Portfolio : Force de Défense de Bremen

Venez découvrir l'univers de star citizen au travers des fictions officielles, traduites en français.
Répondre
Avatar du membre
soundy
Rédacteur
Rédacteur
Messages : 180
Enregistré le : mer. 25 sept. 2013 14:50
Localisation : Franche-Comté
Contact :

Portfolio : Force de Défense de Bremen

Message par soundy » lun. 17 sept. 2018 20:56

<div class='article_site_onforum'><a href='https://starcitizen.fr/?p=42790'><div class='forum_article_img scale-with-grid wp-post-image' style='background-image:url();'><h1 class='forum_article_titre'>Portfolio : Force de Défense de Bremen</h1></div></a><!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD HTML 4.0 Transitional//EN" "http://www.w3.org/TR/REC-html40/loose.dtd">
<html><body><h3>Portfolio : Force de D&eacute;fense de Bremen</h3>
<p style="padding-left: 60px;"><em>Note de l&rsquo;auteur : Ce portfolio a &eacute;t&eacute; originellement publi&eacute; dans le Jump Point 4.10.</em></p>
<p></p>
<p>Avec la lanc&eacute;e de &laquo; l&rsquo;Initiative de Mobilisation des Milices &raquo; par l&rsquo;UEE, le r&ocirc;le que joue la milice dans la protection de l&rsquo;Empire est pass&eacute; au premier plan. La directive actuelle vise &agrave; aider les milices civiles &agrave; s&rsquo;armer afin de prot&eacute;ger leur syst&egrave;me contre les incursions de hors-la-loi et Vanduul. Un Syst&egrave;me dans lequel la milice a jou&eacute; un r&ocirc;le primordial, pendant des si&egrave;cles, est celui de Bremen. Le lieu de naissance de la fameuse Force de D&eacute;fense de Bremen, qui s&rsquo;av&egrave;re &ecirc;tre la plus vieille milice constamment active de l&rsquo;UEE.</p>
<p></p>
<p>Bremen &eacute;tait un syst&egrave;me en fronti&egrave;re relativement calme depuis sa d&eacute;couverte en 2441 mais tout a chang&eacute; &agrave; l&rsquo;aube de la seconde guerre Tevarin. L&rsquo;armada de Corath&rsquo;Thal utilisa des tactiques d&rsquo;insurrection pour mener une guerre impr&eacute;visible et anarchique contre les humains. Sans avoir d&rsquo;informations utiles quant aux lieux et dates des attaques futures, l&rsquo;UEE se trouva dans le besoin d&rsquo;obtenir une force cons&eacute;quente dans le but de prot&eacute;ger la population, qui de surcro&icirc;t avait beaucoup de mal &agrave; se nourrir. C&rsquo;est alors que les terres fertiles de Rytif (Bremen II) sont devenues les productrices principales de rations pour les forces de l&rsquo;UEE.</p>
<p></p>
<p>Cette responsabilit&eacute; entra&icirc;nant une grande richesse mais &eacute;galement un degr&eacute; inattendu de danger. Les chances d&rsquo;attaques Tevarin sur Bremen &eacute;taient tr&egrave;s minces du fait de sa localisation, mais les r&eacute;sidents remarqu&egrave;rent l&rsquo;apparition de menaces humaines. Ses hors-la-loi &eacute;taient assez malins pour &eacute;viter de s&rsquo;approcher des convois militaires et s&rsquo;attaquer directement aux civils enrichis par ce bond dans l&rsquo;&eacute;conomie du syst&egrave;me.</p>
<p></p>
<p>Phillippe Lattimore a failli perdre la vie dans une de ses attaques de bandits. Le vigoureux octog&eacute;naire &eacute;tait un v&eacute;t&eacute;ran de la premi&egrave;re guerre Tevarin qui avait essay&eacute; de r&eacute;-incorporer la flotte quand la seconde avait commenc&eacute;e. Apr&egrave;s que sa postulation fut poliment rejet&eacute;e, Lattimore prit sur lui de patrouiller lui-m&ecirc;me dans le syst&egrave;me. Il passait ses journ&eacute;es &agrave; r&eacute;pondre aux signaux de d&eacute;tresses et documenter m&eacute;ticuleusement son v&eacute;cu.<br class="user">
