La passerelle de Commandement.

Rejoignez l'équipage du mythique UEES Roddenberry !
Répondre
Avatar du membre
Starbuck
Modérateur RP
Modérateur RP
Messages : 1140
Enregistré le : jeu. 18 oct. 2012 21:01

La passerelle de Commandement.

Message par Starbuck » dim. 25 nov. 2012 23:15

Image

Si le hangar en est le coeur et le mess le poumon, alors la passerelle est le cerveau du navire. Uniquement accessible aux officiers supérieur, dont l'ACAG et les Squadron Leader, la passerelle de commandement est l'endroit ou l'officier commandant et son second passe le plus clair de leurs temps.
D'ici, ils assurent les choix tactiques ainsi que l'execution des missions envoyer par le Haut Commandement.
C'est ici que se trouve les principales consoles radars ainsi que les centres tactique et de communication. En ce sens, la passerelle ressemble beaucoup à une salle informatique géante comme on en trouvait au vingt et unième siècle.

Le Commandant peut également utiliser l'intercom afin de s'adresser depuis son siège à tout l'équipage du vaisseau.
Image

Image

Avatar du membre
Starbuck
Modérateur RP
Modérateur RP
Messages : 1140
Enregistré le : jeu. 18 oct. 2012 21:01

Re : La passerelle de Commandement.

Message par Starbuck » lun. 26 nov. 2012 00:33

Il n'y avait que peu de monde sur la passerelle à ce moment la. Tout était calme et le niveau d'alerte était au plus bas. Allistair McKeon, second du navire et actuel officier de quart, profitait de cet instant pour instruire le jeune enseigne Stark au rudiment de la tactique spatiale. Pour cela, ils utilisaient l'une des consoles principales afin de s'affronter dans un duel virtuel ou deux corvettes Idris se livraient à un combat mortel. Soudain l'un des soldats faisant le gué à l'entrée de la passerelle fit claquer ses bottes et lacha un "Commandant sur le pont !" qui eu pour effet de faire mettre au garde à vous la totalité du personnel présent, Mckeon compris.

Alan Sheppard apparut, vêtu de son uniforme et rasé de près. Il avait la soixantaine, un âge encore bien jeune pour cette humanité aux prouesses médicales incroyables ou la manipulation génétique n'était plus qu'un traitement banal. Marchant d'un pas alerte, il se dirigea vers son second.

- Repos messieurs ! Du nouveau, Allistair ?

- Les étoiles éclairent, les astéroides dansent, les galaxies tournent... Rien de bien extraordinaire, Pacha.

- Je vois. Vous avez le rapport que j'ai demander ?

- Affirmatif. Et à titre d'information, la station de ravitaillement la plus proche se trouve dans le système Odin.

- Bien.


Le commandant saisit un datapad et le consulta. Il affichait un rapport sur l'état des reserves du navire. Munition, carburant, provision, tout était noté.

- Je vois... Nos reserves sont presque dans le rouge.

- En effet Commandant. Du moins selon les standard du temps de paix. En temps de guerre et en rationnant, nous aurions encore quatre mois devant nous.

- Bien entendu. Enfin soit. Cap sur Odin. Vitesse de croisière, nous ne sommes pas pressé. Inutile d'usée prématurément nos moteurs. Activez moi l'intercom général, voulez vous ?

Le second fit un hochement de tête et activa le système de communication. Puis il s'éloigna, ordonnant déjà à l'astrogateur de calculer la route vers le système Odin. Le commandant lui se saisit du micro.

- A tout l'équipage. Ici votre commandant. Nous allons proceder à un changement de cap en vue de rallier le système Odin pour ravitaillement. Notre mission n'est pas encore terminée mais je tiens à tous vous félicitez pour votre professionnalisme. Depuis plusieurs mois que nous sommes en croisière, jamais vous n'avez fait défaut. Aucun commandant ne saurais être plus fier de son équipage que je ne le suis. Odin n'offre guère de distraction et ne sera pas pour vous l'ocassion de quitté un peu le bord pour vous détendre. J'en suis conscient mais ai foi en votre discipline et en votre sens du devoir. Force et Honneur.

