Présentation du personnage Windy Bank [CS]

Venez vivre et partagez des aventures avec les joueurs de role play du forum
Répondre
Windibank
Citoyen
Messages : 1
Enregistré le : jeu. 5 avr. 2018 22:12

Présentation du personnage Windy Bank [CS]

Message par Windibank » jeu. 5 avr. 2018 23:45

Présentation du Personnage Windy Bank

Avis de recherche de l'UEE

Spoiler

Image
L'histoire:

Spoiler

Notre histoire commence en 2922 dans le Système Nul, découvert par le célèbre navigateur de saut français : Antoine Lebec.
C’est dans ce système, et plus précisément sur la planète Nul II que la branche française de l’UEE avait lancé, acculé par l’économie impérial déclinante, de nombreuses expéditions pour créer des colonies minières dans le but d’extraire les ressources nécessaires à la fabrication des armes Behring. Et pour cause, l’UEE en avait bien besoin du fait de la menace Vanduul
Dans cette terre inhospitalière vivait et travaillait un nombre incalculable de mineurs, hommes et femmes, exploités par les corporations en charge de l’exploitation minière pour le compte de l’UEE.

Ainsi, du désespoir des mineurs, d’un véritable amour ou de coït brutaux et non consenti, naissait de nombreux enfants, pour la plupart malformé ou infirme.
Pour les mieux portant, une fois en âge de marcher, ils étaient envoyés dans les mines. Du vrai pain béni pour les exploitants miniers, de la main d’œuvre gratuite et très malléable.
Parmi eux, se trouvait Windy, un petit-bout d’humain né un 22 octobre 2922 à une heure inconnue, le jour et la nuit se confondait dans cette planète dont le ciel était mêlé de souffre et de gaz.
Par chance, Windy n’avait pas subi de malformation majeure, ni même d’infirmité. Il était juste un petit peu plus maigre que la moyenne avec un corps filiforme ce qui, à première vue, pouvait laisser croire que ses bras était trop long pour son corps.
Ses cheveux marrons se mêlait avec la poussière métallique de la planète et venait creuser sous ses paupières des cernes noir comme de l’ébène.
En 2928, à l’âge de 6 ans, et comme tous les enfants de son âge, il devait aller travailler dans les mines en se faufilant dans les petits tunnels pour explorer de futur point d’extraction.
Ses journées étaient dures et presque sans repos, mais Windy ne s’en plaignait pas. Comment le pouvait-il ? Il n’avait jamais connu autre chose que le travail et la soumission aux ordres des contremaitres.
Heureusement il y avait le brave Lultik, un mineur de 34 ans, ancien pilote pour une compagnie marchande qui lui racontait comment était les étoiles et toutes les planètes.
C’était le seul ami que Windy avait dans la colonie.
Il lui parlait surtout du système Stanton et de sa planète natale Crusader.

Plus les années avançaient, plus le travail était une véritable torture pour les mineurs de Null II. Les gens s’entassaient à même le sol pour dormir dans des structures pauvres en Oxygène. Beaucoup mourraient dans la nuit de malnutrition ou de suffocation.
La promiscuité était tel qu’on avait décidé de déplacer les enfants de moins de 15 ans près du quartier des dirigeants de l’exploitation.
Windy, quant à lui, dormait dans un large conduit d’aération ce qui lui permettait d’avoir un accès plus direct à l’oxygène et plus de place à lui. Il s’était même aménagé un petit coin à lui où il s’amusait à dessiner les étoiles comme Lultik lui avait décrit.
En partant de bon matin au réfectoire, à travers les conduits poussiéreux d’aération, Windy réussis à capter une conversation.
« Va falloir qu’on décampe au plus vite, les ressources en oxygènes s’amenuise de jour en jour, et ça ne va pas mieux depuis le craquèlement de la planète et ces fuites de gaz… »
« Et qu’est-ce qu’on fait des mineurs ? Y’aura pas assez de vaisseaux pour tout le monde ! »
« On partira sans eux. »
« Mais… »
« C’est un ordre. Dans 3 jours il faut avoir quitter cette foutu planète ! »

