisse de whisky pour l'escadrille Shadow" L'escadrille Shadow avait réussi à tirer d'un mauvais pas le vieux 780 à hauteur du secteur KELLOG. Un groupe de pirates avait réussi à le coincer dans un trou de ver.
Le 780 s'approchait à vitesse constante escorté par deux hornets. De 4 fois la taille du Hornet le Constellation nécessitait un doigté certain pour naviguer dans les hangars du porte-nef. A la descente, la grande carcasse du STIG devait se plier en deux pour ne pas abimer son casque blanc....

Avatar du membre
Drakus
Citoyen
Messages : 91
Enregistré le : lun. 22 oct. 2012 01:06
Localisation : Nîmes

Re : Les hangars.

Message par Drakus » dim. 13 janv. 2013 20:59

Toujours en train de discuter avec le chef mécanicien et le pilote, Drakus observait l'imposant vaisseau se poser sur le tarmac.
Buvant a nouveau une gorgée de son précieux café, qui commençait d’ailleurs a refroidir, il s'écria:

Hey, mais c'est lui qu'on a sorti du pétrin ! Ces foutu pirates l'avaient piégé à la sortie d'un trou de ver ! Il a eu une sacré chance que les senseurs eurent détecter l'anomalie ! On serait passé a coté sinon...

- Drakus, je vois ou tu veux en venir... Je m'occupe du réglage dès que j'aurais fini mon café, laisse moi en profiter un peu !
Modifié en dernier par Drakus le dim. 13 janv. 2013 21:03, modifié 1 fois.
Image
Image

Avatar du membre
privateer36
Citoyen
Messages : 110
Enregistré le : ven. 26 oct. 2012 09:15
Localisation : SECTEUR GEMINI

Re : Les hangars.

Message par privateer36 » mar. 22 janv. 2013 21:16

Enfin prêt patron !!! criait mickline. Ce vieux garçon qui n'avait jamais embrassé une femme de sa vie était le premier lieutenant du Stig à bord du constellation 780. Toujours un cigare cubain dans la poche et un autre fumant entre ses doigts, couverts d'huiles et de liquide en tout genre il s'amusait à essayer de se frotter à la combinaison blanche de son patron. Le 780 était fin prêt pour le départ. Les réservoirs pleins tout comme l'armement. Mickline se chargeait de monter le P52 dans la soute. " mick, arrête de baver il y a trop de bouton pour que tu arrive à le faire décoller" s'écria le Stig. " Patron quand votre coucou vous lachera au beau milieu d'une supernova ne me reveillez pas brusquement ça pourrait cogner !!" répondit mickline. En apparence ces deux hommes avaient l'air de ne pas trop s'entendre. Au fond d'eux même ils savaient qu'ils pouvaient compter l'un sur l'autre.
Les moteurs du 780 résonnaient dans le hangar, les mécaniciens s'écartèrent pour éviter le flux puissant des propulseurs.
" quand je pense que certains pilotes croient que le Constellation n'est pas maniable !!! ils se trompent cria mickline refermant le sas"
" laisse causer" répliqua le Stig , " prépare toi pour la prochaine destination n'oublie pas que le jumeau du roddenberry nous attend. Nous sommes les seuls à savoir ou il se trouve pour l'instant mais il faut le remettre en état avant tout."
Le 780 s'éloignait de l'immense transporteur à faible allure , manière de profiter du spectacle. Après tout c'était peut-etre la dernière fois.... tout peut arriver dans l'espace....

Avatar du membre
Ragnarhok
Citoyen
Messages : 746
Enregistré le : lun. 21 janv. 2013 23:40
Localisation : Paris

Re : Les hangars.

Message par Ragnarhok » mer. 23 janv. 2013 00:07

      La massive porte du hangar de l'UEES Roddenberry se mit lentement à se lever. Alors qu'elle venait tout juste de finir sa course, un étincelant navire en sortit. Sa coque miroitante reflétait les lumières du super transporteur. Malgré sa taille impressionnante, le Constellation se mouva sans souci en dehors du ventre du croiseur. Son allure agressive et ses quatre propulseurs aux tranches saillantes représentaient à merveille la puissance de cette machine de guerre.
      C'était un peu l'opposée du Crossbow. Ainsi Eldon surnomma-t-il son Hornet. Ce nom, il ne l'avait pas choisi, ce sont ses anciens camarades d'escadrons qui l'avaient affublé comme cela. Eldon appréciait l'image, il avait donc peint les rutilantes lettres sur la coque de son vieux coucou et c'était bien la seule chose de neuve sur le chasseur monoplace. Le métal rouillé était apparent à plusieurs endroits, malgré les couches de peintures anti-oxydantes régulièrement passées dessus. Les micro météorites avaient fait de nombreux impacts et les canons ornés d'une peinture crépie laissaient penser le feu nourri qu'il avait pu tirer. En plus de tout cela, le Hornet n'était pas le plus moderne et design des véhicules, mais il avait fait ses preuves, ce n'est pas un hasard si c'était le fils chéri de beaucoup de pilotes de l'UEES.
  Un son grésilla dans le casque d'Eldon:

-"Passerelle de l'UEES Rodenberry à Crossbow 343, code d'autorisation?