Puis il reposa l'appareil de communication avant de se tournait vers son second.

- Monsieur Mckeon ? A vous le soin ! Inutile de venir me demander l'autorisation d'activer le FTL.
- A votre ordre Commandant. Je prends le commandement.

Et le capitaine de vaisseau Sheppard se retira de la passerelle.
Image

Image

Avatar du membre
Atlantia
Citoyen
Citoyen
Messages : 52
Enregistré le : mer. 22 janv. 2014 18:29

Re: La passerelle de Commandement.

Message par Atlantia » mer. 22 janv. 2014 23:49


Calme, luxe et volupté. Autant de termes peu adaptés au décor efficace d'une passerelle de Commandement. Pourtant on pouvait discerner un peu tout cela dans ce lieu, saint des saints de ce prestigieux bâtiment.


Image

Des yeux noirs en amande comme une nuit sans étoile -dont un au beurre noir-, un petit air de rien... Mais qui était-elle ? Apparue comme un ombre à la peau mate, elle n'avait absolument pas les accréditations pour être ici. Légère comme une plume elle regardait les lumières, les informations digitales défiler en trois dimension dans un balai holographique. Non loin se trouvait peut-être Allistair McKeon, second du navire et actuel officier de quart. Mais la petite demoiselle ne semblait nullement s'en préoccuper, aggravant au contraire son sourire, peut-être la clé qui lui avait ouvert toutes les portes jusqu'ici ?...
Modifié en dernier par Atlantia le lun. 10 mars 2014 22:34, modifié 1 fois.
[align=center]Image[/align]

Avatar du membre
Starbuck
Modérateur RP
Modérateur RP
Messages : 1140
Enregistré le : jeu. 18 oct. 2012 21:01

Re: La passerelle de Commandement.

Message par Starbuck » mar. 25 févr. 2014 23:10

Alistair été perdu dans ses songes, lisant les rapports routiniers qui défiler sur son écran. Soudain un cri contenue retentit sur la passerelle, suivit du bruit connue de tout militaire d'une arme de poing sortant de son holster. Aussitôt l'officier en second se tourna pour voir ce qui se tramait derrière lui.

Le soldat en faction sur le pont, seul homme à portée une arme en permanence, pointer celle-ci sur une jeune femme qui n'avait pas vraiment l'air de s'en inquièter. Son regard avait l'innocence des enfants et pendant un temps, McKeon se demanda s'il n'était pas en présence de l'uns des fameux mythes qui depuis les débuts de l'Humanité avait empli l'imaginaire des marins puis des spatiaux. Peut être, tel Ulysse, se trouvait-il en présence d'une sirène.

Sans un mot, il se dirigea vers la jeune femme, s'arretant à quelque pas d'elle.

Et bien. Voila un évènement bien singulier. Atteindre on ne sais comment le pont principal de l'un des batiments de guerre les plus sécurisé de la galaxie. Si je croyais aux légendes, je dirais que vous sortez de nul part. Et vous êtes mademoiselle... ?

Son ton était calme et même courtois. Néanmoins à aucun moment il ne fit signe au garde pour que celui-ci range son arme à feu. Visiblement il ne comptait pas laisser la jeune femme s'en tirer sans réponse.

Avatar du membre
Atlantia
Citoyen
Citoyen
Messages : 52
Enregistré le : mer. 22 janv. 2014 18:29

Re: La passerelle de Commandement.

Message par Atlantia » mer. 26 févr. 2014 15:06

La petite demoiselle, voyant le soldat de pont pointer son arme vers elle leva légèrement la paume de ses mains nues. Elle était visiblement désarmée, en tenue de jeune recrue. Sa petite moue semblait en effet mi-mutine, mi-boudeuse. Avec toujours un énigmatique petit sourire. Elle s'adressa à lui de sa petite voix grave et cassée.