Un jour il r&eacute;pondit &agrave; un appel mais se retrouva submerg&eacute; par des hors-la-loi qui profitaient de leurs derni&egrave;res prises. Il surv&eacute;cut miraculeusement &agrave; l&rsquo;attaque et bien que ce ne soit pas pass&eacute; loin, il ne se d&eacute;couragea pas. En fait, cela l&rsquo;avait m&ecirc;me rendu plus d&eacute;termin&eacute; &agrave; faire cesser ce qui se passait &agrave; Bremen, et r&eacute;alisa une chose : il ne pouvait pas faire cela seul.</p>
<p></p>
<p>En 2605, Lattimore rencontra Arcturus Koerner, le plus grand propri&eacute;taire terrestre de Rytif et, de facto, gouverneur, afin de lui demander le financement de la cr&eacute;ation de la Force de D&eacute;fense de Bremen (FDB). La l&eacute;gende raconte que Lattimore parla pendant plus d&rsquo;une heure, sans interruption, sur ses exp&eacute;riences v&eacute;cues. Il avait pr&eacute;sent&eacute; un rapport d&eacute;taill&eacute; et compil&eacute; de ses patrouilles, mis en avant les statistiques &agrave; jour de l&rsquo;&eacute;tat de criminalit&eacute; dans le syst&egrave;me, et argument&eacute; le fait de devoir rester tous unis afin de garder le syst&egrave;me s&ucirc;r. Une fois cela fait, Koerner posa une seule question : &laquo; Combien avez vous besoin ? &raquo;</p>
<p></p>
<p>Quelques semaines plus tard, la Force de D&eacute;fense de Bremen &eacute;tait cr&eacute;&eacute;e et op&eacute;rationnelle. Sous le commandement de Lattimore, le taux de criminalit&eacute; se trouva vite divis&eacute; par deux et diminua constamment pendant les ann&eacute;es suivantes. Devenir un membre de la Force de D&eacute;fense de Bremen &eacute;tait devenu un v&eacute;ritable fait d&rsquo;honneur pour les in&eacute;ligibles ou rebut&eacute; &agrave; l&rsquo;incorporation de la flotte de l&rsquo;UEE pendant la guerre. Une tradition de fiert&eacute; qui perdure encore aujourd&rsquo;hui.</p>
<p></p>
<h3>DES PROBL&Egrave;MES EN TEMPS DE PAIX</h3>
<p>Apr&egrave;s la fin de la seconde guerre Tevarin, la demande de rations venant de Rytif pour les forces arm&eacute;es de lUEE avait consid&eacute;rablement chut&eacute;e, pourtant la collectivit&eacute; de propri&eacute;taire connu sous le nom de Bremen Mills ne fit pas ralentir la production. Ils &eacute;taient devenus un v&eacute;ritable moteur &eacute;conomique dans le march&eacute; du grain dans tout l&rsquo;Empire, et ont rapidement chang&eacute; leurs priorit&eacute;s vers le march&eacute; du ravitaillement pour le public. La s&eacute;curit&eacute; pour ses cargaisons de nourriture &eacute;tait une priorit&eacute; absolue, et Bremen Mills a vite r&eacute;alis&eacute; que la Force de D&eacute;fense de Bremen &eacute;tait moins ch&egrave;re que faire appel &agrave; des forces de s&eacute;curit&eacute; priv&eacute;e.</p>
<p></p>
<p>Cet arrangement fonctionnait relativement bien jusqu&rsquo;au crash du march&eacute; c&eacute;r&eacute;alier en 2640. Bremen Mills souffrait d&rsquo;une crise financi&egrave;re s&eacute;v&egrave;re et f&ucirc;t oblig&eacute; de couper dans le budget de la FDB. En plus de &ccedil;a, des millions de postes li&eacute;s au march&eacute; du grain disparaissaient, et Bremen v&icirc;t son niveau de population fondre. Tout &agrave; coup, la FDB se trouva au bord du pr&eacute;cipice. Manquant de fonds et en perte de membres, beaucoup pensaient qu&rsquo;elle n&rsquo;y survivrait pas.</p>
<p></p>