- Ici le lieutenant Spark, code d'autorisation Sierra Charlie Foxtrot Romeo.

- Code d'autorisation valide, vous êtes autorisé à appareiller à la baie numéro 2 rang 17.

- Bien reçu."

      Eldon coupa la communication. Les tourelles de pont se redirigèrent vers le vide spatial à mesure qu'il approchait du hangar, c'etait la procédure habituelle mais c'était toujours assez frustrant de se faire pointer par l'artillerie lourde de son propre vaisseau. Le Crossbow entra en gare et alla se poser sans encombre à sa place. Eldon coupa les turbines et commença à s'extirper de ce qu'il appelait son cercueil. Ce n'était pas du pessimisme ni même du cynisme, mais il était quasi sur que le jour ou il rejoindrai ses confrères MIA, ce serait dans son cockpit. A peine sorti que le chien jaune Harris vint à sa rencontre:

-" Je finis mon quart dans une demie heure, tu viens me rejoindre au messe? On a prévu un Blackjack 31 avec les autres.

-Sans façon, je suis claqué, je vais plutôt aller me reposer quelques heures dans mes quartiers, le gratin nous prévoirait une mission de haute volée sous peu.

- Merde tu viens de passer des heures dans ta coquille à rien branler et tu va me faire croire que ça t'a fatigué?
Eldon lui lanca un regard vitreux en répliquant
- Mais quelle femme ne voudrait pas de toi? Un vrai poète.

- Je sais mais qu'est ce que tu veux, je pense que je les effraie, ma sensualité doit faire peur.

- Trêve de plaisanterie, dis au technicien de faire la révision de ma "coquille" comme tu l'appelles si bien. Faut qu'il vérifie la connectique de mon radar, il déconne en ce moment.

- Pas de soucis, à tout à l'heure pour le Blackjack!

- Je sais pas on verra."

      Eldon s'éloigna et se dirigea vers ses quartiers.
"J'ai besoin d'une bonne douche", se murmura-t-il. "Et de me reposer un peu... Encore que j'en aurai tout le temps quand je serai mort."
Modifié en dernier par Ragnarhok le mer. 23 janv. 2013 08:09, modifié 1 fois.
Image

Avatar du membre
cybninja
Citoyen
Messages : 269
Enregistré le : ven. 22 févr. 2013 16:01
Contact :

Re : Les hangars.

Message par cybninja » lun. 25 févr. 2013 01:22

Dans un cockpit de Gladiator l'intercom s'active :
«
- Cyb, Nous sommes à 5km du UEES Roddenberry
- Bien … Est-ce qu'ils sont au courant de notre arrivé ?
- Non. »

Tout un escadron de Gladiator s'approcha inexorablement du Roddenberry. Le Commandant de l'escadron activa son intercom.

« 
- Messieurs, vous allez vous posez à bord d'un vaisseau de classe Bengal. Pour certains d'entre-vous ce sera votre première mission. Faites honneur à l'escadron, pas d'embrouille, rien, Débriefing dans 0100. 
- Ici le Roddenberry, Escadron inconnu décliné identité et intention.
- Ici le Commandant Jubei « Cybninja » Yagyu nous avons pour ordre d'atterir à bord de Roddenberry. Demande permission.
- Commandant vous et votre escadron êtes autorisé à atterir. Roddenberry Terminé
- Bien les gars. Procédez à la phase d'atterissage. Je me poserai en dernier » 

L'escadron de 12 Gladiator se posa petit à petit dans les entrailles du fleuront des flottes de l'Empire.

Un homme sorti de son cockpit, une combinaison noire au rayure orange, un casque tout aussi noir avec une effigie sur le devant représentant un tigre.

Les pilotes qui étaient déjà sortis de leur cockpit le rejoignent et se mettent tous au garde à vous réglementaire.

Le pilote retira son casque, c'était un homme qui dépassait la trentaine d'années, le teint jaune comme tout natif de l'ancien japon. Les yeux bridés qui les cractérisé également mais à l'inverse de ses ancêtre il avait les yeux bleus. Sur sa combinaison on pouvait voir 4 lignes horizontales de couleur jaune mis en plein milieu de sa poitrine. Il était incontestablement le Responsable de cet escadron.

« 
- Repos, vous avez exactement 0030 de temps pour prendre vos effets personnels et allez en salle de briefing pour le débrief de la journée. Allez, rompez ! »

puis ils se retourne vers le personnel présent dans le hangars

« 
- Et … message pour les mécanos, vérifier les chasseurs si ils ont pas eut de dégâts par contre interdiction de toucher aux torpilles, ce sont des torpilles de classe Hélios, ce sont des ogives dont l'impact avec sa cible génère une déflagration lors de l'annihilation de la matiére et de l'anti-matiére. Donc faites-y très attention si vous ne voulez pas avoir de soucis avec les hautes autorités et moi notamment. »

Puis le Commandant tourna ses talons et pris la direction de la salle de briefing.

[HRP] Si ça ne colle pas vous le dites je ferais lesm odifs nécessaire [/HRP]
Image

Répondre