Abasourdi et apeuré par cette funeste nouvelle Windy décida de courir vers un vieux mineur du nom de Sandjek, l’un des plus respecté de la colonie minière pour lui raconter cette conversation.
Après avoir réuni les mineurs dans la salle commune, Sandjek fit un discours digne d’un Prime Citizen, appelant les mineurs à se révolter. Pour une fois, les mineurs devaient faire preuve de courage, de bravoure et de détermination.
Alors, d’un seul homme, les centaines et centaines de mineurs se levèrent dans un grondement furieux pour déchainer leur colère accumulée pendant des années de labeur.
L’alarme retentit et bientôt le système de sécurité et les mercenaires vinrent à l’encontre des mineurs.
Commença alors une boucherie sans précédent, les mercenaires commencèrent à presser la détente de leurs fusil Behring. Plus le temps passait, plus les cadavres s’amoncelaient dans les couloirs étroits de la colonie. Grace à ces cadavres, faisant office de barricade, les mineurs purent arriver au corps à corps et supprimer les quelques gardes les séparant des dirigeant de l’exploitation.
C’était sans compter des tourelles automatiques terrassant à tour de bras les mineurs qui s’approchait de la porte du quartier général des exploitants.
Windy alla se réfugier dans un des conduits. Il entendait des coups de feu, des tirs, des cris et des pleurs puis une énorme explosion.
Ses oreilles sifflaient, il avait la tête en sang et son nez venait de se briser contre le sol froid. Il était dans le hangar, là où était entreposé tous les vaisseaux.
Des brèches étaient ouvertes laissant un accès libre au hangar. S’ensuivit un énorme chaos, tout les mineurs et les exploitants de la corporation minière ne se battait plus si ce n’est pour atteindre l’un des rares vaisseaux de la colonie.
Windy se faisait marcher dessus, des balles sifflait au-dessus de sa tête, il sentait que sa dernière heure était venue... jusqu’à ce qu’une main vienne lui agripper l’un de ses bras pour l’emmener dans un vaisseau monoplace, un Mustang alpha.
C’était le brave Lultik qui avait sauvé in extremis le petit mineur dans un acte d’un héroïsme venu d’un autre temps.
Le vaisseau avait réussi à décoller et Windy regardait derrière lui les ruines de ce qu’était sa triste maison, sa prison.
Il la voyait s’éloigner de plus en plus tandis que naissait sur son visage un sourire de plus en plus grand, son premier sourire.
Grâce à un point de saut le Mustang et son petit équipage pu atteindre le système Vega.

C’est sur Vega que Windy appris de Lultik comment piloter un vaisseau et manier les armes. Ils devaient se faire discret pour ne pas se faire repérer par les agents de l’UEE qui recherchait activement les causes de cet « incident » sur Nul II.
Tout se passa bien pour les deux compères pendant quelques années.
Le 10 septembre 2942, de retour d’une Gargote malfamé Windy découvrit avec stupeur le corps sans vie de Lultik. Il avait sûrement dû être rattrapé par les agents de l’UEE.
Il décida alors d’attraper toutes ses affaires et celles de Lultik pour partir au plus vite.
Parmi les affaires de Lultik se trouvait un petit projecteur holographique avec un message pour le moins énigmatique qui invitait à rejoindre une organisation mystérieuse basé à Arcorp.

Fort de cette découverte et ses bagages en main, Windy repris le mustang alpha pour prendre les points de sauts de Virigil, Nyx, Pyros pour enfin arriver dans le système de Stanton là où se trouve la flamboyante Arcorp.
Après s’être posé sur la zone 18, Windy regarda longuement, du haut de ses 20 ans, l’immensité qui s’offrait à lui et les milles opportunités qu’il avait à entreprendre.
Mais avant toute chose… il devait trouver l’Albatros.

Répondre