Hey... du calme mon gros, j'ai une tête de Vanduul ou quoi ?...

Puis, avec une once de soulagement elle vit approcher le commandant en second du prestigieux bâtiment. Aussitôt elle se redressa dans une posture de petit soldat, perdant instantanément sa nonchalance. Posant ses yeux noirs sur lui, elle le détailla de pied en cap, sans se départir d'une petite étincelle révélatrice d'une âme jeune et fougueuse. Elle salua prestement avec son petit rire.

Commandant ! Je... et bien... En fait c'était ouvert alors je suis entrée, on m'a laissé passer à l'entrée du pont de Commandement, sans doute à cause de mon air décidé...

Elle baissa la main. Pleine de malice elle continua.

Je vous cherchais, mais j'étais un peu perdue dans mes songes, je n'ai jamais vu une telle passerelle... Mon nom est Atlantia Darcombe.

Darcombe, dans la flotte stellaire Impériale, était un nom bien connu. L'Amiral Darcombe, aujourd'hui sans doute assez âgé, avait servi longuement dans la flotte, avant de prendre des responsabilités plus au calme dans les structures militaires administratives de New York. Il était connu et apprécié pour son calme et son pragmatisme. Particulièrement sévère, il était également juste et bon.

J'ai un message pour vous de la part de mon oncle, l'Amiral Darcombe. Puis cliquant sur le com à sa ceinture, elle fit sonner celui du Commandant en second aussitôt... La teneur du message était visiblement totalement inconnu de la petite demoiselle. Elle devait avoir 17 ou 18 ans tout au plus.

Mon cher Alistair,

Voilà bien longtemps que je n'ai plus eu le plaisir de vous croiser. Je voulais vous féliciter pour vos hautes fonctions à bord de l'un des fleurons de la flotte terrienne. Je ne prendrai pas beaucoup de votre temps, j'ai une requête à vous adresser. J'ai dans ma carrière tâché d'honorer bien des demandes, sans jamais rien demander, ce moment est arrivé...

Vous allez avoir la visite de ma petite nièce Atlantia. Agée de 18 ans, je la considère comme ma propre fille. J'ai tout fait pour lui inculquer mes valeurs de travail et de rigueur, suppléant au mieux ses parents, tous deux disparus dans d'étranges circonstances peu après sa naissance. Cette gamine est impétueuse, obstinée, mais elle a bon coeur, celui de sa maman que j'aimais tant. Elle a besoin de discipline, mais c'est une fille d'honneur capable de décrocher la lune si c'est pour le bien de l'humanité. Son expérience est bien mince. Elle a terminé major de la promotion de préparation militaire aérospatial, entre deux bagarres... Elle a servi comme ordonnance au centre de commandement de New York pendant un mois, donnant semble-t-il toute satisfaction malgré quelques petits... écarts.

Elle l'ignore et je vous demande toute discrétion sur ce que je vais vous dire. Malgré l'excellence de notre médecine, mes jours sont comptés. Je souffre d'un mal dont on ne peut guérir. Il est même probable que j'aurai disparu quand vous lirez ces lignes.

Alors voilà... Tina, c'est son surnom depuis toute petite, est rompue aux officiers supérieurs et leur monde. Elle peut faire une excellente ordonnance sur la passerelle de Commandement et servir avec efficacité. Je vous la confie... Je suis sûr, connaissant votre réputation, que vous saurez la guider, sous vos ordres ou non, afin qu'elle puisse continuer à servir, et à apprendre.

Avec toute ma reconnaissance.
Longue vie à vous Commandant, et à l'Empire !

Amiral Wil Darcombe.
Tina patientait, les mains jointes dans le dos. Ses yeux noirs comme une nuit sans étoile, toujours posés sur le Commandant en second.
[align=center]Image[/align]

Avatar du membre
Starbuck
Modérateur RP
Modérateur RP
Messages : 1140
Enregistré le : jeu. 18 oct. 2012 21:01

Re: La passerelle de Commandement.