<p>Apr&egrave;s avoir pris un retrait quant aux op&eacute;rations journali&egrave;res de la milice d&ucirc; &agrave; une sant&eacute; vacillante, Philippe Lattimore se retrouva &agrave; nouveau fortement impliqu&eacute; dans le sauvetage de la FDB. Il fit appel aux civils volontaire qui pouvaient offrir un peu de temps ou d&rsquo;&eacute;quipements et sollicita le secteur priv&eacute; local afin d&rsquo;obtenir un support financier. Maintenant, plus que jamais, selon lui, Bremen devrait avoir une milice puissante pour prot&eacute;ger la population durant la p&eacute;riode d&rsquo;ins&eacute;curit&eacute; li&eacute;e aux temps &eacute;conomiques.</p>
<p></p>
<p>Beaucoup s&rsquo;y oppos&egrave;rent jusqu&rsquo;en 2642 lorsque le Advocacy&rsquo;s Travel Safety Advisory System (TSAS) &eacute;leva le niveau de menace dans le syst&egrave;me &agrave; &laquo; Moyen &raquo;, le plus haut niveau jusqu&rsquo;alors. Inquiet quant aux cons&eacute;quences sur la r&eacute;putation paisible de Bremen, le public et le secteur priv&eacute; retrouv&egrave;rent l&rsquo;int&eacute;r&ecirc;t de supporter la d&eacute;fense de leur syst&egrave;me. Et &eacute;tant donn&eacute; l&rsquo;exp&eacute;rience acquise par la Force de D&eacute;fense de Bremen, il f&ucirc;t bien plus rapide et bien moins cher de remettre la machine en marche &agrave; pleine vitesse plut&ocirc;t que de redresser une force de police de Rytif amoindrie.</p>
<p></p>
<p>Les fonds venant du public et du priv&eacute; furent une nouvelle fois concentr&eacute;s vers la FDB et une large campagne de recrutement de volontaires &eacute;tait lanc&eacute;e.</p>
<p></p>
<p>Certains critiquaient le fait que la force de d&eacute;fense principale du syst&egrave;me ne soit pas g&eacute;r&eacute;e par le gouvernement, mais nul ne pouvait renier les r&eacute;sultats, et le niveau de menace dans le syst&egrave;me retrouva vite son niveau initial. Cette action renfor&ccedil;a &eacute;galement la tradition de Bremen d&rsquo;utiliser une milice plut&ocirc;t qu&rsquo;une force de police traditionnelle. Ce fait &eacute;tait unique en comparaison de ce qui se faisait dans les autres syst&egrave;mes, et les r&eacute;volutionnaires pourraient &eacute;ventuellement en tirer avantage pour renverser le r&eacute;gime Messer.</p>
<p></p>
<h3>LA ROUTE DE LA R&Eacute;VOLUTION</h3>
<p>Au fil des ann&eacute;es, de nombreuses autres milices &eacute;clos&egrave;rent &agrave; Bremen, mais aucune n&rsquo;arriva au niveau de professionnalisme de la FDB. La r&eacute;putation du syst&egrave;me d&rsquo;&ecirc;tre un lieu relativement s&ucirc;r persista et restait une grande fiert&eacute;. C&rsquo;est gr&acirc;ce &agrave; cette r&eacute;putation que le r&eacute;gime Messer ne chercha pas &agrave; y installer un r&eacute;gime plus centralis&eacute;, et controllable, de s&eacute;curit&eacute;. Avec la menace grandissante Vanduul sur un front et la guerre froide en cours avec les Xi&rsquo;an de l&rsquo;autre, le r&eacute;gime Messer ne voyait pas le besoin de changer une habitude qui avait toujours fonctionn&eacute;e. Pourtant, c&rsquo;&eacute;tait la nature d&eacute;centralis&eacute;e de la Force de D&eacute;fense de Bremen qui a permis aux activistes Anti-Messer de l&rsquo;utiliser pour leurs b&eacute;n&eacute;fices.</p>
<p></p>
<p>D&rsquo;apr&egrave;s les rapports publi&eacute;s lors du &laquo; Truth and reconciliation Commission &raquo;, les Messers ont men&eacute; plusieurs op&eacute;rations simultan&eacute;es afin d&rsquo;implanter des agents loyaux dans la milice afin de surveiller son activit&eacute;. La milice restait sans engagement envers les d&eacute;cisions prisent par le r&eacute;gime et d&eacute;viait la pression afin de d&eacute;tourner les faits n&rsquo;&eacute;tant pas directement li&eacute; &agrave; Bremen. Ils chang&egrave;rent leur devise en &laquo; Bremen avant tout &raquo; et intimaient aux volontaires de ne pas discuter de la politique interne &agrave; l&rsquo;Empire pendant le service. Pour &eacute;viter les associations d&rsquo;id&eacute;es politiques, les partenaires de patrouilles &eacute;taient s&eacute;lectionn&eacute;s al&eacute;atoirement &agrave; tour de r&ocirc;le.</p>