Message par Starbuck » jeu. 27 févr. 2014 22:11

Lorsque la jeune femme se présenta, le visage de McKeon sembla s'adoucir à l'évocation du célèbre Amiral. Il prit le temps de lire la lettre de se dernier et sentit son coeur se serrait quelque peu à la nouvelle de son décès prochain. Dès la prochaine escale il essayerait d'obtenir des nouvelles de l'homme même si, hélas, il savait désormais à quoi s'attendre.

Il rangea son unité com et regarda Atlantia comme l'on regarde quelqu'un dont on ne sais pas trop ce que l'on va faire.

Une jeune femme issue d'une famille prestigieuse, dont tous font des louanges sur ses capacités mais qui est incapable de rentrée dans le moule... C'est drole, je crois bien que j'ai déjà quelqu'un comme ça à bord ! Mes avis qu'il va falloir que je surveille cette sacré tête brulée avant qu'elle ne vous embarque dans je ne sais quel coup fourré. Je ne sais pas si ce nom vous dit quelque chose mais nous avons la bord la plus jeune fille de la famille Thrace. Mes avis que vous allez bien vous entendre.

Il eut un sourire amusé puis il reprit rapidement son sérieux.

Et bien j'admirais beaucoup votre oncle et j'ai confiance en son jugement. S'il pense que vous êtes un atout, vous en êtes un. Même si je ne sais pas trop encore ou vous coller sur le rôle d'équipage. Il est dit dans la lettre que vous savez être une excellente ordonnance et j'ai justement recemment perdu mon officier de liaison. Aider un officier en second dans sa titanesque paperasse vous fait-il peur, miss Darcombe ?

Avatar du membre
Atlantia
Citoyen
Citoyen
Messages : 52
Enregistré le : mer. 22 janv. 2014 18:29

Re: La passerelle de Commandement.

Message par Atlantia » sam. 1 mars 2014 21:25

Image

Tina écoutait le commandant en second avec intensité. Elle appréciait de le voir se radoucir un peu... Son air amusé marquait le fait qu'elle ignorait tout de l'état de santé de son oncle prestigieux. En revanche elle voyait que le message reçu par Alistair dévoilait beaucoup de sa personnalité... aussi, quand il évoquait son esprit de "tête brûlée" elle fit un petit non de la tête aux allures de confession, joues rouges... Quand elle entendit parler d'une demoiselle "Thrace" à la personnalité proche de la sienne elle marqua le fait qu'il lui tardait de la rencontrer, en acquiesçant toute sourire. Ce qu'elle entendait l'enchantait, et elle avait du mal à le cacher... Aussi avant de répondre au Commandant, elle sortit un petit bout de langue un peu provoc au soldat de pont qui l'avait tenue en joug.

Je... je n'ai pas peur, je suis à vos ordres Commandant !

Elle salua et fit claquer ses talons avec fierté, le menton haut. Puis elle poursuivit...

Je n'ai jamais servi sur une unité navigante, je n'avais jamais quitté la terre... Mais je suis heureuse... Il me tarde d'explorer des nouveaux mondes... et de protéger les intérêts de l'Empire dans toute la galaxie, Commandant !

Avatar du membre
Atlantia
Citoyen
Citoyen
Messages : 52
Enregistré le : mer. 22 janv. 2014 18:29

Re: La passerelle de Commandement.

Message par Atlantia » lun. 10 mars 2014 22:49

Le Commandant en second semblait particulièrement affairé. Aussi la petite demoiselle, plus que satisfaite de leur échange, le salua et se retira en silence. Elle savait que ses quartiers d'Ordonnance seraient attenant à ceux du Commandant en Second, et qu'elle serait de ce fait un peu privilégiée pàr rapport au reste de l'équipage, bénéficiant d'une cabine pour elle toute seule. Après avoir envoyé un com à son oncle Amiral pour lui dire que tout s'était bien passé, elle décida de faire un tour par le mess pour se désaltérer...

[align=center]Image[/align]

Répondre