<p></p>
<p>Ce type d&rsquo;actions ont aid&eacute; la milice &agrave; maintenir leur autonomie &agrave; travers les si&egrave;cles de la politique Messer. Tandis que l&rsquo;opinion publique commen&ccedil;ait &agrave; se retourner contre les dirigeants despotiques, un groupe courageux au sein m&ecirc;me de la FDB, inconnus des autres volontaires, commen&ccedil;ait &agrave; utiliser la couverture apport&eacute;e par la milice pour faire passer des activistes Anti-Messer &agrave; travers le syst&egrave;me. Cette activit&eacute; atteignit son plus haut pic juste apr&egrave;s le massacre de Garron II en 2792.</p>
<p></p>
<p>Les &eacute;v&eacute;nements de cette &eacute;poque de l&rsquo;histoire de la milice ont &eacute;t&eacute; consign&eacute;s dans &laquo; The Bremen Beltway &raquo;, un r&eacute;cit poignant d&eacute;crivant ce qu&rsquo;&eacute;tait le quotidien du travail dans cette partie de la &laquo; Route de la r&eacute;volution &raquo;. Le livre compilait des entretiens avec d&rsquo;anciens membres de la milice ainsi qu&rsquo;avec des activistes Anti-Messer, des extraits de journaux et des documents d&eacute;classifi&eacute;s du gouvernement d&eacute;crivant l&rsquo;extr&ecirc;me danger impliquant le passage des r&eacute;volutionnaires dans le syst&egrave;me. La plupart des activistes &eacute;taient transport&eacute;s de leur syst&egrave;me d&rsquo;origine vers les territoires Xi&rsquo;an et &eacute;ventuellement vers Nyx. Cela faisait de Bremen le port de r&eacute;-entr&eacute;e dans l&rsquo;UEE et une zone particuli&egrave;rement sensible du voyage. Sans cette porte d&rsquo;entr&eacute;e s&eacute;curis&eacute;e dans l&rsquo;Empire, beaucoup pensent que le renversement de l&rsquo; Imperator Linton Messer XI n&rsquo;aurait pas eu lieu aussi rapidement. Cela ne fait que souligner l&rsquo;importance des hauts responsables de la FDB garantissant aux r&eacute;volutionnaires un passage s&ucirc;r dans le syst&egrave;me.</p>
<p></p>
<p>Pour pr&egrave;s de trois si&egrave;cles et demi, la Force de D&eacute;fense de Bremen servait de standard de qualit&eacute; vis&eacute; par les autres milices. R&eacute;alisant le compromis d&rsquo;une coalition entre des volontaires d&eacute;vou&eacute;s et financ&eacute; par d&rsquo;une part des fonds publics, et des int&eacute;r&ecirc;ts priv&eacute;s, la FDB a plac&eacute; la barre de la s&eacute;curit&eacute; dans leur syst&egrave;me au-dessus de tout autres choses. Quand RSI a cherch&eacute; &agrave; impliquer les milices dans le processus de conception du Polaris, la FDB a &eacute;t&eacute; leur premier appel. Les membres de la milice ont &eacute;t&eacute; consult&eacute;s pour la conception et ont &eacute;t&eacute; parmis les premiers &agrave; incorporer le nouveau navire capital &agrave; leur flotte. Les responsables de la FDB ont h&acirc;te de pouvoir utiliser leurs Polaris et les assigner &agrave; la d&eacute;fense de leur syst&egrave;me qu&rsquo;ils se sont jur&eacute;s de prot&eacute;ger de tous.</p>
<p></p>
<p></p>
<p style="text-align: center;"><em>Traduit par Krimey, relu par Silkinael, Foug&egrave;re</em><br class="user"><em>&copy;2018 www.starcitizen-traduction.fr &mdash; (CC BY-SA 3.0)</em></p></body></html>


</div>

Répondre